Oignons : Auchan fait pleurer les agriculteurs

ODésigné par le ministère de l'Agriculture parmi les neuf députés à siéger aux États généraux de l'alimentation, actuellement réunis jusqu'à fin octobre – avec une intervention du président de la République le mercredi 11 octobre -, Richard Ramos, député du Loiret (Modem) a mené, dimanche 8 octobre, une action symbolique. Sur le parking de l'hyper Auchan des Trois Fontaines, il a déversé une tonne d'oignons provenant de producteurs loirétains. Il explique :

"Auchan est parmi ceux à vendre les oignons les plus chers. On a relevé 2,49 euros le kilo quand ils sont achetés 0,7 euro aux producteurs. Les États généraux entendent travailler de la fourche à la fourchette. La fourche, c'est défendre les agriculteurs dont la moitié gagnent moins de 350 euros par mois. La fourchette, c'est la mal bouffe. La courbe des maladies cardio vasculaires, de l'obésité colle à celle de la pauvreté".

"Je suis hostile à l'ouverture dominicale, notamment pratiquée ici. Ce qui tue le petit commerce qui rattrapait un peu, le dimanche, les ventes qu'il n'avait pas faites la semaine. Et l'on inscrit dans l'esprit des mômes l'idée que la balade du dimanche, ce n'est pas les bords de Loire ou le canal d'Orléans, mais ce sont les rayons de l'hyper. On se prépare une fichue société !"

Laisser un commentaire