Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / L'Eglise : Vie de l'Eglise

Parole d’évêque : “Combattez la contraception, ou bien nous périrons en tant que nation craignant Dieu”

Jeanne Smits a traduit un message de Monseigneur Socrates Villegas l'archevêque de Lingayen-Dagupan,  lu aux jeunes à l'occasion d'un  rassemblement de soutien aux évêques contre le projet du gouvernement de Benigno Aquino de rembourser la contraception. Morceaux choisis :

"Croyez-moi, mes chers fils et filles, nous vos anciens dans l'Eglise, nous prenons position contre la contraception et l'avortement parce que nous vous aimons, nous aimons Dieu et nous aimons ses commandements. Notre faute est peut-être de n'avoir pas dit très clairement, d'emblée, que nous ne nous battons pas pour l'emporter face à autrui. Cette querelle n'est pas pour nous. Elle est pour vous. Je me tiens debout pour vous défendre. Nous combattons l'erreur pour que vous ne soyez pas induits en erreur. Nous combattons la contraception parce que nous savons qu'elle peut endommager votre âme. Croyez-moi. La contraception, c'est la corruption.

Une culture de contraception voit dans les bébés les raisons de notre pauvreté.  (…)

Cela ne rime pas parce que ce n'est pas vrai. Nous pourrions avoir davantage de classes, de nourriture, de travail et d'hôpitaux, si nous étions moins corrompus. Renvoyez les fonctionnaires corrompus, pas les bébés ! Mes chers jeunes, votre naissance n'était pas une erreur. Votre naissance, c'était un don de Dieu à nous autres, vos anciens. Vous n'êtes pas le problème. Vous êtes notre bénédiction. Le problème, c'est la corruption de vos anciens, nous, vos anciens (…)

La contraception connaîtra toujours des échecs, comme toutes les inventions humaines. Lorsque la contraception ratera, une génération du contrôle des naissances donnera naissance à une génération de l'avortement. La pilule contraceptive est considérée comme un médicament essentiel. Si c'est un médicament, quelle maladie vient-il soigner ? La grossesse est-elle une maladie ? Si c'est un médicament qui est censé soigner, pourquoi des femmes en bonne santé tombent-elles malades du cancer après avoir pris des pilules contraceptives ? (…)

Dieu nous a faits vieux afin que nous puissions vous rappeler qu'il ne faut pas oublier nos valeurs philippines, les commandements de Dieu et les règles du caractère moral. Vous m'avez dit en plaisantant de teindre mes cheveux pour que je puisse paraître jeune et beau. En plaisantant aussi, mais parlant vrai, je vous ai dit : je ne le ferai pas. Cela m'a pris 51 ans de devenir comme je suis. Je suis fier d'être grisonnant et vieux. Etre vieux, cela me rend différend de vous, mais cela me donne aussi l'occasion de vous rappeler les leçons d'argent du passé et des promesses d'or de la vie à venir. (…)

Lorsque nous vous enseignons que la contraception, c'est la corruption, ce n'est pas que nous sommes insensibles au défi de la modernité ou sourds au enquêtes sur le comportement social. Bien au contraire, nous essayons de vous protéger parce que nous savons qu'elle peut vous détruire plus vite que vous ne le pensez. L'Europe est sur la pente descendante. Elle perd son âme parce qu'aujourd'hui elle compte sur l'afflux d'immigrants pour la garder à flot. Elle fait face à un hiver sévère des naissances. Elle perd son identité parce qu'elle n'a pas d'enfants, pas de jeunes pour porter la flamme. En Europe, ils ont commencé avec la contraception, ils ont embrassé la contraception et maintenant ils tuent leurs grands-parents faibles et malades. Paul VI l'a prophétisé : la contraception artificielle peut ouvrir grandes les portes de l'infidélité conjugale et une baisse générale de l'état moral. C'est ce qui se produit en Europe. Nous, vos anciens, nous plaidons pour que vous n'empruntiez pas ce chemin de la corruption morale. Osez être différents ! Osez être meilleurs ! (…)

Il n'y a pas de mot Tagalog ou Panganisan pour la contraception parce que non seulement cela va contre Dieu, en outre ce n'est pas philippin.

La contraception, c'est la corruption. La contraception est la mère de l'avortement. La contraception met le plaisir sexuel à bon marché, sans la responsabilité. La contraception dit que les bébés et les enfants sont casse-pieds. La contraception est contre la jeunesse. La contraception est contre les enfants. La contraception est contre nous.

