Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / France : Politique en France / France : Société

Père Michel Viot : “Ce pouvoir n’aime pas les catholiques”

Père Michel Viot : “Ce pouvoir n’aime pas les catholiques”

Dans “Morandini Live” sur CNews, le père Michel Viot a commenté la violente agression qui a eu lieu samedi dernier à Paris contre la procession organisée par le diocèse. Il met clairement en cause la préfecture de police et le gouvernement :

J’ai été choqué de voir qu’il y avait si peu de policiers sur place alors que ces révolutionnaires qui nous ont attaqués étaient extrêmement nombreux. La police le savait parce qu’ils ont manifesté avant nous. Nous, nous étions 300 et protégés par un seul policier. C’est inadmissible ! (…)

Le trajet que nous avons fait est un trajet qui est très bien connu de la police parce qu’on sait très bien qu’il y a des rendez-vous d’anarchistes, de révolutionnaires. Si le préfet de police de Paris avait pris en compte le fait qu’il ait autorisé cette procession, il aurait envoyé plus de policiers (…) visiblement, c’est le pouvoir à son plus haut niveau qui a manqué ses devoirs et qui n’a pas fait son travail (…)

Les quelques policiers qui étaient là, je leur tire mon chapeau pour leur courage, je les remercie. Il est honteux dans un état de droit, avec les démarches que nous avons faites, qu’on ne nous ait pas permis de faire cette procession. Ça montre une haine du catholicisme. Je mets en cause le préfet de police de Paris et même le président de la République (…)

Compte tenu du nombre de gens qui étaient là, qui s’étaient mis sur les terrasses du parcours (…) La police le savait, elle savait que ce parcours était dangereux. Ce pouvoir n’aime pas les catholiques !”

 

Partager cet article

12 commentaires

  1. La préfecture de police savait parfaitement ce qu’il se tramait en étant directement branché sur les réseaux sociaux. Alors que des radicalisés y fomentaient leurs méfaits.

    Comment ne pas y voir une provocation des pouvoirs publics à l’encontre des Catholiques ?

    L’hypocrisie de ce pouvoir libéral n’a plus de limite..

  2. Il y a incompatibilité absolue entre la doctrine catholique et les anti-“valeurs” maçonniques de la république.

  3. Notez l’incroyable cynisme avec lequel le sinistre Darmanin a exprimé, dans son tweet à son sujet, ses “pensées” pour les catholiques !
    Notez bien le mot (“pensées”) et comparez avec ses réactions en cas de tag sur une mosquée !
    Il y a là une signature maçonnique.
    Le mot “pensées” n’exprime, en soi, rien de positif.
    On peut avoir, envers quelqu’un de bonnes comme de mauvaises “pensées”.
    En se contentant de ce mot, Darmanin (ou le franc-mac de service qui écrivait en son nom) montre très bien le mépris qu’il a pour les catholiques.
    Il ne les injurie pas en face, parce qu’il faut quand même tenir compte de leur poids électoral. Il essaie même de donner l’impression de condamner l’agression, mais en se refusant nettement à la condamner pour de bon !
    La haine antichrétienne et l’hypocrisie de Macron et de son clan maçonnique sont phénoménales.

  4. le préfet allemand a fait exprès pour qu’il y ai une réponse “violente” des catholiques, manque de pot pour ce type, ilqs n’ont pas répondus, mais gare à l’eau qui dort….

  5. peut-être faudra-t-il un service de sécurité en plus de la stazi!! De façon à ce qu’ils reçoivent monnaie de leurs pièces!!

  6. Les antifas sont le bras armé des socialistes, les chemises noires du PS et de LREM et ceci sans discontinuité depuis Mitterrand.
    Les antifas font exactement ce que le gouvernement leur dit de faire.
    Rien de nouveau.

  7. Une milice prête à servir, c’est ce qu’il faudrait pour nous protéger dans ces cas.

  8. La permission est donnée, à cause de la mise en scène communiste prévue ; elle était un piège.

  9. ah le discours des bernardins, souvenons nous
    Monseigneur, nous avons, vous et moi bravé, les sceptiques de chaque bord. Et si nous l’avons fait, c’est sans doute que nous partageons confusément le sentiment que le lien entre l’Eglise et l’Etat s’est abîmé, et qu’il nous importe à vous comme à moi de le réparer. emmanuel dieu avec nous merci

  10. Il y a fort longtemps que le pouvoir républicain français marque clairement ses préférences,n’oublions pas les femen,le cynisme de Holland visitant les sinistrés de Lourdes,les nombreuses profanations d’églises et de sépultures chrétiennes classées sans suite ,la liste serait longue!
    J’ignore si l’archevêque Aupetit s’est manifesté suite à cette grave agression,bien entendu il ne se trouvait pas au milieu des fidèles de son diocèse lors de cette procession,gageons que nous l’entendrons à l’occasion d’une prochaine fête mahométane.

  11. j’ai vu ce prêtre interrogé sur cnews
    pour une fois qu’un ecclésiastique ne susurre pas du politiquement correct est réconfortant

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]