Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Nouvelle atteinte à la famille par le gouvernement Ayrault

Ce gouvernement ne construit rien, il détricote. La haine de la droite qu'incarne pour lui Nicolas Sarkozy, le pousse à revenir sur les mesures phares des gouvernements précédents. Plus violent que toutes les autres actions votées dans le cadre d'un budget rectificatif, ce changement sur les droits de successions voté cette nuit à l'insu des Français et résumé par cette charge d'un député socialiste : "Nous voulons privilégier le mérite plutôt que l'héritage".

Tout est dit : au-delà de la simple succession des biens de ce monde, c'est bien l'héritage qui est mis en cause.

"L'Assemblée a également approuvé une baisse, de 159.000 à 100.000 euros par enfant, de l'abattement sur les droits de succession, c'est-à-dire la partie d'un héritage ou d'une donation exonérée des droits de mutation payés par les bénéficiaires à l'Etat. Les exonérations en faveur des conjoints survivants seront conservées. L'abattement ne joue à plein que pour une succession ou donation tous les quinze ans (dix ans auparavant).

La plupart des orateurs de la droite, plus offensifs sur ce sujet que sur celui de la contribution exceptionnelle, ont reproché au gouvernement "d'empêcher les Français de transmettre le fruit des efforts de toute une vie". "Nous voulons privilégier le mérite plutôt que l'héritage", a répliqué le socialiste Pierre-Alain Muet".

Partager cet article

13 commentaires

  1. Visiblement, la stratégie du Bilderberg est scrupuleusement appliquée par notre gouvernement sans culottes (à force de la baisser systématiquement, ils ont fini par la laisser sur le bord du chemin) :
    1.- terminer de ruiner les Français
    C’est ce qui est en train de se passer.
    2.- déclencher une guerre civile
    C’est pour tout de suite ou “maintenant” ?

  2. privilegier le merite? mais quel merite? celui de toucher le RSA a vie, de piller la securite sociale? de commettre des “incivilites” sic jamais reprimees? tout ca jusqu a la culbute finale

  3. Ceci est d’autant plus injuste qu’une partie de “l’héritage” est constituée d’économies (moins de voyages, de loisirs, etc.) que les enfants eux-mêmes ont subies et dont ils retrouvent les fruits le jour où ils héritent.
    De plus, certains héritages permettent à la génération suivante de conserver les conditions pour que le mérite puisse éclore (par exemple, payer les études des enfants, louer une chambre d’étudiants, etc…).
    En réalité, le socialisme ne cherche pas le “mérite”, mais veut des “prolétaires”, sans capital, sans “matelas” de sécurité et sans racine (car dans les héritages, c’est aussi une partie des racines -maisons familiales, par exemple- qui sont transmises).
    Le socialisme ne veut pas non plus des relations inter-générationnelles. Il préfère des gens égoïstes, qui ne reçoivent rien (sauf de l’Etat!), qui ne transmettent rien et qui consomment…

  4. La haine contre la famille constitue une constante de la politique socialiste.En 1997,j’avais écouté le discours de politique générale de Jospin,j’avais alors été
    sidérée de constater que la seule mesure annoncée chaleureusement applaudie avait l’annonce de la mise sous conditions de ressources des allocations familiales.

  5. eux préfèrent se partager les postes et vivre au crochet de l’état: c’est à dire les familles qui travaillent pour la prospérité de la France et leurs enfants. Ces mêmes enfant qui paieront alors les retraites de ces profiteurs.
    C’est toujours le système de la confiscation,privilégier le mérite ce serait favoriser ceux qui créent de la richesse et des emplois!

