Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France / Religions : L'Islam

Personne ne lui rendra sa mère

RmmfDramatique épilogue :

"Candice Cohen-Ahnine, qui tentait de récupérer sa fille retenue en Arabie saoudite, s’est tuée en tombant d’une fenêtre chez elle à Paris. Elle tentait de passer chez un voisin, comme si elle fuyait un danger… (…)

Depuis 2008, Candice se battait pour récupérer sa fille Haya, 11 ans, retenue par son père, un prince saoudien. Après des années de bras de fer juridique et diplomatique, la mère courage entrevoyait le bout du tunnel et avait obtenu le droit d’aller rencontrer Haya dans un mois à Riyad.

« Je suis totalement anéantie, réagissait hier son avocate, Me Laurence Tarquiny-Charpentier. Je l’ai eue au téléphone quelques heures avant le drame. Nous avions rendez-vous lundi (NDLR : demain) pour continuer à préparer son voyage en Arabie saoudite. Elle était exaltée, motivée, ravie. Il se passait beaucoup de choses positives ces temps-ci dans le dossier. » Comme d’autres proches, l’avocate exclut totalement l’hypothèse d’un suicide. Ce que semblent confirmer aussi les premiers éléments de l’enquête.

A priori, Candice aurait tenté de passer de son appartement à celui de son voisin en enjambant la fenêtre avant de glisser puis de tomber après avoir essayé de s’agripper au garde-corps. Tentait-elle de fuir quelqu’un? Si oui, qui? Deux questions au cœur de l’enquête qui démarre à peine. « Il y a beaucoup de choses à vérifier pour comprendre », lâchait un proche du dossier hier.

Après des années de lutte discrète et diplomatique, Candice Cohen-Ahnine avait publié un livre témoignage, « Rendez-moi ma fille ! », au début de l’année. Elle y racontait sa rencontre en 1997 à Londres avec Sattam, descendant de la famille royale d’Arabie saoudite. Après ce coup de foudre, les voyages, les palaces, une petite fille était née en 2001 à Hyères (Var). Haya n’allait pas tarder à devenir un enjeu déchirant au sein du couple. Marié à une autre femme dans son pays, Sattam ne peut plus vivre son idylle avec Candice, qui refuse le rôle d’épouse clandestine. Restée en France avec sa fille, elle ne revoit plus Sattam jusqu’à un voyage en Arabie saoudite au scénario dramatique. Piégée et enfermée dans un palais de Riyad, Candice est séparée de sa fille. Elle finit par être exfiltrée vers Paris. Sans son enfant".

Partager cet article

3 commentaires

  1. C’est une histoire affreuse c’est certain, au plan humain.
    Mais il ne faut pas oublier qu’il y a des zones d’ombres plus qu’étonnantes : par exemple, comme se fait-il qu’une jeune juive soit allée se jeter dans la gueule du loup dans un palais saoudien ?
    Il me semble qu’il y a plus dans cette histoire que l’on ne veut bien nous en narrer.
    Kyrie Eleison

  2. La pauvrette gênait. Elle a été éliminée, selon toute vraisemblance. Une chute d’un balcon qui tombe vraiment à pic !

  3. Concernant ce décès malheureux de Mme Candice Cohen-Ahnine, je suis très circonspecte sur les conclusions de la pseudo-enquète.
    Premièrement, on ne me fera jamais croire qu’une femme menacée par son compagnon s’enfuit par un balcon pour aller dans une pièce voisine, pièce où en trois secondes son compagnon pourra la retrouver. En cas de fuite, le meilleur moyen, c’est la porte.
    Deuxièmement, je me souviens des propos tenus par un policier il y a quelques années au sujet de l’affaire des “frégates de Taiwan”, dans laquelle à Paris il y a eu six ou sept “suicides”, qui indiquait que le meurte le plus propre pour l’assassin était le basculement dans le vide de la victime.
    Enfin, je suis très surprise de constater la rapidité avec laquelle, en plein mois d’août, les conclusions de “l’enquête” sont connues, quand on voit la longueur, lenteur d’autres…
    Bon, en tous cas, RIP.
    Axelle

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services