Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

On est frappé de la mauvaise qualité de l’enseignement de nombre d’universités catholiques

L'Homme Nouveau consacre un dossier à la Fraternité Saint-Vincent Ferrier. Prieur de la Fraternité depuis 2011, le Père Dominique-Marie de Saint Laumer déclare :

UNe-1612"La Fraternité Saint-Vincent-Ferrier est née dans un contexte difficile pour l’Église. La situation vous semble-t-elle avoir évolué ?

Il est difficile de porter un jugement équilibré, tant les facteurs de contraste sont nombreux. Il est certain que, depuis 1979, avec les pontificats de saint Jean-Paul II et de Benoît XVI, avec la dissipation des illusions d’un « printemps postconciliaire », avec la montée d’une jeunesse avide de spiritualité et de points de repère dans une société de plus en plus désaxée, beaucoup de choses ont évolué.

Du point de vue de la doctrine, le Catéchisme de l’Église catholique et plusieurs documents magistériels ont clarifié certaines questions. Du point de vue liturgique, les actes de Benoît XVI ont rendu justice à la tradition latine et apaisé la situation. Mais, sur l’œcuménisme, le dialogue interreligieux, les rapports avec la société civile, la théologie du mariage, la question de l’autonomie de la conscience, une grande confusion persiste. On est frappé en particulier de la mauvaise qualité de l’enseignement de nombre d’universités catholiques et de la force d’un courant progressiste, qui relève singulièrement la tête depuis l’élection du Pape François. Ce courant semble s’obstiner dans la voie qui a contribué à affaiblir la foi et à diminuer la pratique en Europe depuis un demi-siècle."

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services