  6. “Nous voulons privilégier le mérite plutôt que l’héritage”
    Cette phrase me fait rire jaune. Si je prends mon cas personnel, mon épouse et moi même avons choisi d’être responsables : devenir propriétaire, investir dans le locatif (c’est-à-dire payer un prêt pendant 15 ans pour aider à financer les études des enfants plus tard). Résultat : en plus des impôts sur le revenu, deux taxes foncières plus la taxe d’habitation (dans une ville socialiste, je vous laisse imaginer…). Ajoutez à cela le fait que nous avons fait le choix de l’accueil de la vie (deux enfants, pour le moment 😉 ), soit deux places en crèche etc… Bref, nous travaillons au quotidien et ce que nous arrivons à mettre de côté, ce sera pour le transmettre à nos enfants et les aider pour le départ dans la vie. Les vacances sur la Côte d’Azur? Connais pas. Le Club Med? Connais pas. Le cinéma régulièrement? Connais pas (et je ne regrette pas soit dit en passant). Je viens de retrouver un emploi, j’aurais gagné autant au chômage. Mais l’exemple pour mes enfants est le plus important, alors au travail!
    Alors messieurs les socialistes, le mérite et l’héritage, laissez nous vous en parler!

  7. “le mérite”, “le respect” selon les disciples “dominicains”* de la religion du progrès contre l’humanité.
    de “sain” Dominique Strauss-Khan

  8. Le mérite à la sauce socialiste, c’est les facilités d’accès aux jeunes des banlieues pour l’entrée à Sciences-Po même s’ils sont illettrés, la carrière toute tracée dans la fonction publique pour les amis politiques, les arrangements entre frères maçons, la préférence communautaire (homo ou .:) dans les carrières artistiques ou journalistiques…
    Et dire que, propagande aidant, nombre de nos concitoyens associent encore socialisme et justice sociale !
    Qu’avons-nous donc fait pour mériter, comme un châtiment, cet héritage socialiste ?

  9. Cela peut outrer des personnes, je le conçoit…
    Dans mon cas, et dans celui de ma famille proche (cousins, …), ces mesures ne changeront rien…
    Par exemple, après une vie de labeur, d’économie, de vie honnête, sans cinéma, sorties, superflu, sans RSA & co, nous aurons en tout et pour tout une maison d’environ 180000€ à nous partager à 4 enfants à la mort de mes parents…
    …cela peut choquer, mais tout de même : les taux pratiqués au-dessus de 100000€ par enfant ne sont pas confiscatoires…
    De toutes façons, plus on est pauvre, plus on est pauvre…
    Le plus important tout de même n’est pas là : quid de la foi?
    Quid de notre capacité au partage?
    A plus forte raison quand on encore la chance de pouvoir transmettre à ses enfants plus que 100 000€ par enfants lors de l’héritage!!!

  10. Tout cela, nous le savions plus ou moins. Ces mesures ont toujours fait partie de la Gauche.
    Cependant la majorité des Français a voté en faveur de ces mesures. Pourquoi récrimineraient-ils maintenant ? F.Hollande l’avait clairement annoncé au cours de la campagne.
    Plus stupides que masochistes ou l’inverse ?

  11. Juppé qui avait ratiboisé en son temps les allocations familiales a la m^me affection pour la famille.

  12. Si N. SARKOZY avait aboli les droits de succession comme l’avait fait AZNAR et BERLUSCONI, il aurait été plus difficile pour les socialistes de les rétablir. Même la droite UMPet même Droite Populaire avec les demi mesures et fausses réformettes a dé-crédibilisé les principes dont elles se réclamaient et continuent de nous vendre, après avoir eu tous les pouvoirs il y a 5 ans.
    La gauche n’est que le fruit de l’impuissance et de l’absence de volonté de la droite, jointes à son sectarisme anti FN qui lui fait perdre toutes les élections depuis 5 ans, et sans doute malheureusement encore 5 ans, malheureusement pour la France et nous Français.

  13. Il reste un moyen simple pour transmettre son patrimoine : le régime de la S.C.I. Ainsi, et par exemple, dans 20 ans, lorsque nous aurons fini de rembourser notre prêt, nos enfants serons déjà propriétaire de 49% de notre maison. L’état ne pourra les taxer que sur les 51% restant. On aurait pu aller plus loin mais alors on perd la maîtrise de son bien.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services