Bannière Salon Beige

Partager cet article

On a infiltré la commission européenne

Europe : politique

Pour ceux qui en auraient manqué le lien dans la note sur les villages Potemkine, nous publions directement le reportage que l’équipe du Fil d’actu a réalisé sur la manipulation, d’ailleurs tout à fait assumée, que la Commission a tentée sur des relais d’influence des réseaux sociaux.

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

1 commentaire

  1. Il faut plutôt remercier la Commission européenne d’aider à ouvrir les yeux sur ce qui se passe : en réalité, si les Etats membres de l’Union européenne sont unis, ils sont armés dans la compétition mondiale car ils sont collectivement la première puissance économique au monde, ils détiennent actuellement 5 des 15 sièges du Conseil de sécurité de l’ONU alors que les USA, la Russie et la Chine n’en ont qu’un chacun, et étant présents sur tous les océans, ils détiennent ensemble le premier espace maritime au monde avec 25 millions de km2. Cela fait de l’ombre à certaines puissances extérieures qui font tout pour diviser l’Europe et anéantir les règles que se sont souverainement fixées ses États (et que d’autres régions du monde nous envient). Ce n’est pas un hasard si tout cela sort alors que l’UE se lance enfin dans une politique d’armement coordonnée et stratégiquement indépendante, notamment grâce à l’effort nucléaire de la France. S’ils unissent leurs forces les États de l’UE auront ensemble le premier budget militaire mondial. S’ils se désunissent, ils ne comptent plus et ils seront faciles à coloniser, tout au moins sur le plan de leurs économies et de leurs entreprises, voire pire surtout si leur démographie continue à baisser. Ainsi aujourd’hui on compte 4 États européens dans le G8, mais dans 30 ans il n’y aura plus que l’Allemagne, coincée à l’avant dernière place entre le Brésil et le Mexique, mais ni l’Italie, ni la France, ni le Royaume-Uni. Si l’UE persiste contre vents et marées, alors, même sans le Royaume-Uni elle figurera encore en 4ème position en 2050 tandis que le Royaume Uni, qui sera certes encore puissant, ne sera juste plus dans le G8. C’est un choix, à nous de choisir ce qu’on veut. La Commission européenne alerte simplement sur tout cela. Elle n’est pas parfaite mais dans cette vidéo je la trouve honnête car elle cherche non pas à désinformer mais à rétablir des faits dans leur contexte pour que chacun, y compris les journalistes et les YouTubeurs puissent faire leur travail de relais d’opinion selon les souhaits de leur lectorat et leurs idées, en toute connaissance de clause. Quant aux assertions de Mme Tatiana Jarzabiek et de son collègue, il suffit de voir d’où ils viennent pour savoir quels intérêts ils servent dans leur haine destructrice.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services