Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

On a retrouvé Sylvain Durif : cheveux coupés et en costume, il est ministre de l’éducation

On a retrouvé Sylvain Durif : cheveux coupés et en costume, il est ministre de l’éducation

D’un lecteur, Thomas Jane :

Un jour de rentrée des classes, il ne faut surtout pas manquer le message de rentrée du ministre de l’éducation nationale.

Ceux de cette année sont un peu particuliers : sans lunettes, sur fond du poster ‘nature’ collé dans sa salle à manger, mais sans avoir pris la peine d’ajouter le bruitage de vrais oiseaux, le ministre de l’éducation révèle enfin qui il est vraiment.

Emmanuel Macron a de fait eu la sagesse de prendre pour ministre une des personnalités les plus appréciées des adolescents : Sylvain Durif, dont les silences depuis bientôt 2 ans inquiétaient nos chères têtes blondes.

Vous pouvez comparer le message de rentrée du ministre à cette vidéo de Sylvain Durif : même prestance, même ton de voix, mêmes hésitations et bafouillements, même style décousu, mêmes yeux qui voient l’invisible (qui ne saurait être que l’Essentiel !), et mêmes phrases qui savent si bien le suggérer.

Le ministre nous avertit : « tout ceci a demandé beaucoup de travail, aussi bien pour la conception que la réalisation ». Mais la patte de l’équipe de communication qui entourait Sylvain est indubitable.

Peuple de colibris

Cette maison de l’Education nationale n’est « vraiment pas » un pachyderme, mais elle est « au contraire ce que j’ai appelé un peuple de colibris, c’est-à-dire des personnes (?), des êtres humains (??) qui savent travailler ensemble, qui diffusent l’esprit collectif, pour aller de l’avant, vers l’avenir de notre société… » (l’avenir de notre société est bien entendu un thème clef qui fait écho à Sylvain Durif – à la différence du peuple de colibris, qui est entièrement nouveau : quand on est ministre, il faut savoir se renouveler).

Valeurs de la République

« Nous transmettons des savoirs, mais aussi des valeurs, ce sont les valeurs de la République, et nous devons le faire en équipe, c’est pourquoi nous aurons cette année aussi un dialogue social approfondi, aussi bien sur les grands enjeux de ressources humaines (retraite, rémunération), baccalauréat,… »

Ecole maternelle

« Nous disons tout simplement que l’école maternelle est essentielle et qu’elle permet à tous les enfants de s’épanouir » c’est pourquoi « nous rendons l’école obligatoire à partir de 3 ans » et arrachons les enfants aux déterminismes familiaux, paternels et maternels (comme aurait dit Vincent Peillon).

Vincent Peillon regrettait d’avoir volé les enfants de 40 jours d’apprentissage. Blanquer quant à lui spolie les enfants de trois belles années à la maison !

Le but de l’école

Il s’agit « que les élèves, en passant le baccalauréat, se préparent à leur avenir, aux compétences orales (?) dont ils auront besoin (??), et plus généralement à toutes les compétences dont ils auront besoin dans leur vie personnelle, dans leur vie de citoyen, dans leur vie d’étudiant, dans leur vie professionnelle. » Ce n’est sans doute pas un hasard si la « vie de parents » n’a pas été mentionnée…

 « C’est vous qui êtes acteurs de cela, et je voudrais tous vous remercier… Je vous la souhaite excellente, et je vous dis à bientôt. »

Bonne rentrée, peuple de colibris !

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services