"Nous refusons que, quiconque puisse s’arroger le droit de disposer de la vie d’autrui, ou de sa propre vie"

Retrouvez ici le message de Pâques de Mgr Aumonier, évêque de Versailles. Extraits :

"Nous choisissons encore et à nouveau la famille. Les responsables politiques des Yvelines avec lesquels j’ai l’occasion de dialoguer, élus locaux, maires, parlementaires, savent combien la dislocation de la cellule familiale est source de souffrances, de pauvretés, de fragilité humaine et sociale. De cette expérience, il est plus que temps de tirer honnêtement les conclusions en continuant à promouvoir la famille, sans que ses droits et ses devoirs soient confondus avec toute autre sorte d’union ou de contrat. Le mariage ne se définit pas à partir d’un désir ou d’une opinion, et encore moins d’une propagande.

Nous sommes attentifs aux projets d’éducation qui seront proposés, et participerons si possible à leur mise en œuvre. Là où la transmission échoue, là où la culture recule, la barbarie fait son chemin. Le sérieux et l’honnêteté, la compétence dans l’instruction, l'attention pédagogique portée à chaque enfant, le respect de ses convictions et de sa foi, la liberté scolaire, c’est-à-dire la reconnaissance de la responsabilité première des parents dans l’éducation des enfants, sont étroitement liés, et servent le lien social et la paix. Sans cela, notre démocratie recule."