Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Pas désacralisée, l’abbatiale Saint Ouen de Rouen transformée en salle de banquet

L'évêché ne répond pas sur cette question… Cependant, une lectrice nous écrit :

"Un dîner prévu pour 1000 personnes, dans le cadre du congrès des régions de France. Rien de religieux donc.
Cette abbatiale, joyau des églises rouennaises, n'est pas désacralisée. La présence réelle y est bien présente, j'ai eu confirmation du curé il y a quelques jours. La sainte messe y est célébrée quelques fois par an.
 
Du coté du diocèse, aucune confirmation orale ni écrite. Chacun disant ne pas être au courant".
Voici pourtant l'appel d'offre pour cette soirée et l'impression d'écran du site  du traiteur retenu pour ces agapes : 
 
Bonnaire
Alors, pour connaître la vérité ou faire part de son indignation avec le plus grand respect à l'évêché, c'est ici par mail et ici par téléphone

Partager cet article

20 commentaires

  1. Rouen
    Vente de biens sacrés !
    Fermeture du séminaire de Caen.
    Nous paierons très cher le séminaire d’ailleurs …..
    Et maintenant banquets !!!!!
    L’enfer existe !!!!

  2. Arrêtons tous le denier du culte, IL EN VA DE L’HONNEUR DE DIEU. Si nous restons muets ou passifs devant le scandale organisé par nos diocèses, nous y participons. Agissons!

  3. Je leur ai envoyé ce courriel: “Je lis sur le Salon Beige qu’un dîner laïc de 1000 personnes pourrait avoir lieu dans une église abbatiale non désacralisée. Je vous fais part de mon indignation si cette info est exacte, et vous demande une déclaration publique à cet égard. Respectez Dieu svp, respectez les fidèles. Merci.”

  4. Est-ce que la Mairie ou les organisateurs ont prévenu l’affectataire ?

  5. J’ai une question : est-il autorisé par le droit canon d’organiser des repas avec tables et chaises dans une église consacrée ?
    http://www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/des-eglises-de-paris-transformees-en-restaurant
    Merci pour vos réponses.

  6. Le repas a bien eu lieu.
    De l’évêque rien. Pas un mot, pas même un mouvement sacerdotal, rien, le néant.
    Ou plutôt si, c’est un descendant de Cauchon.
    Cela explique tout.
    Français renié et catholique renié.
    Bref un futur imam si on veut bien de lui !

  7. A ROUEN ARRETONS le DENIER DU CULTE
    et prions,
    Gerard

  8. Vous avez fait de la Maison de mon Père une “taverne de brigands” !

  9. si les catholiques laissent faire de tels
    sacrilèges y compris le clergé avec les évêques en tete .je citerai une citation
    le monde est dangereux non pas tant à cause de ceux qui font le mal ,mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire .
    sachez que c’est blasphématoire

  10. Qu’on ne paie pas le Denier du Culte à Rouen, ce serait normal. Mais tous les évêques ne sont pas aussi diaboliques – même si la plupart sont plutôt en dessous de la moyenne.

  11. @ Catherine
    Oui, la rétorsion par la suppression du versement du denier du Culte est efficace (surtout si l’on en précise explicitement la raison par lettre à l’évêché).
    Au demeurant, par souci d’équité il serait nécessaire de verser l’équivalent à une oeuvre telle que L’Aide à l’Eglise en Détresse (AED).

  12. Le Christ chasse les marchands du temple et l’évêque les fait rentrer.
    Il parait difficile de suivre les deux.
    Pour ma part, j’ai fait mon choix irrévocable.

  13. Autrefois (moyen-âge ?) les églises consacrées pouvaient servir, et servaient souvent, de dortoir et de réfectoire aux pèlerins…les orthodoxes ont gardé cette tradition au moins dans les noms : ils ont des “églises réfectoires”. Et en temps de guerre (guerre de religions par exemple) des églises on servi de refuge plusieurs jours de suite à des chrétiens qui donc y mangeaient, y dormaient.
    Le problème ce n’est donc pas qu’on y ait mangé, c’est l’absence d’autorisation des autorités religieuses, et en dehors d’une nécessité absolue.
    Pour transformer une église en restaurant, elle doit être désacralisée par l’évêque au cours d’une cérémonie.

  14. Indifférence générale des responsables catholiques diocésains, comment ne voulez-vous pas qu’on se fasse bouffer par des extrémistes motivés, quand on voit comment nous nous laissons faire tout et n’importe quoi ?

  15. L'”objet” du culte aurait-il changé? Cette abbatiale est-elle destinée à l’adoration du Veau d’or?…pardon, du veau Marengo? Halal, j’espère! A quand les festivités de rupture du jeune du Ramadan?

  16. Pas étonnant, sur de nombreux sujets, la plupart de nos prélats français (et occidentaux) sont apostats.

  17. Leur dieu, c’est leur ventre….

  18. Il est interdit par la loi française d’utiliser ainsi les églises non désaffectées (double procédure nécessaire, épiscopale et préfectorale) : une église non désaffectée est exclusivement affectée au culte catholique (la question de l’appréciation de ce culte pose aujourd’hui problème, car il suffirait en effet que la conférence épiscopale déclare cultuel un repas – après avoir abusivement déclaré repas le culte). Notamment, rien ne doit se vendre dans les églises : pour les concerts, ceux-ci ne peuvent être que des concerts spirituels et seule une quête à la sortie pourrait éventuellement permettre la participation aux frais (pas au-delà, ce n’est pas une activité lucrative). Attention, toutes les églises ne sont pas consacrées, ce n’est pas une nécessité et il arrive que seule une bénédiction ait été réalisée, sans qu’elles aient jamais été consacrées par la suite.
    Pour répondre à une autre question, le droit canon prévoit une cérémonie de réparation après une telle profanation, pour permettre à nouveau l’usage du culte.
    Attention, l’église n’est pas désaffectée du seule fait de la profanation. En revanche, elle est désaffectée ipso facto au bout d’un certain temps d’absence de culte.

  19. Quel Cauchon ! Si seulement Rome pouvait nommer dans nos diocèses des évêques catholiques, ou tout simplement croyants…

  20. Et on s’étonne encore de ce qui arrive sur notre sol français ? Notre Dame à la Salette a prévenu : nous y sommes !
    Relire les Apparitions de la Salette et cela éclaire pour la suite des évènements.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services