Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Paris : des catholiques ont le sentiment d’être rejetés sans raison

Paris : des catholiques ont le sentiment d’être rejetés sans raison

Communiqué de Juventus Traditionis :

Notre combat n’est pas simplement pour la messe Saint Pie V, ce bien universel qui profite à tous les croyants et qui a permis tant de conversions. Nous nous mobilisons aussi pour l’ensemble des sacrements et des apostolats qui l’entourent. Ce que nous souhaitons c’est de pouvoir continuer a exprimer notre foi non seulement dans l’Eucharistie, mais aussi lors des baptêmes avec un exorcisme complet, un catéchisme non édulcoré, des mariages dont la préparation et la liturgie sont à la hauteur de nos attentes.

Nous souhaitons tout simplement pouvoir vivre et partager avec toute l’Eglise l’expression de notre foi qui est incarnée par tous ces aspects.

Une Église synodale ne tient pas seulement à sa forme mais doit aussi avoir de la substance, afin de faciliter «le dialogue et les interactions dans le Peuple de Dieu, particulièrement entre prêtres et laïcs» comme le dit le pape.

C’est pourquoi nous aurions aimé pouvoir discuter avec Monseigneur Thibaut Verny, évêque auxiliaire de Paris, qui installait le nouveau curé de la paroisse Saint Eugène – Sainte Cécile, mais il a préférer fuir.

C’est pourquoi nous souhaitions dialoguer directement avec lui lors de sa venue à la paroisse St Dominique à Paris ce Dimanche. Les propos stupéfiants tenus à cette occasion par l’archevêque de Paris ne nous ont pas permis d’obtenir de réponses sur le fond.

C’est pourquoi, comme la semaine dernière, nous vous donnons rendez-vous ce Mercredi à Saint François Xavier à 19h15, et posons des questions à l’archevêque de Paris dans une lettre.

Notre mobilisation se poursuivra, et s’amplifiera tant que nous ne pourrons vivre pleinement notre foi comme tous les catholiques. C’est l’expression de notre foi que l’on souhaite conserver. Et il n’est pas possible d’un simple décision supprimer la vie de fois de milliers de croyants. Ils ne l’accepteront pas, on ne peut nier ou interdire le réel.

LISTE DES ACTIONS À PARIS

    • Lundi 12h45
      Sainte Clotilde
    • Mercredi à 17h
      Chapelet à Saint Georges de La Villette
    • Mercredi 19h15
      Chapelet itinérant de Saint François Xavier à N.D. du Lys suivi de la messe
    • Samedi 12h
      Manifestation devant la nonciature
    • Dimanche 18h
      Rosaire à N.D. du Travail
    • Les Mardi et Jeudi de 13h à 14h
      Quelques veilleurs prient et discutent devant l’évêché de Paris

Les jeunes du mercredi appellent à signer une lettre adressée à Mgr Aupetit :

Monseigneur,

Dans votre lettre du 8 septembre 2021 à propos du motu proprio Traditionis Custodes, vous avez décidé de supprimer un certain nombre de messes. Celle du lundi midi à Sainte-Clotilde, le mercredi soir à Saint François-Xavier, le jeudi soir à Notre-Dame de l’Assomption de Passy, le dimanche à Saint-Georges de la Villette et Notre-Dame du Travail, des centaines d’âmes se voient privées de leur messe habituelle nécessaires à leur sanctification.

À Saint François-Xavier, depuis des années des centaines de jeunes, habitués ou non de la forme extraordinaire, se rendent à la messe du mercredi soir. Quelle joie de participer au Saint-Sacrifice, en union avec toute l’Église, et de trouver dans cette liturgique une beauté qui, comme le rappelle le Saint-Père dans Evangelii Gaudium, nous permet d’évangéliser.

Nous ne comprenons pas votre décision à laquelle nous aimerions avoir une explication. Nous sommes profondément affectés et attristés par la suppression de ces apostolats prolifiques, source de nombreuses grâces. Ainsi, depuis votre décision, nous avons décidé de nous réunir chaque mercredi pour réciter le chapelet, afin d’obtenir du Ciel une réponse favorable de votre part à notre demande de rétablir la messe supprimée.

Vous avez accepté de rétablir la messe du mercredi soir à Notre-Dame du Lys. Nous vous remercions car le retour de cette messe correspond à un vrai besoin pastoral. Mais pourquoi ne pas la rétablir à Saint François-Xavier comme elle est présente depuis de nombreuses années ? Nous avions déjà dû passer de la chapelle de la Sainte-Vierge à la nef, en raison du monde toujours croissant de fidèles. Or, Notre-Dame du Lys est bien plus petite et aura du mal à contenir tout le monde, ce qui rend l’assistance à la messe difficile, d’autant plus dans ce contexte sanitaire qui impose des distanciations. Ce changement de lieu, sans justification, en passant d’une église à une chapelle de patronage, doit-on y voir le signe d’être considérés comme des catholiques de seconde zone ? Nous avons le sentiment d’être rejetés sans raison.

Nous ne comprenons pas non plus pourquoi les prêtres de la Fraternité Saint Pierre sont mis à l’écart. Reconnus pour leurs qualités, appréciés par un grand nombre d’entre nous qui leur confions la direction spirituelle de nos âmes. La Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre entreprend un travail considérable à Paris depuis plusieurs années, en répondant au besoin croissant des catholiques du diocèse qui ont à cœur de se former, de vivre des sacrements, de se rapprocher toujours plus du Christ. L’Eglise souffre d’une crise de vocations depuis plusieurs décennies, elle peine à assurer un suivi spirituel dont nous avons tant besoin. Pourquoi ne soutenez-vous pas les prêtres prêts à servir dans votre diocèse ? Les bons pasteurs auxquels vous nous confiez, sont déjà très chargés dans leur apostolat. Pour le bien de tous les prêtres, il nous semble incompréhensible de refuser l’aide d’autres prêtres.

Il est aujourd’hui difficile de vivre en catholique, il nous faut lutter pour notre propre conversion dans un monde hostile à l’idée de Dieu et à son amour. En ce douloureux moment où l’Église que nous aimons est sous le feu des projecteurs médiatiques, il nous semble qu’assurer dans le diocèse une charité et une unité fraternelle est une priorité. Aussi nous vous demandons d’exercer votre paternelle considération en acceptant que nous puissions exprimer notre foi à Saint François-Xavier par l’assistance à la messe traditionnelle, car rien ne semble justifier votre décision à laquelle nous attendons encore des explications.

Aussi Monseigneur, redonnez-nous les moyens spirituels de puiser la force, le courage, mais surtout la foi pour défendre le Christ et son Église. Avec l’assurance de notre expression la plus filiale et notre prière,

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services