Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Nouvelle formation sur la doctrine du Règne Social du Christ

Nouvelle formation sur la doctrine du Règne Social du Christ

Nous avons interrogé Isabelle Piot, responsable de la formation d’une nouvelle association appelée Adveniat :

Vous venez de créer une association nommée Adveniat. De quoi s’agit-il ? A quel public vous adressez-vous ?

Bonjour, et avant tout, merci au Salon Beige de bien vouloir être un relai de la cause que nous servons.

Nous sommes une équipe de jeunes professionnels qui avons à cœur de faire régner le Christ dans les âmes, les familles, mais aussi les sociétés. Adveniat Regnum tuum, comme le Christ nous a appris à le demander tous les jours ! Remarquons que c’est du subjonctif présent, ce n’est pas à la fin du monde…

Les bonnes volontés sont nombreuses, parmi la jeunesse catholique, pour participer au Bien Commun, à la chose publique, mais, bien souvent, on oublie que l’on travaille au Règne du Christ, ou bien on n’emploie pas les moyens adéquats et efficaces.

C’est pourquoi nous lançons un cycle de formation à l’action catholique, ouvert à tous, étudiants et jeunes professionnels, tous ceux qui désirent rejoindre ce combat, dont l’urgence et la nécessité ne font qu’augmenter avec le temps… 

Cette formation sera centrée sur la doctrine du Règne Social du Christ, conformément à ce que l’Eglise nous enseigne depuis toujours (doctrine particulièrement explicitée dans l’encyclique Quas Primas de Pie XI en 1925, qui n’a rien perdu de son actualité).

Qu’est-ce que la Royauté sociale de Notre Seigneur Jésus-Christ ? Une théocratie catholique ? 

L’objection est courante, et elle date même du jour où Notre Seigneur Jésus Christ a répondu à Pilate : « Tu le dis, je suis Roi. », et juste après Il précise « Ma royauté n’est pas de ce monde, mais sur ce monde. »

Roi, le Christ l’est de fait : par nature parce qu’Il est Dieu, par conquête parce qu’Il nous a rachetés. Et si toutes les créatures lui appartiennent, il est logique qu’il en soit de même pour les sociétés, puisqu’elles sont la réunion d’hommes qui sont à Dieu.

Ainsi, pour répondre à votre question, l’établissement du Règne Social du Christ consiste à travailler à rendre concret, effectif, ce qui est une vérité de fait. Que toutes les sociétés, de la plus petite à la plus grande, soient, le plus possible, gouvernées chrétiennement !

Et, loin d’être un gouvernement du monde par les clercs, par l’Eglise (ce qui serait une théocratie), c’est un travail qui doit être assumé par les laïcs, comme étant acteurs de leurs sociétés (distinction du spirituel et du temporel : ni séparation, ni union).

C’est la plus grande charité, vis à vis de Dieu, car cela est juste et bon, et vis à vis de tous nos prochains, car cela engendre la Paix, et donc les conditions optimales pour le salut des âmes : « Pax Christi in Regnum Christi ».

Que proposez-vous comme formations ? Sous quelles fréquences ? Où ?

La formation se fera par petits groupes d’une dizaine de personnes, les cellules, dans toute la France, qui se réuniront tous les quinze jours pour étudier, avec un support fourni par nos soins.

Nous nous fonderons principalement sur le travail de synthèse de la Doctrine Sociale de l’Eglise et de l’action catholique qu’a produit Jean Ousset en son temps, avec le livre Pour qu’Il Règne.

Dans un premier temps (janvier à juin 2021), nous formerons les chefs de cellule, afin de lancer la formation en septembre 2021.

Cette formation intellectuelle durera deux ans, puis elle débouchera sur une troisième année de formation durant laquelle les jeunes devront lancer un projet ou bien prendre un engagement dans un mouvement déjà existant.

Quelles autres activités proposez-vous ?

Pour le moment nous nous concentrons sur la formation.

Mais j’en profite pour demander ici à tous ceux qui me lisent, mais ne se sentent pas directement concernés par la formation, de nous soutenir par la prière ! Nous en avons grand besoin, car rien de bon ne pourra se faire si le Christ ne règne pas déjà entièrement sur nos cœurs.

Comment vous contacter ?

Via cette adresse mail : [email protected]

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]