Opération des Hommen au Sénat et place de la Nation

H03h du matin : Une trentaine
d’hommes masqués, vêtus de pantalons de couleur, se retrouvent métro Falguière
à Paris, accompagnés de deux journalistes de Canal+. Briefing rapide sur les
objectifs et le déroulement prévisionnel de l’opération, distribution des
masques blancs à la larme des Hommen, quelques consignes de sécurité, et les
voitures s’élancent sur les pavés mouillés de la capitale.

Premier arrêt avenue de l’Observatoire.
Les Hommen remontent rapidement l’allée vers les jardins du Luxembourg et
plaquent sur chaque arbre une affiche représentant un masque blanc. Ils les
fixent à l’aide d’un scotch épais au niveau des lèvres, tel le bâillon imposé
par le gouvernement à la majorité silencieuse qui s’oppose, plus fermement que
jamais, au mariage gay.

RLa première partie de la mission
accomplie, les Hommen reprennent la route vers la place de la Nation, dans le
12ème arrondissement.
Sur le trajet, une voiture de Hommen croise un
bus. Les passagers, apercevant les masques blancs, lèvent aussitôt leurs pouces
et les encouragent. Escalade rapide de la statue représentant la Gloire de la République,
qui est décorée d’une écharpe tricolore et masquée. La démocratie est
bâillonnée.

Les Hommen dénoncent la désinformation
et l’absence de liberté d’expression autour du mariage pour tous. Ils représentent
la majorité silencieuse bâillonnée, fermement opposée au projet de loi sur le
mariage gay, et que l’Etat ignore et tente de diaboliser. Le gouvernement, dans
son silence assourdissant, méprise son peuple qui hurle. Ils iront jusqu’au
bout. Et ils ne lâcheront rien.