Trisomie 21 : La Fondation Jérôme Lejeune obtient en partie satisfaction contre le fichage national

0iwDepuis plus de 4 ans, le ministère de la santé a mis en place le premier système de fichage de l’histoire pour enregistrer les femmes enceintes susceptibles de porter un fœtus atteint de trisomie 21. En juillet 2016, le décret et l’arrêté fondant ce fichage ont été contestés par 21 parties prenantes (la Fondation  Jérôme Lejeune, le Collectif contre l’handiphobie, des professionnels de la santé et des femmes ayant effectué le dépistage). Le Conseil d’État vient de rendre sa décision. Elle est en demi-teinte.

  • Le Conseil d’État ne remet pas en cause le principe du fichage par l’Agence de la Biomédecine.
  • Mais de manière positive, le Conseil d’État annule partiellement l’arrêté du 11 mai 2016 qui organise les modalités du fichage des femmes enceintes. Il reconnait ainsi le bien-fondé de la démarche de la fondation Jérôme Lejeune qui avait démontré l’illégalité de mauvaises « bonnes pratiques ». Cette décision prive donc en partie le fichage de son intérêt. 

Le fichage aggrave la longue pratique d’élimination systématique des enfants trisomiques, tant dans l’intention que dans les faits. 96% des enfants diagnostiqués trisomiques sont déjà avortés, et il est anormal que l’État ne trouve rien de mieux que de valider la performance du système qui conduit à cet eugénisme national.

Quel fichage ?

Le décret et l’arrêt obligent les professionnels à transmettre de nombreuses données intimes et personnelles des femmes enceintes qui ont fait le dépistage :

  • date de début de grossesse,
  • date de réalisation de l’échographie,
  • numéro identifiant l’échographiste,
  • code barre fourni

Lire la suite de l'article

Christian Estrosi doit soustraire les enfants Niçois à la pornographie

Communiqué et lettre ouverte de Marie-Christine Arnautu, conseillère municipal de Nice, concernant la distribution du magazine Stylist, adressée au maire Christian Estrosi, suite à notre alerte sur le magazine Stylist :

Capture d’écran 2017-11-18 à 09.21.53Dans son édition du 9 novembre dernier (n° 197), le magazine féminin Stylist a cru bon de faire un dossier dont le caractère pornographique est évident. Les titres des trois articles qui le composent suffisent à se faire une idée de la teneur du dossier : «Chaud devant. Il n’y a pas qu’en poussant les radiateurs à fond que vous pouvez faire monter la température», «Hotel Californication, Cum as you are. Et si on s’inspirait des décors de films porno pour choisir notre prochaine destination de vacances?» et «Fauteuil interdit aux moins de 18 ans. La chaise de Le Corbusier s’incruste dans le porno». Le tout à grand renfort d’images particulièrement suggestives, vulgaires, voire scabreuses.

L’hebdomadaire gratuit Stylist est massivement diffusé dans plusieurs grandes villes de France dont Nice. Si ce magazine est destiné aux femmes adultes, il n’en demeure pas moins qu’il est mis à la portée de tous. Distribué dans des lieux publics fréquentés, un mineur peut se le procurer sans la moindre difficulté. Aucun parent, soucieux de l’éducation et du bien de ses enfants, ne peut l’accepter.

À la suite de l’association des Juristes pour l’Enfance, la seule jusqu’à présent à avoir eu le courage de dénoncer ce scandale, Marie-Christine Arnautu a adressé ce jour une lettre ouverte à Monsieur

Lire la suite de l'article

Guerre chez les gauchistes : qui compte les points ?

L'AGRIF résume ce spectacle auquel nous assistons :

Unknown-11"-D’un côté, Edwy Plenel – « trotskard » un jour, « trotskard » toujours – accusé, non sans raison, de complaisance islamo-gauchiste et de « collaborationnisme avec le fascisme islamique » car positionné, à force d’incantations arabophiles exacerbées, dans le camp d’Houria Bouteldja, la patronne du PIR (Parti des Indigènes de la République) soutenue jusqu’ici par la fanatique islamo-révolutionnaire Danièle Obono, du parti du camarade Mélenchon. On est là dans une vaste ramification d’activisme rouge-vert inspiré notamment par le docte « théologien » musulman Tariq Ramadan, très partisan, on le sait, du libre choix pour les femmes d’être voilées ou violées… L’algérienne Houria Bouteldja, qui vit en France, exprime dans son dernier bouquin « Les Blancs, les Juifs et nous » la joie qu’elle éprouve lorsqu’elle séjourne dans un pays où elle partage avec tout le monde un constant frisson d’enthousiasme quand, sans cesse, est poussé par tous, et surtout par de virils barbus, le cri puissant, unificateur de toute l’oumma : « Alahouakbar », selon l’orthographe en alphabet latin qu’elle doit juger la plus phonétiquement proche du slogan en arabe coranique. Pour ce qui est de la virilité, comment ne comprendrait-on pas les exigences de celle de Tariq Ramadan, « l’islamologue », selon nos médias respectueux, mais avant tout bon musulman adepte de l’imitation en tout temps et en tous lieux des « faits et gestes » du Prophète. Dans ces « Hâdiths », rapportés par les plus grands « traditionistes », al-Bockari ou Muslim, Mahomet, « le Messager de Dieu «, n’est-il pas décrit comme ayant une vigueur telle qu’il pouvait

