Bannière Salon Beige

Partager cet article

Franc-maçonnerie / L'Eglise : L'Eglise en France

On ne peut exercer son ministère de prêtre et être franc-maçon

Le curé de la paroisse de Megève a été contraint de choisir entre deux états incompatibles et a décidé de rester au Grand Orient de France.

Communiqué du diocèse d'Annecy : 

"Au motif de son appartenance active à une loge maçonnique, un prêtre est démis de ses fonctions par Mgr Yves Boivineau, évêque d’Annecy, sur la demande de Rome. En effet, malgré l’incompatibilité des principes sur le plan de la foi et de ses exigences morales, le père Pascal Vesin, curé de la paroisse Sainte-Anne d’Arly-Montjoie, à Megève en Haute-Savoie, est adhérent d’une loge du Grand Orient de France depuis 2001. Informé en 2010 par courrier anonyme, l’évêque a interrogé l’intéressé qui a nié. Confondu en 2011, il lui a été demandé de quitter la Franc-maçonnerie pour se consacrer à son ministère de prêtre. L’intéressé, optant pour la « liberté absolue de conscience » selon la formule consacrée, a affirmé son intention de vivre la double appartenance.

Espérant qu’un chemin était possible, l’évêque, avec l’accord de Rome, a poursuivi le dialogue amorcé afin de lui permettre de revenir sur ses positions. Dès le départ, le père Vesin a été clairement informé de la sanction encourue. Il a tout de même choisi de ne pas renoncer à la Franc-maçonnerie. En mars dernier, intervenait la décision de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. L’évêque a demandé auprès de la Nonciature apostolique le délai nécessaire pour prévenir son Conseil presbytéral (Conseil d’une quinzaine de prêtres délégués du diocèse d’Annecy). Trois membres de ce Conseil ont été mandatés par leurs pairs pour rencontrer leur confrère. Le père Vesin a réitéré sa volonté de rester au sein de la Franc-maçonnerie. L’évêque lui a donc notifié les conséquences de son choix.

Cette ultime étape franchie, rien ne reste fermé, selon la volonté de l’évêque : la peine, dite « médicinale », peut être levée. Il appartient au père Pascal Vesin de manifester clairement sa décision de revenir vers l’Église. La miséricorde va de pair avec la vérité".

Le même site propose ce document "Chrétien et franc-maçon : les raisons d’une incompatibilité" en appui pédagogique de cette décision.

Les textes de l'Eglise sur cette incompatibilité sont nombreux et sont recensés ici, le dernier datant de 1983 précise : 

"Le jugement négatif de l’Eglise sur les associations maçonniques demeure donc inchangé, parce que leurs principes ont toujours été considérés comme inconciliables avec la doctrine de l’Eglise, et l’inscription à ces associations reste interdite par l’Eglise. Les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la sainte communion".

Une information qui devient une occasion de prière supplémentaire.

Partager cet article

12 commentaires

  1. N’est-ce pas l’excommunication qui est encourue en pareille circonstance ?
    [Droit canon de 1983 ici : http://radix.ecclesiae.pagesperso-orange.fr/biblio.droit_canon.html
    JL]

  2. On comprend mieux pourquoi il a déclaré, le jour de Noël, qu’il vallait mieux se mobiliser pour Florange que contre le mariage pour tous.

  3. Ce prêtre ne se rend-il pas compte des objectifs anti-chrétiens de la franc-maçonnerie ?

  4. Le plus grave, dans cette affaire, et le plus symptomatique aussi de la franc-maçonnerie, qui avance toujours masquée, c’est que le prêtre en question a menti à son évêque en niant qu’il “en était”.
    Un chrétien ne doit pas mentir sur ses convictions. Laissons la taqqiya aux musulmans.

  5. il faudrait aussi leur interdire tout mandat électif puisque cette mafia est incompatible avec la démocratie !

  6. Si tous les ecclesiastiques, y compris les cardinaux, pouvaient eux aussi choisir…
    C’est vrai que choisir le GOF, fallait oser !
    Les autres sont plutot GLNF !

  7. Voici mon courriel de ce jour à cet évêque courageux.
    Permettez-moi de vous adresser mon soutien pour la décision que vous avez prise de suspendre le père Vesin pour cause de franc-maçonnerie. Ayant moi-même constamment repoussé les offres de ces obédiences, au mépris de mes intérêts immédiats, je sais bien que l’on ne peut pas servir deux maîtres à la fois, encore bien moins si l’on est prêtre. Bravo d’avoir pris cette mesure.
    Un autre prêtre est soupçonné d’appartenir à au GODF: c’est Monseigneur Pontier, nouveau président de la CEF. Un comble n’est-ce pas! J’ai lu cette info sur Riposte catholique le 17 Avril, mais je ne parviens pas à obtenir de confirmation ni de démenti. C’est très grave. Comment pourrais-je faire pour éclaircir cela?

