Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / L'Eglise : L'Eglise en France

Pause sourire

Saint Nicolas est passé hier voir les bons enfants. Un usurpateur a été arrêté par la police. 

Media-368323-1 (1)

Ce site donne l'occasion de se pencher sur l'historique de la fête de saint Nicolas, remplacé avec la Réforme par le Père Noël qui triomphera finalement avec Coca-Cola.

Partager cet article

3 commentaires

  1. bien vu ! en tout cas, chez nous en Lorraine on a fêté notre saint patron… et Saint Nicolas est passé cette nuit pour déposer les cadeaux au pied du sapin. « l’usurpateur » n’a pas droit de citer chez nous !

  2. D’un autre côté, le Père Noël est un personnage imaginaire, purement mythique, et dont on apprend aux enfants l’inexistence lorsqu’ils ont six ou sept ans. Devrait-on faire pareil avec St Nicolas ? Dire aux enfants que c’est lui qui apporte les cadeaux, puis quelques années après, qu’il n’existe pas ?
    Comment expliquer ensuite aux petits que St Nicolas n’apporte pas vraiment de cadeaux, mais que d’autres saints ont réalisé des miracles ?
    La « légende » du Père Noël joue avec la crédulité des enfants, et reste une légende, un conte, un mythe, païen en quelque sorte, qui a du sens mais pas de réalité.
    Bref, autant ne pas mélanger un conte pour enfants, et la religion du « fides et ratio »…

  3. Si l’on en croit ce site, ce n’est donc pas Coca-Cola qui a inventé la figure du père Noël, contrairement à la légende souvent colportée, mais un pasteur américain, repris par un dessinateur de magazine.

Publier une réponse