Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Ovation de 200 000 personnes pour le Pape

B16_2Suite à l’affaire de la Sapienza, le cardinal Ruini avait invité les Romains à manifester leur soutien à Benoît XVI lors de l’Angelus de ce midi. L’article de Zenit dépeint bien ce qu’a pu être la capitale romaine aujourd’hui. La Place Saint-Pierre était noire de monde. La méditation du Pape a été magnifique et les mots qu’il prononça furent bien sentis :

"En tant que professeur, pour ainsi dire émérite, qui a rencontré tant
d’étudiants dans sa vie, je vous encourage tous, chers universitaires,
à être toujours respectueux des opinions d’autrui, et à chercher la
vérité et le bien, avec un esprit libre et responsable.
A tous et à
chacun, je renouvelle l’expression de ma gratitude en vous assurant de
mon affection et de ma prière".

RomLes paroles du Pape ont été entrecoupées d’applaudissements, de slogans d’affection et de soutien. Le site "Evangile de la Vie" titre "On a empêché au Pape de parler, nous sommes venus l’écouter".

Effet très positif de cette affaire, le monde entier veut lire ce discours empêché (en ligne ici). Ce nouveau joyau de Benoît XVI mérite d’être lu et relu et s’inscrit dans la continuité de la Conférence de Ratisbonne. Grâce à une poignée de laïcards anticléricaux, les paroles du Pape résonnent ce week-end dans de nombreux pays.
Ironie du sort ou geste providentiel? Les questions principales de ce texte, tournant autour du rapport entre la Foi et la Raison sont : "que peut et que doit dire le Pape au cours de la rencontre avec l’université de sa ville ?" "Quelle est la nature de la mission de la papauté ?", "Quelle est la nature de la mission de l’université ?".

CristoMerci aux récalcitrants de la Sapienza d’avoir mis les propos du Pape entre les mains de tant de monde et à Benoît XVI d’avoir anticipé dans ce texte la réponse à leur erreur :

"Le Pape parle comme le représentant d’une communauté de croyants dans
laquelle, au cours des siècles de son existence, a mûri une sagesse
déterminée de la vie ; il parle comme le représentant d’une communauté
qui conserve en soi un trésor de connaissance et d’expérience éthiques,
qui est important pour l’humanité tout entière : en ce sens, il parle
comme le représentant d’une raison éthique
(…)
Au-delà de son ministère de pasteur dans l’Eglise et sur la base de la
nature intrinsèque de ce ministère pastoral, il est de son devoir de
maintenir vive la sensibilité pour la vérité ; inviter toujours à
nouveau la raison à se mettre à la recherche du vrai, du bien, de Dieu

et, sur ce chemin, la solliciter à découvrir les lumières utiles
apparues au fil de l’histoire de la foi chrétienne et à percevoir ainsi
Jésus Christ comme la lumière qui éclaire l’histoire et aide à trouver
le chemin vers l’avenir".

Lahire

Partager cet article

5 commentaires

  1. Pour le coup, on ne peut pas accuser le silence des médias français: TF1 a consacré un beau reportage dans les 10 premières minutes du JT de 20h, mettant en relief le grand nombre de personnes et donnant la parole à des spectateurs dont les témoignages étaient touchants.
    (Peut-être pouvez-vous indiquer dans cet article un renvoi vers la vidéo du reportage de TF1, sur le site tf1.fr).
    Beaucoup de jeunes, d’étudiants, de professeurs: joli soutien pour Benoît XVI!

  2. C’est vrai que 200.000 personnes sur la Place Saint Pierre pour acclamer le Pape, ça passe difficilement inaperçu… Même si TF1 annonce le chiffre de 100.000 (???)…
    M’enfin, c’est l’intention qui compte, n’est-ce pas ? Je vais cirer les pompes du père Bouygues et remercier Madame Chazal pour avoir – une fois n’est pas coutume – fait son boulot de journaliste…
    J’ai suivi l’Angélus sur KTO et j’ai beaucoup apprécié le discours du Pape. La phrase qu’il a prononcée : “Je vous encourage tous […] à être toujours respectueux des opinions d’autrui” m’a beaucoup marqué. Que les gauchistes de tout poil en tirent quelques leçons…

  3. La gauche italienne n’en finit plus d’avaler son chapeau. Et les heures du gouvernement Prodi sont désormais comptées.
    une belle photo pour illustrer le billet
    http://www.ilgiornale.it/art_jpg.php?ID=235262&X=800&Y=800

  4. La TV a expliqué que ce rassemblement avait été organisé en 4 jours par quelques évêques italiens.
    Imaginez si les évêques français appelaient à la manifestation 30 ans ça suffit !
    Si seulement une phrase avait été dite dans les paroisses, simplement pour mentionner la manif !
    Mais non, le clergé n’a parlé que de l’oeucuménisme…

  5. Des prètres se sont mobilisés : dans notre paroisse (ND de la Salette, Paris XVème) l’homélie a été un vibrant appel à à la défense de la vie en participant à la marche pour la vie.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services