Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Pas de liberté d’expression pour les journalistes français

Laurent Brayard, journaliste indépendant, historien et écrivain, vit à Moscou depuis quatre ans. Il déclare à Medias-presse.infos :

"Je suis en France depuis quelques semaines, à cause d’un grave accident qui a manqué de me coûter la vie. Ce séjour forcé m’a fait penser un moment que je pourrais vivre à nouveau en France avec ma compagne. J’ai donc cherché du travail et j’ai écumé tous les médias nationaux et les régionaux proches de ma région. Ayant travaillé pour La Voix de la Russie, média public russe, je savais déjà que je porterais à vie une sorte d’étiquette du genre « Kremlin » sur le front ! Mais j’ai vite compris que cela serait pire encore que ce que j’imaginais. Je n’ai pas qu’un ami qui travaille dans le journalisme. J’ai été surpris de l’absence de solidarité, par les silences ennuyés à la fois de mes amis et des rédactions. L’ami dont je parle, est un ami d’enfance, il travaille pour un très grand journal régional, l’un des plus importants de notre pays. Je ne peux pas, sans lui créer des ennuis, le citer, au moins par fidélité à notre amitié et par principe, je peux seulement ajouter que le journal en question est Sud-Ouest… une très grosse boutique, le 2e quotidien régional français. La conversation que j’évoque a eu lieu dans un cadre privé, des retrouvailles entre vieux amis. Ma surprise fut grande d’entendre mon camarade pendant la moitié de notre rencontre, me marteler que je devais, supprimer mes réseaux sociaux, disparaître de la toile si je voulais un jour travailler dans le journalisme en France et vendre des livres… L’histoire que je raconte est vraie, il a été sermonné par sa rédaction pour m’avoir dans ses contacts Twitter et a dû rendre des comptes. Pendant les quelques heures de notre conversation, il a vainement tenté de m’expliquer qu’il fallait absolument que je reste dans la rédaction d’articles dans une ligne modérée centriste, le plus neutre possible et en évitant d’écrire contre la gauche et en particulier ce qui pourrait froisser les milieux gays, de gauche ou des pouvoirs en place.

[…] Il est évident que les rédactions françaises sont sous contrôle, Serge Halimi en parlait déjà depuis longtemps dans son ouvrage, Les Nouveaux chiens de garde. […] Ma vision de la presse française est donc négative, la liberté d’expression n’existe que de façade et la grande majorité des médias français sont contrôlés, rappelons que l’Etat français est propriétaire de plusieurs chaînes de télévision et subventionne de nombreuses officines médiatiques. Les autres petit à petit ont été maîtrisés, nous pourrions même dire infiltrés !

[…] Avec d’autres camarades journalistes nous avions lancé un projet, le projet Camille Desmoulins qui surveillait la presse française sur le thème de la Russie. Nous avons rentré dans des fichiers des centaines d’articles de journaux nationaux et régionaux en rentrant également les auteurs, la signature ou non de l’AFP, une notation selon une échelle de russophobie. Le travail hélas colossal ne nous a pas permis faute de financement de tenir plus de six mois, mais les résultats ont été effarants. Nous avons constaté que plus le journal avait de tirage, plus les articles publiés étaient des copier/coller de l’agence AFP. Certains journaux comme Le Parisien atteignait les 86 % d’articles de l’AFP, des régionaux un peu moins, le bon élève était Le Bien Public avec un total de 50 %. Ce simple fait démontre bien, qu’il n’y a plus de journalistes qui écrivent, seulement quelques « autorisés » signant dans de grandes vitrines médiatiques tels Le Monde ou Le Figaro. Il nous a été impossible de déterminer qui écrit dans l’agence AFP et qui contrôle l’agence mais les pistes sont limpides. Dans ce projet nous notions aussi les propriétaires des médias, nous avons été surpris du nombre de banques… […]

J’ajoute que le président Poutine se prête à un exercice de communication avec le peuple russe, chaque année, cela s’appelle La ligne. A l’avance les citoyens russes peuvent poster des questions, le jour même Poutine répond pendant des heures, son record étant 9 heures de suite, à des dizaines de questions, internet, téléphoniques, courriers… et qu’il répond à des questions vraiment sensibles de gens qui ne sont pas de son parti. Les questions ne sont pas choisies, le président doit subir cette épreuve, être convaincant, s’avancer sur des sujets épineux et il répond ! Toute la presse est invitée et participe, nous n’avons pas cela en France… nos journalistes et politiciens manquent de courage !"

