Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Religions : L'Islam

Pakistan : fin du ministère fédéral chargé des minorités religieuses [Mis à jour]

B Le gouvernement du Pakistan va abolir le Ministère fédéral pour les Minorités religieuses en le fragmentant en « divisions » qui seront décentralisées dans les provinces. Les compétences du Ministère seront donc déroutées du niveau fédéral au niveau provincial selon un plan de décentralisation. Cett mesure entrera en vigueur demain 1er juillet.

Les chrétiens interprètent cette réforme comme un 2e assassinat du regretté Ministre Shabhaz Bhatti (photo) : la première a consisté en son élimination physique, la deuxième en l’élimination de son projet et de son héritage politique.

L’actuel Ministre d’Etat chargé des Minorités, le catholique Ackram Gill, a vivement protesté contre ce changement. Il a conduit une délégation de parlementaires et d’hommes politiques à une réunion avec le Premier Ministre Raza Gilani et il a organisé une manifestation de protestation devant le Parlement. La Commission permanente du Parlement pakistanais pour les Affaires des Minorités a aussi exprimé sa ferme opposition à cette mesure. Un prêtre de Lahore déclare à Fides :

"Nous sommes déçus et amers. De cette manière, les droits des chrétiens seront encore davantage jetés aux oubliettes et disparaîtront de l’agenda politique national. Nous serons encore plus désarmés. Pour les fondamentalistes, ce sera un « feu vert » donné à de nouvelles agressions, violences et persécutions contre les chrétiens".

Addendum 17h45 : Dans un communiqué, l'Aide à l'Eglise en Détresse exprime sa profonde inquiétude au sujet de cette mesure. Marc Fromager, directeur de l’AED et membre de l’Observatoire pour le pluralisme des cultures et des religions, explique :

"Cette mesure est un véritable feu vert donné aux fondamentalistes musulmans pour de nouvelles agressions et violences contre les minorités religieuses, et notamment les chrétiens. Elle confirme que les minorités religieuses, à commencer par les chrétiens ne comptent pour rien dans ce pays et sont actuellement en danger. Le droit fondamental de tout être humain à la liberté de conscience et d'expression est ainsi considérablement fragilisé. Enfin, cette mesure est une insulte à la mémoire de Shabhaz Bhatti."

Les chrétiens représentent 2,2 % de la population au Pakistan ; les Musulmans : 96 % et les hindous : 1,8 %.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services