Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : Eglise orthodoxe

Orthodoxes et Catholiques – même combat en Russie!

Lu ici :

"L'agence d'information religieuse Blagovest-info;
fait part de la premère conférence de l'archidiocèse catholique de la
Mère de Dieu à Moscou (1) qui s'est tenue dans la banlieue de Moscou
les 21-23 avril.

L'objectif était de permettre aux
catholiques du diocèse, dispersés sur une grande partie ouest de la
Russie européenne, de se rencontrer et faire connaissance.
Citant le
pape Benoît XVI, le nonce apostolique Antonio Menini a émis le vœu que
cette conférence soit un premier pas vers la réunion d'un futur synode
de toute l'Église catholique en Russie (2). Au nom de l'Église
orthodoxe russe, le père Igor Vyjanov, secrétaire aux relations
interchrétiennes du département des relations extérieures, a exprimé le
souhait que la coopération entre les Église allait se développer à
Moscou,
comme elle se développe concrètement dans les organisation
internationales de Strasbourg et New York:
"J'espère que les problèmes
existant entre nos Églises dans le domaine pastoral vont disparaître et
que nos relations atteindront un tel niveau de respect et de
compréhension mutuelle, qu'elles deviendront un extraordinaire
témoignage conjoint des valeurs du christianisme"
, a-t-il ajouté.

Dans son discours introductif, Mgr
Paolo Pezzi a évoqué les exigences que les circonstances actuelles
présentent aux catholiques de Russie, en insistant sur le témoignage
personnel et communautaire comme unique voie de la mission chrétienne.
"Ce n'est qu'en Christ que tout ce que nous faisons acquiert une valeur
nouvelle et s'emplit d'une lumière qu'on ne peut pas ne pas remarquer"
a-t-il dit avant d'ajouter que l'Église catholique en Russie témoigne
du Christ sur un territoire où l'Église orthodoxe porte le même
témoignage.
C'est pour cela que nous ne devons pas nous désespérer de nos
incompréhensions mais, évitant toute concurrence, chercher les voies
d'un témoignage en commun. "Il faut éviter la tentation de voir
l'Église catholique comme un groupe confessionnel isolé mais, par la
compassion, l'ouverture et, surtout, par le pardon, devenir "tout pour
tous
" a-t-il conclu.

La conférence a donné lieu à des échanges et tables rondes sur les problèmes pastoraux…
"

Lahire

Partager cet article

4 commentaires

  1. Il faut espérer que cette volonté d’harmonie et de fraternité entre églises atteigne les uniates d’Ukraine et les polonais, généralement très anti-orthodoxes (car anti-russes).

  2. Prions pour qu’un jour nous soyons reunis!

  3. @ Bogomir
    Ce sont là des questions sensibles : les russes ont tué en Pologne et en Ukraine environ 10 millions de personnes entre 1917 et 1945.
    Cela est advenu après une occupation russe de la Pologne durant 250 ans, et des persécutions anti catholiques constantes tant en Pologne qu’en Ukraine. Ce sont les russes qui doivent se faire pardonner, ainsi que les orthodoxes toujours obéissants aux pouvoirs tant tsariste que communiste, selon la tradition des églises orientales qui n’ont jamais fait de distinction entre la sphère religieuse et la sphère politique, si ce n’est récemment.
    Ne pas oublier que les frontières de 1945 ont accordé à Staline presque 1 tiers de la Pologne, et que la Russie post-communiste ne compte pas restituer aux Polonais ces territoires volés.

  4. voilà des nouvelles porteuses d’Espérance!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services