Combattez la contraception, ou bien nous périrons en tant que nation craignant Dieu. Jeunesse de Panganisan, je vous aime. Parce que je vous aime, je combattrai la contraception. Cette bataille est pour vous et je me bats pour amour de vous".

Partager cet article

16 commentaires

  1. Quelle clarté, quelle force, quelle vérité, quelle bénédiction qu’un évêque pareil! Dieu soit béni dans ses anges et dans ses saints!

  2. Venez en France Monseigneur parler clairement : les gens ont besoin de ce genre de discours…
    Bravo en tout cas : bien dit, clair et inspiré : on ne peut se tromper de chemin – autre que sciemment – avec un discours éclairé ainsi.

  3. Le problème de fond réside dans le fait que DANS LES EGLISES, dans les paroisses… c’est un tabou. On n’en parle jamais. A cet égard, il est bon de rappeler à l’épiscopat la chose suivante :
    La Didachè est un petit livre qui fut écrit en langue grecque, sans doute en Syrie, vers la fin du premier siècle ou au début du deuxième siècle de notre ère. Elle a été de bonne heure l’objet d’une grande vénération, à tel point que pendant un temps on la lisait, AVEC LES EPITRES, dans la primitive église…
    .. Or qu disait la Didachée ? Ceci par exemple :
    EXTRAIT : “Voici maintenant le second commandement de l’enseignement : Tu ne tueras point; tu ne commettras point d’adultère; tu ne souilleras point les enfants; tu ne seras point impudique; tu ne déroberas point; tu ne t’adonneras point à la magie; tu ne prépareras point de breuvages empoisonnés; tu ne tueras point l’enfant par avortement et tu ne le feras pas mourir après sa naissance.”
    Je défies le clergé de pouvoir faire DIRE ceci aujourd’hui dans ses églises !
    .. Pourtant, Dieu sait si les premiers chrétiens vivaient dans un monde difficile et matérialiste !

  4. Il aurait fallu rapporter la traduction intégrale de Jeanne Smits, car depuis son blog, je n’arrive pas à imprimer le texte.

  5. Honneur à cet évéque pour son courage à dire la vérité!C’est à la fidélité au devoir ,qu’ on reconnait l’amour pour Dieu et nos frères.Si nos évéques de France en disaient autan?

  6. Exaltant !
    Exaltant et inquiétant comme ce roman historique que je finis á l´instant : Artorius, de César Vidal, l´histoire du roi Arthur et de l´invasion de la Bretagne par les Barbares – édifiant, et aterrant. On croirait lire l´histoire au jour le jour de notre propre pays…

  7. @Jean-Renaud
    Il suffit de s’inscrire pour recevoir ses textes par courriel.

  8. Comme c’est beau un évêque catholique !

  9. Bravo et merci!

  10. @ Jean Theis : ok merci! mais j’ai peur de ne recevoir que le lien par courriel. Ceci dit je vais m’inscrire je verrais bien.

  11. Il est notoire qu’une bonne partie du clergé français est favorable à la contraception, au mariage à l’essai, au divorce, à l’avortement, à la dénaturation du mariage etc. D’ailleurs l’abbé de La Morandais le dit lui-même, il est favorable au “mariage” homosexuel.

  12. Et ce passage : “Nous voudrions être une économie-tigre, comme les pays voisins. Qu’est-ce qu’un tigre sans dents? Qu’est-ce que le progrès sans enfants qui rigolent? Pour qui voulons-nous le progès – seulement pour nous-mêmes? Qu’est-ce qu’une victoire au détriment de nos âmes immortelles?”

  13. Comme nous aimerions entendre la même chose de nos épiscopes, mais sans doute cela gênerait quelques cathos dans le vent!

  14. On peut facilement imprimer un texte paru sur mon blog en le copiant-collant vers un programme quelconque de traitement de texte (genre word). Par ailleurs, si vous vous abonnez, vous recevrez les mises à jour le lendemain matin de leur mise en ligne. Trop tard donc, pour la traduction dont nous parlons ici… mais cher “Jean-Renaud”, si vous m’envoyez un mail sur jeanne point smits arobase present point fr je me ferai un plaisir de vous envoyer une version texte imprimable.
    Bien à vous

  15. Merci Jeanne, félicitation pour vos traductions, je me suis abonné pour recevoir les mises à jour de votre blog par courriel. Je me suis débrouillé aussi pour l’impression du texte en question. j’ai aimé aussi votre traduction du discours de Benoît XVI du 11 juin dernier sur le baptême.
    Encore merci

  16. Merci Monseigneur ! Je ne peux que me joindre à tous les commentaires qui précèdent. Tout y est bien dit !Que le Seigneur vous bénisse !!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services