Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Eugénisme

Notre société doit reconnaître qu’elle est devenue eugéniste

Didier Sicard, médecin, ancien chef de service de médecine interne de l'hôpital Cochin, professeur émérite à l'Université Paris Descartes, ancien président du Comité consultatif national d'éthique, actuel président d'honneur, membre du conseil scientifique du Forum européen de bioéthique, déclare à Handicap.fr :

S"La naissance est de plus en plus vue à travers une grille de représentations, avec un examen de passage biologique, échographique, génétique et social où chaque épreuve est dotée d'une note éliminatoire... La loi française interdit d'avoir une attitude eugéniste mais la société est impitoyable avec l'enfant handicapé dont elle considère la naissance comme une faute médicale. C'est ce que dit la loi Perruche : l'absence de diagnostic du handicap de l'enfant qui n'a donc pas permis sa destruction est une erreur médicale qui mérite réparation ! Certains de nos juges ont une vision de la normalité humaine qui me parait tragique et continuent, malgré la loi dite « anti Perruche », à demander l'application de cette indemnisation pour les enfants nés avant 2002 ! Ce qui est grave, c'est que la société s'habitue à faire de la naissance d'un enfant jugé anormal une erreur à réparer par un procès plutôt que de l'accueillir comme un être qui a besoin de notre aide plus que quiconque. Malgré les lois généreuses sur le handicap, notre société reste bien infirme…. […]

Aujourd'hui, vu l'ampleur du dispositif mis en place pour détecter les cas de trisomie 21, la naissance d'un enfant trisomique est considéré comme une erreur médicale ! C'est très grave. Cela conduit les parents, dans 96% des cas, à interrompre la grossesse. Les étudiants en médecine ne s'interrogent même plus sur cette question, et la « chasse à la trisomie » est rentrée dans nos mœurs. Or, tout au long de ma carrière, j'ai été bouleversé par des enfants et adultes trisomiques qui m'ont appris tellement de choses sur la vie. […]

Or quelle est aujourd'hui la part de liberté des femmes pour refuser un avortement lorsqu'elles sont confrontées à un discours médical et légal aussi accablant ?  […] Le principe de précaution s'est glissé dans le domaine de l'obstétrique, et a conduit à une « sélection » des bébés à naître. On refuse l'eugénisme collectif, organisé, mais, dans la pratique, il y a un eugénisme individuel. Notre société a beau scander « Loin de moi l'idée d'une humanité normalisée », il faut qu'elle reconnaisse qu'elle est devenue eugéniste. […] Nous risquons de nous habituer à ce que les enfants et les « vieux » soient jetables. C'est très préoccupant pour l'avenir."

Partager cet article

5 commentaires

  1. Si c’est , comme le dit le Professeur Sicard “la société” qui est devenue eugéniste,ce que je crois en effet, alors le mal est bien autant collectif qu’individuel et plus que que “préoccupant pour l’avenir”, scandaleusement tragique dès à présent.
    C’est tout simplement la fin de l’homme par l’homme au seul profit de quelques hommes “destinés à (mieux) vivre” * du funeste sort fait par eux aux autres.
    Dire cela il y seulement quelque temps , y compris ici sur le Salon Beige ,revenait à passer pour un Cassandre.
    * qui a prononcé et dans quel cynique discours à l’assemblée cette formule glaciale ?

  2. quand une question de société se posait en Pologne communiste, il y avait encore plus de monde à la messe du dimanche. Chacun venait entendre ce que l’Eglise pouvait en dire.
    Ici, l’Eglise de France ne se fait pas l’écho des difficultés qui découlent de cet eugénisme, ni au plan individuel, ni collectif.

  3. à grami ,
    En effet, il semble bien qu'”on ne peut pas plaire à tout le monde” comme on dit dans l’poste et il est plus manifestement facile d’acheter des châteaux avec l’argent des fidèles , du mobilier anachronique et des croûtes douteuses au risque de défigurer les églises que de parler de manière fidèle et raisonnable des choses qui fâcheraient assurément.
    Mais dire ces choses de simple bon sens , c’est paraît-il faire preuve “d’orgueil”, si ce n’est de “parano”,soit une forme de dénigrement pernicieux assez semblable à ce qui se passait dans le modèle soviétique que vous évoquez.
    Comme quoi Sa Sainteté Jean-Paul II, qui parlait en connaissance de cause, avait clairement vu venir ce qui se tramait ici et là, lui qui l’a prophétiquement dénoncé dans son livre testament “Mémoire et Identité”, parfaitement relayé à présent par Sa Sainteté Benoît XVI qui n’hésite pas à prononcer le mot de “dictature” .
    Hélas, le pharisaïsme à la vie dure, très dure même , et il demeure bien plus commode (Régence, notamment…) de se mettre la tête dans le sable, et de pérorer du risque , imminent certes, d’augmentation de la fiscalité, un verre de “whyskische à la mainche”, non mais alors, heinche! tout de mêmche !

  4. La chasse aux chromosomes n’est pas réservée à la trisomie.Dés qu’une maladie génétique est dépistée,une enquête est diligentée auprès des “familles suspectes”,écornant d’ailleurs le secret médical.Cela prend chez certains spécialistes l’ allure d’une obsession de la transparence en vue d’une race “pure”… et moins couteuse.La Bête immonde n’est pas morte…

  5. Comme je le dis souvent, c’est hélas le chemin vers “LE MEILLEUR DES MONDES” d’Aldous Heuxley. NON ! Ce n’est pas de ce monde là que je veux ! Nous devons combattre avec détermination cette évolution eugéniste et catastrophique pour l’humanité. En même temps qu’il exterminera les “imparfait”, il créera des catégories sociales heureuses de leur sort, et une classe dominante toute puissante qui protégera toutes les dépravations. NON, NON et NON !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services