Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

“On est étonnés par le climat de peur dans les médias français”

D'une journaliste suisse:

" En Suisse romande, radio et télévision publiques bénéficient d'une très grande indépendance du pouvoir politique.
Il y a des pressions, et c'est normal :  on ne fait pas de
journalisme sans qu'il y ait des pressions. Mais il n'y a pas de levier
direct qui permettrait d'exiger la tête d'un directeur, ni de la radio,
ni de la télé".

Eh oui, la Suisse n'est pas la France…

Lahire

Partager cet article

5 commentaires

  1. Permettez à un habitant du Canton de Vaud de préciser que si la Télévision Suisse Romande (TSR) jouit d’une relative indépendance organique, son orientation idéologique penche nettement à gauche (plus que France 2), à tel point que certains la surnomment la “Télévision Socialiste Romande”…
    Quant à la presse écrite, c’est encore pire. A côté de la Suisse romande, la France fait figure de paradis de la diversité d’opinion. Au niveau des grands quotidiens d’information “sérieux”, nous n’avons le choix qu’entre l’équivalent du Monde (Le Temps) et l’équivalent de Libé (le tandem 24 heures / Tribune de Genève). Pas d’équivalent du Figaro, sans même parler de Présent.
    Notre seul hebdomadaire (L’Hebdo) se situe entre L’Express et le Nouvel Obs’.
    Bref, vous voyez le tableau…

  2. En complément du commentaire sur l’opinion des divers journaux et médias de Suisse Romande, permettez-moi de vous signaler que dans le canton du Valais, il y a heureusement le quotidien “Le Nouvelliste”, qui soutient Le pape et la religion catholique.Son blog , tenu par l’excellent journaliste et rédacteur en chef -adjoint Vincent Pellegrini (qui a une solide formation théologique !) est d’une très haute tenue et relaie des informations que la presse “bien-pensante” ne donne pas, et pour cause..
    http://religions.blog.lenouvelliste.ch

  3. Raspoutine, merci beaucoup pour vos indications.

  4. J’ignorais la situation de la Suisse décrite içi.
    J’ai deux interrogations :
    – étant donné le niveau de vie suisse, plus élevé que la moyenne, et le gauchisme d’une partie de son élite médiatique, peut on considérer que la Suisse est un havre de la gauche caviar ?
    – néanmoins, il me semble qu’au travers de diverses “votations” la politique d’ “ouverture à l’autre” ne progresse pas trop (?) maintenant je ne suis pas expert de ce beau pays !

  5. Trahoir, je réponds à vos deux interrogations :
    1. Oui, la Suisse est bien un havre de la gauche caviar.
    2. La politique d'”ouverture” progresse effectivement un peu moins vite qu’ailleurs, mais elle progresse quand même. A titre d’exemple, le peuple suisse a fini par accepter l’adhésion à l’ONU en 2002, alors qu’il l’avait refusée en 1986.
    P.S.: Dans l’ensemble, la Suisse alémanique (nettement majoritaire) est plus conservatrice que la Suisse romande. Elle “traîne les pieds”, mais elle suit quand même lentement le mouvement…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]