Partager cet article

19 commentaires

  1. Intéressant. Je n’avais jamais entendu parler de cet exercice auquel se livre le président russe. Quelqu’un aurait-il un lien vers un article écrit en Français ? (oui, oui, sic).

  2. à gertrude.
    non pas un article, pas français mais en français. Ils en parlent justement dans le journal de cette semaine.
    http://www.prorussia.tv/
    Bien sûr que c’est, comme son nom l’indique pro Russie mais beaucoup plus intéressant que les informations radio et télé d’état français.
    A Mr Brayard, bon courage, de toutes les façons, cela fait longtemps que les gens sensés et normaux ne lisent et ne regardent plus les mensonges et manipulation de nos journalistes que je ne qualifierais pas en ce jour précédant Noël.
    Paix à tous

  3. en Russie, ils n’avaient qu’une Pravda; le problème, c’est qu’en France on en a des tas!

  4. Nous vivons en système soviétique : avec le PS c’est évident avec l’UMP on y ajoute l’hypocrisie ….

  5. Non, mais je rêve ?
    Il y a des personnes qui sont surpris que les articles publiés soient des copiés collé ? C’est le cas de bloque ou autres réseaux de discussion en direct pour des maires qui publie des articles qui sont au mot prés pareil que ceux de merdias genre – Le Parisien – ! (je l’ai dénoncé sur un blogue il y a quelques années)
    Aux pieds et en silence ! Voilà ce que sont les journalistes … pour la plupart.

  6. Qui contrôle l’AFP ? Très simple l’Etat, c’est dans ses statuts (cf. la composition de son CA).

  7. Mon confrère tombe des nues.. Il découvre avec retard que 95% des journalistes sont de gauche, porte paroles obligés du gouvernement en place, relais des bonnes paroles et du bien penser… Toutes ces bonnes idées apprises dans les écoles spécialisées (CFJ,Lille, Bordeaux…) sur fond de soi disant tolérance et de droits de l’homme.
    A mon avis, il n’est pas près de trouver des piges, sauf à prendre une carte dans un parti correct. Moi à sa place, je retournerai en Russie.

  8. Oh! La perle!
    Sur Bug Brother dans le genre linchage :
    l’article : Offre spéciale Noël: une Kalachnikov sur Facebook
    plus une nuit dans un abri enterré (+1 couteau offert)
    « et Pierre Hillard (un docteur en science politique proche de Robert Ménard) »

  9. Pour les Étrennes, si trop tard pour le cadeau de Noël, à acheter et offrir « La tyrannie médiatique » sous titrée « les assassins de l’information » de Jean-Yves Le Gallou ,un gros livre qui se lit d’une traite.

  10.  » Le travail du journaliste consiste à détruire la vérité, à mentir sans réserve,à pervertir les faits,à avilir,à ramper aux pieds de mamammon et à vendre son pays et sa race pour gagner son pain quotidien ou ce qui revient au même ,son salaire.
    Vous le savez comme je le sais, alors qui peut parler de presse indépendante?
    Nous sommes les pantins et les vassaux des hommes riches qui se cachent derrière la scène.
    Ils tirent les ficelles et nous dansons.
    Notre temps,nos talents,nos possibilités et nos vies sont la propriété de ces hommes.
    Nous sommes des prostituées intellectuelles »
    John Swinton,journaliste ,à propos de la liberté de la presse, lors de son discours d’adieu au New York Times
    Source : comprendre l’empire Alain Soral
    Demain la gouvernance mondiale ou la révolte des nations.
     » Nous sommes reconnaissants au Washington Post ,au New York Times ,au magazine Time ,et aux autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté LEURS PROMESSES DE DISCRETION DEPUIS PRESQUE 40 ANS.
    il aurait été pour nous impossible de développer notre projet pour le monde si nous avions été exposés aux lumières de la publicité durant ces années.
    Mais le monde aujourd’hui plus sophistiqué est préparé à L ENTREE DANS UN GOUVERNEMENT MONDIAL.
    la souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de BANQUIERS mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale des siècles passés  »
    David Rockefeller
    Commission Trilatérale ,1991.
    Source : idem.
    Conclusion : l’écrasante majorité des journalistes a failli à son métier ,à sa mission.
    Ce sont effectivement comme le dit très justement la patriote Marine, des journalistes-militants.
    Je rajouterai ou bien alors des soumis.
    Vu les graves évènements qui risquent d’arriver en France ,vont-ils continuer ainsi encore longtemps ,ou vont-ils enfin se réveiller un jour et accomplir convenablement leur travail?

