Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Peillon désavoue Najat Vallaud-Belkacem : “il ne faut pas importer dans l’école les débats de société”

Même si la vidéo a failli disparaître du site de BFMTV, on se souvient de l'intervention du porte-parole du gouvernement dans un lycée à des fins de propagande digne des grandes heures soviétiques, sur leur "mariage pour tous".

Aujourd'hui, le ministre de la (re)Education dite nationale s'en prend une nouvelle fois à l'enseignement catholique – assimilé à la droite – par cette petite phrase assassine qui devrait s'adresser aussi à Najat Vallaud-Belkacem si nous vivions dans un véritable état de droit où gouverner signifierait encore quelque chose. Mais voilà, la république socialiste de France n'a rien à envier à sa feu grande soeur soviétique.

Ce Gouvernement commence à poser un vrai problème.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

6 commentaires

  1. Najat Vallaud-Belkacem à un discours hyper formaté qui n’a qu’à la bouche en bonne ministre des droits des femmes le matraquage idéologique de l’égalité des sexes par la rééducation au féminisme dès le plus jeune âge effaçant la différence innée entre garçon et fille…

  2. Mais alors, M Peillon, il faut interdire dans les écoles publiques l’intervention des associations prétendant lutter contre la (prétendue) “homophobie” !!!
    Or vous les avez autorisées !
    Vous devez donc immédiatement DÉMISSIONNER !
    (et Mme Najat Belkacem aussi, bien sûr !)

  3. Ce Peillon franc-mac, parle de neutralité, au moment où on impose dans les manuels scolaire, la théorie du genre…

  4. C’est étrange de voir des “jeunettes” comme la Najat IMPOSER littéralement leur pseudo-mariage à un ancien patron du PS dans la personne de Hollande… On dirait qu’il balise devant tous ces jeunes LGBT…. ???

  5. “Ce Gouvernement commence à poser un vrai problème.”
    En effet, je ne crois pas qu’en mai dernier, la majorité des votants ait voté les pleins pouvoirs à Hollande et à ses sbires pour changer la nature du régime.
    Il reste comme le président le plus mal élu puisqu’il a été élu sans avoir recueilli la moitié des votes (48,63 %), soit moins que Sarkozy en 2007 (qui avait obtenu 50,84 %).

  6. Alors soyons clairs : s’il ne faut pas importer à l’école les débats de société et en faire le sanctuaire que préconise Mr Peillon, on peut virer tous les profs de philo, d’histoire et de littérature qui depuis 35 ans développent des arguments maoïstes, trotskystes, rousseauîstes, freudistes, sartriens et j’en passe (même dans l’enseignemsnt catholique hélas, il faut tout rattraper derrière)… On n’a pas récemment proposé comme sujet l’avortement ou le suicide? Il n’y a pas comme un “paradoxe” ? Ah pardon, je n’avais pas vu que ces sujets n’étaient pas, mais pas du tout des sujets de société !!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!