Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Objecteur de conscience

Courrier d'un lecteur, professeur d'histoire-géographie, publié dans le dernier numéro de Famille chrétienne (n°1878) :

FC 1

FC 2

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

10 commentaires

  1. Je suis étonnée, ma fille en CM1 dans une école privée sous contrat apprend bien Clovis et Charlemagne, avec des dates très précises et des cours simples. Son enseignante n’est pas du genre à ne pas suivre les programmes.
    Quelqu’un a d’autres témoignages ?
    [Il s’agit effectivement du programme de CM1 (soit 2 ou 3h de cours maximum consacrés à ces deux personnages ?), qui n’est ensuite plus enseigné ni au collège ni au lycée. Ah si : un chapitre, survolé en toute fin de 6e, est consacré à “que devient l’Empire romain au Moyen Age ?”. Dans le pire des cas l’élève n’en entendra pas parler car son professeur n’aura pas le temps de boucler le programme et dans le meilleur des cas, il va consacrer quelques heures à une période aussi vaste, sans approche chronologique. D’où le problème. La personne qui témoigne est professeur au collège.
    L.T.]

  2. Bravo collègue ! Debout les profs, et ne soyons plus les laquais des bobocrates : pensons par nous-mêmes, servons d’abord les enfants et non les idéologues.

  3. Il n’y a pas de petit acte de résistance, il n’y a pas de petit résistant. Chaque acte, chaque mot, chaque pensée, et chaque personne comptent.
    Bravo à ce Monsieur !

  4. Il faudrait aussi que les futurs “Philippe Isnard” soient soutenus par leur hiérarchie, les parents et les évêques, et non abandonnés à la vindicte gouvernementale (UMPS, je le rappelle, car c’était sous Sarkozy !), et à une sanction aussi disproportionnée qu’inique…
    Quelle lâcheté, manifestée par tous, a prévalu à l’époque, rappelez-vous !

  5. D’autant plus “bravo” que je ne savais pas à 67 ans, grand-père, que les 5 Continents ne seraient plus enseignés !? DINGUE !… L’ampleur de la destruction par la désinformation et l’intox des enfants de ce REGIME authentiquement FASCISTE atteint des profondeurs abyssales d’où tout est fait, apparemment pour les empêcher à tout jamais de remonter à la surface !…

  6. Merci à cet enseignant pour son engagement courageux. Il est en paix avec sa conscience, car il remplit honnêtement sa mission : transmettre ses connaissances, et participer ainsi à la formation d’adultes solides (cf l’intro de votre excellente rubrique historique).
    Je souhaite élargir le débat :
    Pourquoi l’enseignement privé sous contrat continue-t-il à porter le qualificatif de “catholique” sans avoir aucune exigence à l’égard tant des enseignants que des familles ?
    Où sont nos évêques sur ce sujet ?
    Pourquoi faut-il une soumission absolue aux diktats du ministère, un contrat peut se modifier ou être révoqué s’il floue une partie.
    Un peu de courage, on a peur de se voir retirer les fameuses subventions, mais qu’est-ce que cela face au risque de perdre notre culture et même notre foi à force de la diluer ?
    Sinon, tous les bons enseignants et toutes les familles un peu exigeantes vont partir dans le hors contrat, que nos évêques auront beaucoup plus de mal à encadrer.
    Alors un peu de courage, chers pasteurs, et de bon sens ! Votre engagement sur ce thème est urgent pour les familles tellement attaquées en ce moment.

  7. +1 Fleur
    Et comment peut-on enseigner l’Histoire de France si les Francs ne sont jamais abordés ni au collège, ni au lycée ? !
    On nous coupe de nos racines !
    Et : “Puisque l’Etat socialiste veut nous couper de nos racines et qu’Otto de Habsbourg-Lorraine a écrit : …”
    Debout chacun ds son métier !

  8. Mais les programmes ne sont pas forcément des obstacles et chaque enseignant est libre d’apporter sa touche personnelle. Si un IPR y trouve à redire, cela voudrait signifier qu’il a eu le temps de vérifier tout le cahier d’un élève. On sait bien que ce n’est pas cela qui intéresse les IPR. Prévenu à l’avance, chaque enseignant à le temps de préparer le cours historiquement correct qui sonnera bien aux oreilles de l’IPR. Après, c’est une autre histoire, en notre âme et conscience !

  9. @pm
    Pour ma part, tous les IPR rencontrés ont vérifié les cahiers d’élèves… et n’ont vraiment pas apprécié que je leur apporte des connaissances. Menaces, harcèlement moral etc…
    Enseignez-vous Clovis qui est hors programme ?

  10. @Cosaque
    Qui vous empêche de développer l’histoire de Clovis et des Francs à l’oral, quitte à ne laisser que quelques lignes dans le cahier des élèves. Au moins rappeler son baptême et son rôle dynastique. Ce qui est valable pour Clovis est valable pour d’autres périodes ou événements. Dans le nouveau programme de 3ème, Lénine disparaît et le droit de vote aussi. Et alors ! Ce n’est pas parce qu’un pseudo ministre communiste de la rééducation nationale l’a décidé que l’on va tout de suite se mettre au garde à vous !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services