Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Nouveau scandale autour de Frédéric Mitterrand ?

Lu sur Bakchich :

T "Abdellah Taïa [est né] en 1973 à Hay Salam, quartier populaire de Salé [au Maroc] […]. Ce garçon, qui revendique son homosexualité comme un élément identitaire – ce qui a provoqué un scandale au Maroc –, n’a-t-il pas signé deux livres en compagnie de deux Français qui comptent, Frédéric Mitterrand et François-Marie Banier ? Maroc 1900-1960, un certain regard, écrit à quatre mains avec Mitterrand, contient beaucoup de photos et ne dit que du bien de la monarchie. Pour Banier, Taïa préface Grandes chaleurs, encore un livre d’images qui, sous son titre, «cache un côté coquin», dixit Banier.

Et c’est certainement par hasard que, le 30 décembre 2009, le jeune Marocain est nommé membre de la commission d’avances sur recettes au CNC, le Centre national du cinéma (lire encadré). Désigné par son coauteur, Frédéric Mitterrand, qui, en tant que ministre, dispose ici d’un droit régalien, Abdellah est aussi coopté par Florence Malraux, la présidente de la commission. Notons que, parmi les huit membres chargés de distribuer la manne publique afin de financer les projets de films, Abdellah est le seul à n’avoir ni références ni compétences reconnues en matière de cinéma… Pas grave.

Mais grave quand, le 8 juillet 2010, la commission, dont Abdellah Taïa est membre, accorde une avance à un certain Taïa Abdellah. Le film promis sera sûrement formidable, et son titre est prometteur : Sans toi, sans ton amour, sans ton corps, sans ton sexe."

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. Autrement dit, c’est du financement par soi-même ou par ses semblables. De l’homofinancement, quoi !

  2. Certainement un spécialiste de la boxe marocaine.

  3. Et F.M.est toujours ministre.Pas la peine que notre P. aille multiplier les signes de croix au Vatican.

  4. Il n’y a donc pas un seul français cherchant du travail, capable d’occuper ce poste surement rémunéré ?

  5. “Il n’y a donc pas un seul français cherchant du travail, capable d’occuper ce poste surement rémunéré ?”
    Vous voulez dire: qui demanderai ce travail en entrant dans le bureau du ministre à reculons?
    Si, bien sur!
    Mais l’intégration, hein ! vous en avez entendu parler de l’intégration? Alors…faut bien que l’exemple vienne de ceux d’en haut!
    Sur la tête de ceux d’en bas.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services