Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

On aura tout vu…

Lu ici :

"Le Tag au Grand Palais ou l'histoire d'une résistance

Comment peut-on imaginer qu'un art de rue, éphémère par essence,
fruit de la clandestinité, arrive à s'installer dans un somptueux
monument historique « consacré à la gloire de l'art français » tel que
l'indique un des frontons du Grand Palais ?

L'histoire des tags, ces graffiti-signatures, ces inscriptions
non-autorisées, est une histoire de résistance. Révélateurs d'un
malaise social, dans les années 80 les tags figuraient sur les journaux
parisiens plutôt comme une nouvelle forme urbaine d'agression visuelle
que comme des œuvres d'art à classer et à protéger
.

Et les-voilà nombreux dans l'imposant Grand Palais. Ce sont 300
tableaux commandés par l'architecte Alain-Dominique Gallizia aux plus
grands artistes-graffeurs internationaux. Vivants, colorés, explosifs,
c'est la rue dans le temple !"

Lahire

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

3 commentaires

  1. “l’histoire d’une résistance” ???? Mort de rire !
    Une histoire de voyou (à la rigueur) qui n’a rien de nouveau…

  2. Vivants, colorés, explosifs, c’est la rue dans le temple !”
    ??????
    C’est surtout une nouvelle version des marchands du temple et une toute dernière singerie de la réalité !

  3. Rien d’étonnant à ce que ce qui se veut au départ résistance et avant-garde finisse par être récupéré par la bonne conscience et le conformisme bourgeois. Ca leur donne l’illusion de se pencher sur le problème des banlieues.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services