  8. Ce n’est pas étonnant mais:
    Le curé avait habitué ses paroissiens à des positions assez iconoclastes en se prononçant en faveur de l’ordination des prêtres mariés et en soutenant le mariage homosexuel.
    En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/haute-savoie-un-cure-franc-macon-demis-de-ses-fonctions_1251622.html#gC9ph7jjQah8i0t9.99

  9. C’est surtout grave au niveau de l’intelligence.
    A force de parler à leurs fidèles comme on parle à des enfants ou à des simplets, les prêtres sont devenus eux-mêmes des benêts, au point de rejoindre des sectes attrape-nigauds.

  10. Formidable !
    Merci beaucoup pour ces liens et toutes ces informations sur la longue histoire tumultueuse de l’Eglise contre la franc-maçonnerie.

  11. Merci Très Saint Père.
    Combien des ces malfaisants encore à sortir et auxquels il faudrait enfin substituer ces prêtres écartés car si fidèles et si efficaces qui sauvent les âmes?
    Mon Dieu, donnez-nous beaucoup de saint prêtres!

  12. J’aimerai juste attirer votre attention : ce qui me sidère le plus, c’est l’incrédulité des fidèles face aux “faux” prêtres qui existent aujourd’hui dans l’Eglise, c’est-à-dire face à ceux qui sont directement “infiltrés”.
    Avant c’était le communisme, maintenant c’est la F-M. Et ce, depuis avant l’élection du Pape Leon XIII qui au demeurant, les a beaucoup combattu, à leur grand désarroi.
    En clair, ils ne sont pas là pour dispenser la nourriture spirituelle aux brebis mais bien pour détruire et les détourner de la vraie route et par conséquent de les affadir spirituellement de façon à ce qu’ils ne soient pas ce qu’ils devraient être. Car si l’on arrive à diminuer les forces spirituelles des laïcs, comment pourront-il combattre dans la société ? C’est le but de la F-M : corrompre la société et pour mieux y arriver, infiltrer l’Eglise Catholique pour essayer de la noyauter de l’intérieur de manière à pouvoir avoir le champ libre. C’est ce qui se passe à travers le mariage pour tous où le gouvernement est furieux de voir que un mouvement désormais est né, et ce, grâce notamment à l’Eglise ! Encore une fois ! 🙂
    Ce sont donc des agents en clair ,et ce qui me fait le plus mal, et on le voit bien dans cet article, c’est le fait que les paroissiens “suivent” ou “écoutent” ou “approuvent”du coup naîvement ces dits curés, alors qu’ils devraient se dire que ca ne va pas. C’est un poison et du coup ils sont acquis aux idées nouvelles ! …
    Donc AYEZ L’ESPRIT DE DISCERNEMENT !!! En clair, c’est simple : ou c’est blanc, ou c’est noir. C’est-à-dire que où vous avez affaire à un prêtre fidèle à ce qu’il est donc ok, où vous avez affaire à un prêtre pas normal du genre je ne porte pas de col romain, église fermée en-dehors des offices, confession rarissime pour ne pas dire jamais, irrespect durant la Sainte Messe (forme ordinaire du rite j’entends), etc.
    Donc, quand j’ai vu l’image du prêtre, un cela m’a fait un choc, mais deux j’ai vu tout de suite à qui j’avais affaire ! C’est comme cela qu’il faut faire ! Et comme par hasard, au moment où on lui demande qu’il il choisit en vérité, en plein dans le mille, ses frères et non l’Eglise avec ses brebis. C’est dire quel ennemi vous aviez devant vous ! Et si vous saviez le nombre comme cela qui existent aujourd’hui infiltré comme cela dans l’Eglise!
    Le plus difficile, c’est lorsque vous savez qui vous avez affaire en face de vous, un ennemi, et que vous devez le cotoyez au sein même de l’Eglise, alors qu’il devrait être mis les pieds dehors !
    Donc priez beaucoup pour vos prêtres et vos évêques qui se trouvent confrontés à des ennemis au sein même de l’Eglise. Non pas des ennemis sur le plan des vues personnelles, mais sur le choix de qui on sert vraiment. Le Ciel ou l’enfer.
    En êtes-vous conscient de cela de la lutte qui se trame ? Nous savons que la victoire est au bout, cela fait 20000 ans que ça dure 🙂 ainsi qu’à la lutte finale, mais cela ne se fera pas nous comme le Bienheureux Jean-Paul II qui nous a donné un exemple avec le communisme. ” C’est moi ou c’est eux” disait-il, et on a vu le résultat spectaculaire 🙂

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]