Nouvelle manœuvre de la majorité pour masquer les divisions de son camp

Communiqué du groupe UMP au Sénat :

"Jean-Claude Gaudin, Président, déplore, au
nom du groupe UMP
, la mise au vote  précipitée, à la surprise générale,
du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes
de même sexe en ne tenant pas compte de l’organisation des
travaux initialement prévue.

Visiblement, le Président du Sénat a voulu éviter de
procéder par scrutin public afin de masquer les
divisions de son camp.

Jean-Claude GAUDIN regrette cette nouvelle
manœuvre de la majorité.

Notre groupe a, par ailleurs, demandé que les consignes
de vote soient rendues publiques. Le Président du Sénat  s’est engagé à les faire
publier au journal officiel."

13 réflexions au sujet de « Nouvelle manœuvre de la majorité pour masquer les divisions de son camp »

  1. de baudan

    pourquoi est-il surpris le Jean-Claude qui finance la gay pride à Marseille ? C’est une manoeuvre digne d’une république bannière, populaire (rayer la mention inutile).
    Bienvenue en république populaire française Jean-Claude…
    Je ne peux pas croire que les sénateurs n’aient pas pu provoquer un incident de séance obtenant ainsi une interruption permettant de gagner du temps et d’obtenir un vote public….
    Si j’osais, je qualifierai l’attitude des sénateurs UMP avec un mot que la loi sur l’homophobie m’interdit d’écrire, même de penser…

  2. de baudan

    Petit courriel envoyé à l’instant à ce cher Jean-Claude :
    Resaisissez-vous messieurs de l’opposition !
    “Monsieur le Président,
    je viens de voir que vous aviez déploré le scrutin de la matinée sur le mariage homosexuel dans un communiqué de l’UMP.
    Je partage votre constat en allant jusqu’à être choqué de voir comment une loi que Mme Taubira elle-même présente comme un changement profond de société a pu être voté à mains levées et comment le gouvernement se précipite sur ce sujet en prévoyant, semble-t-il un nouveau passage à l’Assemblée dès la semaine prochaine sur les seuls articles modifiés par le Sénat. Donc l’article 1 ne sera pas revu.
    Pour autant, même si je sais que les sénateurs sont gens posés et raisonnables, face à cette situation je ne comprends pas que vous n’ayez pas pris l’initiative de provoquer des incidents de séance pour empêcher la tenue du scrutin à mains levés, amenant ainsi à une suspension de séance permettant de remettre les choses à leur juste place et ainsi permettre un vrai vote solennel et public. Cela constitue pour moi une énorme déception et vous associe ainsi, dans mon esprit, à ceux qui ont votés favorablement dans la mesure où vous (le groupe UMP) n’avez pas user de tous les moyens en votre possession pour être à la hauteur des manifestations passées et à venir.
    Ma confiance dans les élus du peuple, dans la représentation nationale, n’est pas émoussée, elle détruite. Encore plus si je tiens compte des suites de l’affaire dite “Cahuzac”, de l’affaire “Guérini” dont la défense sera financée par une institution élue, et des lois en cours de vote prévoyant que l’éducation de nos futurs enfants et petits-enfants repose sur la théorie dite du genre dont rien ne permet de penser qu’elle est exacte, fondée et utile (rapport de l’IGAS sur le sujet pour les crèches, projet de loi de refonte de l’école de monsieur Peillon).
    Je ne suis pas dans votre si belle région de Provence Alpes Côtes d’Azur et je ne suis qu’un français de région parisienne qui souhaitais vous faire partager son état d’esprit du moment et qui pense ne pas être seul dans cette situation.
    Si j’osais je vous demanderai de vous ressaisir.
    Veuillez accepter, Monsieur le Président, mes salutations. ”

  3. Nabulione

    En tant que président du groupe UMP du Sénat, il appartenait à Jean-Claude Gaudin de demander un scrutin public. Il ne l’a pas fait et il est donc entièrement responsable des conséquences !
    En conclusion, il est complice -peu ou prou- du président Bel qui a tout fait pour empêcher les sénateurs de gauche qui voulaient voter CONTRE de se manifester.
    C’est un scrutin de voleurs, un attentat contre la démocratie, une forfaiture !

  4. Goupille

    Honte sur ces gens. Certains sont homophiles pratiquants, les autres sont Francs-Macs, tous sont lâches, fourbes, traîtres et sans honneur.
    Ils sont lâches au point d’avoir accepté de voter à main levée, donc sans traçabilité, sans preuve, sans engagement personnel, sans responsabilité individuelle.
    Ce sont des fientes posées sur des étagères en velours et accajou.
    Nous allons les virer à coups de pied dans le fion, puisqu’il n’y a rien d’utile à en attendre.

  5. Nicole

    Sur un air connu d’une chanson de Joe Dassin :
    “Ca va pas changer l’Immonde
    Qui détruit notre Nation
    Pour les financiers de l’ombre
    Et la mondialisation.
    Qu’est ce que ça peut bien lui faire
    Que le peuple se soit révolté:
    On est floués,
    On est cocus,
    LE COMBAT CONTINUE.”

Laisser un commentaire