Perpignan : élection municipale annulée

A Après Nogent-sur-Marne (UMP), Aulnay-sous-Bois (PS) et Saint-Dié (Vosges – PS), c’est l’élection municipale de Perpignan (UMP) qui vient d’être annulée. Une fraude a été avérée et le faible écart de voix (574 voix) entre les deux candidats pouvait altérer la sincérité du résultat. Lors du second tour, pour lequel la liste FN s’était maintenue, des incidents avaient eu lieu dans un des 66 bureaux de vote. Le président de ce bureau de vote avait été trouvé en possession de bulletins de vote et d’enveloppes dissimulés dans ses poches et ses chaussettes, lors du dépouillement. Cet homme, frère d’un colistier du maire UMP réélu, Jean-Paul Alduy (photo), avait par la suite été mis en examen pour fraude électorale.

Michel Janva


Laisser un commentaire