Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre / France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Peser dans l’élection interne des partis UMP et UDI

La Manif Pour Tous décortique les positions des différents candidats déclarés aux présidences de l'UMP et de l'UDI, en regard de leur opposition à la loi Taubira, à la GPA et à la PMA et à l'idéologie du gender.

LMPT incite ses sympathisants qui seraient adhérents de l'un de ces partis à soutenir le candidat qui défend le plus la famille.

Ludovine de La Rochère, présidente du mouvement, explique :

«Nous incitons les gens qui nous suivent à soutenir des personnalités qui sont proche de nos idées». «Nous rendons publiques des informations qui le sont déjà mais qui ne sont pas toujours facile à rassembler.»

Parmi les candidats actuellement déclarés, Hervé Mariton, à l'UMP, et Jean-Christophe Fromantin, à l'UDI, se sont prononcés favorablement à l'abrogation de la loi Taubira.

Ludovine de La Rochère précise :

«Notre mouvement ne soutient ni un parti, ni un candidat en particulier».

Le FN tient également son congrès au mois de novembre, mais il n'y a qu'un seul candidat : Marine Le Pen. Il peut toutefois être intéressant de réaliser l'exercice avec les candidats au comité central.

Partager cet article

8 commentaires

  1. …et les positions par rapport à la construction européenne et la mondialisation c’est pas important ?

  2. Aux dernières nouvelles, l’inénarrable Mariton « assumait le mot abrogation » [sic]. Mais, bon, assumer un mot, ça engage à quoi au juste ?

  3. Soutenez ceux qui agissent d’une manière constructive comme le fait Ludovine de la Rochère: ce qu’elle dit est pourtant très clair et le recensement des députés favorables à l’abrogation de la loi Taubira etc…est très utile à tous. Il n’y a pas de politicaillerie là-dedans: elle fournit les données sur les sujets de la MPT et non sur l’UE ou la mondialisation. A nous d’en faire ensuite l’usage que nous voulons, mais en attendant on peut lui dire MERCI!

  4. Le Maire doit payer cher sa trahison calculée. Il sait que le mariage homosexuel et l’adoption ouverte aux « couples » homosexuels est une inepsie, compte tenu de son « éducation catholique » qu’il ne manque pas de mettre en avant, mais il s’est abstenu par calcul politicien sur la loi Taubira. Son éducation ne compense pas sa trahison, c’est une circonstance aggravante.

  5. Un engagement des « pro-vie » au sein du FN est certainement plus efficace. La lutte contre l’immigration est la base. Si l maison France s’écroule, la lutte pour la famille s’écroulera aussi. Nous n’aurons plus que nos yeux pour pleurer.

  6. S’attaquer frontalement à ces lois anti-famille ne sert à rien. Les opposants seront toujours perdants comme on l’a vu en 2013.
    Pour remettre en cause toutes ces lois familiales importées d’outre-Atlantique, il faut reprendre d’abord notre souveraineté : 1. éviter d’intégrer l’Empire au travers du traité commercial transatlantique (TAFTA) ;
    2. Remettre en cause notre appartenance à l’OTAN,
    3. Reprendre notre souveraineté : réinstaller le contrôle de nos frontières et retrouver notre souveraineté monétaire.
    4. Instaurer le référendum d’initiative populaire.
    Car tout est lié. Et je ne pense pas que les mouvements LMPT et autres aient ce recul nécessaire.
    Alors seulement, nous pourrons revenir sur les lois sociétales. Tout le reste n’est que billevesées.

  7. Comment peut-on, encore, aujourd’hui, faire la moindre confiance à ces partis incapables de se positionner sur :
    – Le Traité Transatlantique
    – La guerre en Ukraine, déclenchée par l’OTAN, dont nous faisons, maintenant, hélas, partie.
    En plus ils se déchirent entre eux !
    Leur parler, c’est du temps perdu.

  8. Je me demande de plus en plus où va madame de la Rochère ?
    Mais ce qui est certain, c’est qu’elle tente de faire quelque chose, elle est quasiment la seule, rien que pour cela, je la soutiens sans conditions.
    Nous verrons combien nous serons le 5 octobre !

Publier une réponse