Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Pas d’avortement pour garantir la vie de la mère. Et de l’enfant

Lu sur le blog de Jeanne Smits :

"Une fillette de treize ans violée et enceinte de 26 semaines ne subira pas l'avortement en Argentine, au motif que cette intervention mettrait sa vie en péril au point où en est arrivée la gestation.

L'avortement a été sollicité par la mère de la fillette, mercredi dernier, sur le fondement de la loi argentine qui dépénalise l'avortement en cas de viol […]. La semaine dernière, le comité de bioéthique de l'hôpital a décidé de refuser l'avortement, le délai où l'intervention pouvait être réalisée « sans risque » pour la jeune fille ayant été dépassé de 4 semaines. C'est une décision intéressante, puisqu'elle tend à montrer qu'il est moins dangereux pour une jeune adolescente de donner la vie que de subir un avortement, passé un certain délai de gestation."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services