Patrick Balkany investi par les Républicains malgré ses quatre mises en examen

C'est sans doute cela les "valeurs républicaines" :

"La commission nationale d'investiture du parti a décidé mardi des tête de liste pour les prochaines élections législatives, qui auront lieu dans la foulée de la présidentielle de mai 2017. Comme il est de coutume, les candidats sortant qui souhaitaient se représenter ont tous été réinvestis par le parti. Une règle dont a bénéficié Patrick Balkany malgré ses quatre mises en examen pour fraude fiscale, corruption passive, blanchiment de fraude fiscale et déclarations mensongères."

Encore plus fort :

"Patrick Balkany devra en revanche bientôt faire un choix. Avec la loi sur le cumul des mandats, l'édile devra choisir entre sa fonction de maire, et celle de député. Une décision qui devrait être facile: les époux Balkany ont déjà tout prévu. C'est Isabelle Balkany qui devrait reprendre Levallois en main en cas de démission.

Un espoir subsiste toutefois pour Patrick Balkany, qui règne sur Levallois depuis 15 ans. S'il était élu, son ami Nicolas Sarkozy a promis qu'il mettrait fin au non-cumul des mandats. De quoi rassurer le député sur son avenir politique dans les Hauts-de-Seine."

Laisser un commentaire