Lire la suite de l'article

Nouveau site internet pour l’Œuvre des Retraites de la Fraternité St Pierre

www.oeuvredesretraites.fr

Capture d’écran 2017-11-18 à 08.42.33

Avec son nouveau portail rendant possible l’inscription par Carte Bleue (fonction active sous peu), l’Œuvre des Retraites de la Fraternité St Pierre, animé par l'abbé Christophe Toulza, accroît son offre de propositions spirituelles :

  • Récollections  pour couples, pour fiancés
  • Session famille en été
  • Retraite de fondation pour jeunes hommes
  • Retraites du Sacré-Cœur à Paray, de Ste Jeanne d’Arc à Domrémy
  • Récollections d'Avent – de Carême, pélerinages
  • Et pas moins de 9 retraites St Ignace (5 d’hommes en couvents et abbayes / 4 de femmes)

Retraite St Ignace pour hommes à Avon-Fontainebleau du 2 au 7 janvier 2018 :

Lire la suite de l'article

C’est arrivé un 18 novembre…

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Rappelons-nous :

  • le 18 novembre : saints du jour français ou de France.
    • St Maudez, ermite en Bretagne († VIe s.)

En Bretagne, au VIe siècle, saint Maudez, abbé mène la vie monastique dans une île déserte, où, maître de vie spirituelle, il rassemble des disciples, dont plusieurs deviennent des saints

  • St Patrocle, prêtre et ermite missionnaire (500-576)

Né près de Bourges, ce jeune homme au nom de héros grec est appelé par sa mère sur Paris pour entrer dans la cour de Childéric Ier. En fait sa mère cherche à le marier jusqu'à ce qu'il ait quarante ans. Là, il retourne à Bourges demander à l'évêque d'entrer parmi ses clercs. Recherchant une vie toujours plus austère, il descend vers le Sud, mais son renom de sainteté dû à des guérisons miraculeuses le suit partout. Il se fait alors ermite.

  • St Théofrède, abbé et martyr († ca. 752)

Saint Théofrède a vécu dans la région de Velay en Aquitaine, où il a été abbé et martyr.

  • St Odon de Cluny, abbé (857-942)

Odon, fils d'un noble seigneur, est, dès le berceau, consacré à saint Martin. À l'âge de dix-neuf ans, il reçoit la tonsure et est nommé à un canonicat de l'Église de Tours. Après de brillantes et solides études, où il montre, une vertu extraordinaire, couchant sur une natte et ne prenant qu'un peu de nourriture, il est séduit

Lire la suite de l'article

Devenez bénévole à la Marche pour la vie

B

La Marche Pour La Vie revient le 21 janvier 2018 et sans bénévoles pas de Marche !

Venez nous aider et faites partie des 1000 bénévoles de la Marche au sein des différentes équipes :

  • Accueil : pour orienter les marcheurs,
  • Logistique : pour que la Marche puisse avoir lieu,
  • Circulation : pour accompagner les marcheurs,
  • Sécurité : pour que la Marche se déroule en toute sérénité,

Vous voulez vous inscrire en groupe ? Contactez directement benevoles2018@enmarchepourlavie.fr

Pour faciliter l’organisation, inscrivez-vous le plus tôt possible et invitez vos amis à s’inscrire !

Lire la suite de l'article

La Révolution française a remplacé l’intelligence de l’action, qui s’enrayait, par l’intelligence des idées, qui la paralyse

De François Bert sur Causeur :

Tvl"Ovni de la politique, Emmanuel Macron a eu un double mérite, celui de mettre à terre le système des partis et « en même temps » de faire la démonstration par les faits qu’il n’avait pas non plus les dispositions adéquates pour être en capacité de gouverner.

La fin d’un monde

Son instinct narcissique lui a fait repérer, non sans l’aide d’alliés intéressés, que se jouait dans une politique française à bout de souffle une opportunité historique de changer le modèle pour prendre le relais. L’élection reste une vente et, comme dans les négociations où le bagout des vendeurs prédomine, rien ne garantit la prestation future. Et c’est là que le phénomène Macron s’enlise et s’arrête : les défilés médiatiques sont à la politique ce que les défilés militaires sont à la guerre : plus on leur consacre d’argent et d’attention plus il est à craindre qu’ils cachent une sérieuse difficulté à passer à la pratique. Alors que nos élites phosphorent en tous sens pour ressusciter les partis, dont ils croient qu’ils traversent seulement une déconvenue, l’heure est au bilan et à l’écoute d’un authentique renouvellement.

Les bouffons préférés aux rois

Ce qui s’est passé lors de cette élection présidentielle est loin d’être conjoncturel. C’est un cycle de deux siècles qui arrive soudainement à son terme, après avoir indéfiniment cherché les variations pour subsister. La Révolution française a remplacé l’intelligence de l’action, qui s’enrayait, par l’intelligence des idées, qui la paralyse. Pendant cent cinquante ans, les régimes

Lire la suite de l'article