  11. …pourquoi il n’est pas resté en russie-urss se faire soigner….

  12. À Grégoire, merci !

  13. La conférence interminable du Lider Maximo qui s’adresse directement au peuple est une caractéristique des régimes autocratiques : Fidel Castro, Chavez… et, ici, Poutine.
    Evidemment qu’il n’y a pas de liberté d’expression dans les médias français.
    Mais vanter par contraste la liberté qui existerait en Russie est sacrément culotté. La Voix de la Russie est un média de propagande étatique, sur lequel Poutine vient de resserrer son contrôle. La Russie est un pays dans lequel on assassine les journalistes. La Russie est un pays dépourvu d’Etat de droit, dépourvu de sécurité juridique, où l’Etat peut à tout moment s’ingérer dans vos affaires dès qu’il le décide.
    C’est marrant à quel point la nostalgie de Moscou ne meurt jamais chez certains.

  14. C’est l »UERSS » avec aux commandes des socialistes… ehh.. communistes.

  15. Comment se fait-il que ce journaliste n’a pas essayé de contacter l’OJIM ? Il ne connaît pas son existence ?
    [email protected]

  16. vous pouvez contacter la nouvelle chaine tv »notre antenne » ,la chaine des patriotes qui va emettre à partir de janvier 2014.
    rechercher les coordonnées de cette chaine sur internet: »notre antenne »

  17. Monsieur Laurent Brayard, pour vous mettre au pas, il y a ceci :
    « L’essayiste : Rokhaya Diallo est l’invitée du cinq-sept de France-Inter. Elle est coauteur du « Précis à l’usage des journalistes qui veulent écrire sur les noirs, les musulmans, les asiatiques, les roms, les homos, la banlieue, les juifs, les femmes… » sorti aux éditions le cavalier bleu. » la bande audio est publiée le 19 décembre sur le site François Desouches et écoutable en ce moment.
    Ou alors vous faites un miroir de « La Voix de la Russie ». Aujourd’hui, tous les médias sont des outils de propagande. Le système est le même partout, c’est seulement le catéchisme qui change.
    Voyez ici : http://www.lequipe.fr/Athletisme/Actualites/Le-ciel-lui-appartient/427484
    à quel point la vérité n’a aucune importance.

  18. Que cet homme nous parle plutôt de l’indépendance de « la Voix de la Russie »!

  19. La Russie est un état autoritaire chrétienne-orthodoxe.
    La France est une république franc-maçonnique templière anti-chrétienne gouvernée par une alliance judaïque et franc-maçonnique contre la croix et de plus en plus autoritaire.
    La France ne devient qu`une région de l`Union Européenne – une des régions mondes – prévue dans le plan judéo-maçonnique – une dictature soft pour l`instant mais anti-chrétienne qui gouvernent les esprits par le matérialisme et la manipulation de la pensée de la maternelle a l`Université.
    Quelle sont les valeurs de l`Union européenne? Le noachisme juif (les lois de Noé, faire la promotion de tout ce qui détruit la famille, promotion de l`homosexualité et du transgenre, promotion de l`islam et du judaïsme, répression de la foi catholique et chrétienne, dislocation de la nation par immigration massive. Oligarchie financière et médiatique asservie a ses maitres mondialistes cachés.
    Aimez-vous mieux la Russie ou l`Union européenne?

Publier une réponse