Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Paroles d’imam. Tareq Oubrou : « l’islamisme, c’est un islam en mouvement »

Paroles d’imam. Tareq Oubrou : « l’islamisme, c’est un islam en mouvement »

Clair et net. A tel point qu’on en reste tout retourné. Tellement de pirouettes, de cheveux coupés en quatre, de contorsions sur l’islamisme, de recours au padamalgam. Il l’a dit. M.Oubrou, imam médiatique à Bordeaux ; qui se définit lui-même comme un théologien. C’était le 8 août sur BFMTV  et ça coulait comme de source :

M.Oubrou était interrogé à propos de M.Iquioussen, dont on a appris qu’il était son beau-frère. Verbatim :

« On veut combattre l’islamisme. Encore faudrait-il définir l’islamisme. Moi, en tant que théologien, je ne fais pas de différence entre islamisme et islam. L’islamisme est un islam classique mis en mouvement d’une certaine manière. Donc, les islamistes n’ont rien inventé à cet égard-là ».

Une question lui est alors posée à propos que M.Iquioussen : « C’est un radicalisé ? »

Réponse de M.Oubrou :

« Vous savez, vous parlez tout à l’heure de l’islamisme, je pense qu’il n’y a pas une grande différence entre islam médiéval recyclé aujourd’hui et  l’islamisme. L’islamisme  n’a rien inventé, c’est une reproduction des théologies politiques médiévales et d’un droit canonique maléjite, anafite qui est   mis en circulation dans un discours moderne. C’est comme l’énergie, rien ne se perd, rien ne se crée. Même les imams les plus classiques, les malhékites, il y a un discours qui n’est pas directement fanatique mais qui inspire le séparatisme et le fanatisme. Et donc à cet égard-là, il y a un certain discours qui produit du séparatisme pas physique mais mental parce qu’il produit des pratiques religieuses qui  créent la division entre le croyant et son environnement ».

Quelques bribes de recherche nous apprennent que l’islam sunnite (majoritaire, celui de M.Oubrou) est représenté par quatre écoles (du nom des imams qui les ont fondées) : les écoles Hanafite, Malékite, Chaféite et Hanbalite. Ce qui est intéressant à remarquer, c’est qu’elles sont définies comme des écoles juridiques, pas des écoles théologiques. L’islam est un Droit, on ne le répètera jamais assez. Ces écoles, décrites comme « médiévales » par M.Oubrou, semblent pourtant parfaitement actuelles et vivaces. Comme l’islamisme d’ailleurs, cet islam en mouvement.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Honte aux collabos !

  2. N’est-il pas en train de nous dire que tout musulman est un islamiste en puissance ? C’est ce que Zemmour s’égosille à nous dire depuis des années à ses dépens. De nos jours, on est lourdement condamné pour moins que cela. Que fait la justice ??…

    • Vous savez très bien que, maintenant, on ne juge plus sur ce qui est dit mais qui le dit : si c’est l’imam, on ferme les yeux de peur sans doute d’être accusé d’islamophobie, mais si c’est Eric Zemmour, la Licracra, le Grand Orient et la “justice” de Macron-Dupont-Momo lui tombent dessus, sans que le CRIF, si prompt à réagir par ailleurs, ne hurle dans ce cas à l’antisémitisme, bizarre non ?…
      Et on nous bassinera avec les “valeurs républicaines”, lesquelles ne sont que des leurres pour tromper le brave citoyen : Liberté ? de quoi ?.. Egalité ? devant quoi?.. Quant à Fraternité, elle est réservée aux “frères” la gratouille…

  3. le bon mouvement ,c’est du nord au sud !!
    Pour plus de précisions,merci de me contacter..Il y a beaucoup de A 380 au sol depuis le COVID qui turbulent d’ impatience .

  4. demander le programme des “chances pour la France”:

    discours de Tamerlan aux mirzas de son Empire :

    “Les vastes conquêtes que j’ai accomplies n’ont pu se faire sans violence et sans destruction de créatures de Dieu.”
    ( note: 17 millions de morts)
    “j’ai donc résolu , en réparation, de porter la guerre aux infidèles et d’ exterminer les idolâtres de Chine.”
    “Que les armées qui m ‘ont aidé à pécher soient les instruments de la pénitence ,
    en marchant à la guerre sainte ,
    en abattant les temples des idoles et des fées,
    pour y substituer les mosquées.”

    ****
    échantillons au Bataclan et à Nice.

    • Vous décrivez l’islamisme en marche, donc.
      Personnellement, je dis islamisme comme je dis catholicisme et judaïsme. Faire une différence entre Islam et islamisme c’est comme faire une différence entre racialiste et raciste, ça ne tient pas debout.

  5. Clair et net : pas d’islam en France ! C’est clair et net ! ! !……………….

Publier une réponse