Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Peut-on débattre de l’euro ?

L'union des Jeunes Euroréalistes est une association de rassemblement des jeunes euro-critiques issus de tous les horizons. Ils réclament un débat sur l'euro dans Le Figarovox :

E"Tandis que la crise de l'euro resurgit en Grèce et que des économistes, toujours plus nombreux, prophétisent une sortie prochaine de l'Italie de la zone euro, la monnaie unique continue d'attirer de nouveaux pays. Après l'Estonie en 2011 et la Lettonie en 2014, le 1er janvier 2015, ce sera au tour de la Lituanie de rejoindre ses deux voisins Baltes en devenant le dix-neuvième Etat membre de la zone euro.

[…] Puisque les peuples européens n'ont pas davantage été consultés au sujet de savoir s'ils souhaitaient partager leur monnaie avec une nouvelle nation dont le produit intérieur brut par habitant équivaut à à peine plus d'un tiers de celui de la zone euro. Et puisque le FMI, les agences de notation Moody's et Standard & Poor's, ainsi que les technocrates européens ont d'ores et déjà applaudi la nouvelle. Peu importe, en effet, car pour cette ancienne république soviétique qui a rejoint l'Union européenne et l'Otan en 2004, cette adhésion à la zone euro est avant tout une décision géopolitique dans laquelle les peuples européens, ignorés, n'ont pas leur mot à dire.

[…] C'est donc un nouvel épisode de la construction européenne telle qu'elle a été menée depuis plus de 20 ans qui se jouera le 1er janvier 2015. Une nouvelle fois, la décision a été prise sans le consentement des peuples. Une nouvelle fois, la précipitation d'une extension inconsidérée vers l'Est a primé sur le bon sens et la stabilité économique du continent. Une nouvelle fois, la zone euro ignore toute cohérence fiscale en accueillant en son sein un pays bénéficiant d'un impôt sur les sociétés à 15% (5% pour les petites et moyennes entreprises). Enfin, une nouvelle fois, le tabou autour d'une sortie de l'euro condamne l'existence même d'un débat à ce sujet.

En zone euro, depuis la crise, la décision est prise: la dévaluation sera interne. La position allemande imposant des politiques d'austérité l'a emporté. Et comment la blâmer? Sans sortie de l'euro, et sans austérité, l'intégration budgétaire européenne nécessiterait d'importants transferts de richesse entre les différents pays européens et notamment de l'Allemagne vers l'Europe du Sud. Ces transferts équivaudraient à environ 3% du PIB allemand – 85 à 90 milliards d'euros chaque année – soit ce qu'a coûté la difficile réunification allemande pendant 10 ans qui pourtant eut lieu au sein d'une même nation.

L'euro a été mal conçu, l'euro est en crise, les peuples n'ont qu'un mot à dire: bienvenue à la Lituanie!"

Partager cet article

6 commentaires

  1. Seule la Suisse a gardé le Franc, la France républicaine n’en a pas été capable, preuve s’il en est, de notre mise au pas européiste, car franc signifie libre. Alors, vive le Franc !

  2. “la crise de l’euro resurgit en Grèce” : crise de l’euro ou crise de la Grèce ?
    “la zone euro ignore toute cohérence fiscale” : la France aussi
    “En zone euro, depuis la crise, la décision est prise: la dévaluation sera interne. La position allemande imposant des politiques d’austérité l’a emporté” : pas tellement : c’est la planche à billets, et le programme de MLP !

  3. C’est d’abord un problème de gestion publique des finances.
    Une monnaie n’est qu’un outil d’échange. Faire autre chose avec une monnaie, c’est la manipuler et donc voler.

  4. L’Union Européenne c’est la fin de la souveraineté nationale !
    Et avec le traité transatlantique, si les Français décident par un referendum de ne pas accepter les OGM, ils ne le pourront pas.
    Bref, c’est la fin de la démocratie et l’installation d’une oligarchie tenue par des multinationales et la haute finance.

  5. Tout ça me donne l’impression qu’il y en a un qui est pressé et qui pousse ses serviteurs à faire accélérer les choses comme si son temps était compté. Pourtant son affaire a l’air de plutôt bien fonctionner et il progresse à pas de géants sur tous les fronts. De plus, vu sa condition, le temps ne devrait pas lui poser problème. Pourquoi alors un tel empressement? Je n’en ai aucune idée. Humblement alors j’essaie de rester au service de Dieu en implorant l’aide de La Sainte Vierge Marie. Je ne sais pas si j’y réussis mais quand j’ose en avoir l’impression, je me sens beaucoup plus serein.

  6. au contraire l euro a tres bien été conçu dans le but de ruiner les peuples qui ont été assez betes pour abandonner leur monnaie d origine en suivant la carotte qu on leur tendait

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services