Notre Gouvernement veut plus de dictateurs socialistes dans le monde

La mort d'Hugo Chavez a permis à la France de découvrir un de ses ministres. Victorin Lunel est sorti de l'ombre pour représenter la France aux funérailles d'Hugo Chavez et laisser à l'occasion des phrases dans l'histoire du socialisme international qui nous permettent sans doute de mieux comprendre notre politique intérieure :

"Toute chose égale par ailleurs, Chavez c'est de Gaulle plus Léon Blum. De Gaulle parce qu'il a changé fondamentalement les institutions et puis Léon Blum, c'est-à-dire le Front populaire, parce qu'il lutte contre les injustices (…)

Moi je dis, et ça pourra m'être reproché, (…) que le monde gagnerait à avoir beaucoup de dictateurs comme Hugo Chavez puisqu'on prétend que c'est un dictateur. Il a pendant ces 14 ans respecté les droits de l'Homme".

16 réflexions au sujet de « Notre Gouvernement veut plus de dictateurs socialistes dans le monde »

  1. Manu

    Il a surtout fait exploser la délinquance et les meurtres par 5 pendant sa dictature ! Et la justice n’a absolument pas progressé mais largement régressé.
    Ce ministre n’a certainement jamais mis les pieds dans ce pays pour dire une pareille ânerie.

  2. Cosaque

    Méfiance envers tte les récupérations nauséabondes.
    Chavez est complexe : homme fort, catho, de gauche altermondialiste et populiste.
    Chez nous ce ne sont que des antinomies… pas en Amérique du Sud.

  3. Robert Marchenoir

    Victorin Lunel a aussi déclaré qu’il trouvait “mignon” le visage de Chavez dans son cercueil.
    Comment peut-on manquer de respect de cette manière à un mort, dont on fait l’éloge par ailleurs ?
    Qui sont ces gens qui prétendent nous représenter ?

  4. pm

    Le socialo-communisme, issu du marxisme, est une idéologie totalitaire. La dictature fait partie intégrante de son système. Il y a un fil conducteur de Robespierre à Chavez, en passant par Lénine, Staline, Hitler, pour ne citer que les plus connus.

  5. G

    Chavez, catho… catho de gauche oui, parce qu’est-ce-qu’il a critiqué les évêques de son pays.
    Ces cathos là, on en trouve en France au P.S. comme les rapporteurs du texte sur le mariage gay : le sénateur Jean.jpgerre Michel, le député Binet, etc.
    Eux-aussi se disent cathos et ne portent pas les évêques de leur pays dans leur cœur.

  6. Cosaque

    G
    Et oui… mais certains hommes changent qd la mort arrive et ce fut son cas :
    “Jésus, donnez-moi Votre couronne, donnez-moi Votre croix, Vos épines pour que je saigne. Mais donnez-moi la vie, parce qu’il me reste beaucoup à faire pour ce pays et ce peuple. Ne me prenez pas encore. Peu importe les flammes et les douleurs, donnez-moi la vie.”
    Hugo Chavez
    Je doute que JP Michel s’exprime ainsi… même par calcul politicard 😉

  7. Jean Theis

    M. Marchenoir : ces gens-là on les a élus !
    Pour critiquer les évêques il n’y a pas besoin d’être catho de gauche. Quand on se rend compte de leur mollesse et de leurs prosternations devant le CCFD, on peut quand même s’interroger sur leur valeur.

  8. Ludo

    A Castillo (la vidéo est bonne!)
    Je veux bien croire que les choses sont complexes mais j ai aussi appris à ne pas juger un homme à ses discours
    Et à lire les commentaires sur YouTube ça ne ressemble pas à des adeptes des discours de Notre pape émérite !

  9. saint-plaix

    Beaucoup ne partagerons pas mon avis, mais tant pis: des dictateurs comme Chavez, j’en veux bien tous les jours…
    Un homme qui a resppecté sa parole électorale (donc c’est possible! Et pourquoi pas aussi ailleurs, en France par exemple!)
    Un homme qui a su tenir en respect les USA et se placer geopolitiquement à l’écart de l’axe atlanto-sioniste…
    Un homme qui n’a pas de sang sur les mains…et pas de prisonniers politiques!
    Un “dictateur” qui a réellement modifié le sort de son peuple et a enrichi un peu les plus pauvres…
    Il n’a peut être pas tout réussi, certes, mais ce n’est ni un Staline, ni un Mao ni un Castro et encore moins un Che Guevarra et autres raclures sanguinaires marxistes qui ont massacré et finalement appauvris leur corrilégionnaires!

  10. panetier

    D’accord avec Saint Plaix,
    Paix à l’âme de Chavez et disons nous bien une chose ; s’il a tant déplu aux américains et autres coopérateurs du N-O-M, ainsi qu’aux journaleux de la pensée unique, c’est bien parce qu’il a voulu apporter un peu plus de justice à son pays et si possible à l’Amérique du sud.
    La France aurait bien besoin d’un homme de cette trempe plutôt que ce peureux et donc dangereux dont on a hérité !

  11. Hélène

    Le communisme reste le communisme, doctrine déclarée “intrinsèquement perverse” par l’Église. Par conséquent, ses propagateurs, quelles que soient leurs qualités humaines – Dieu Seul jugera de leurs vertus, réelles ou supposées – n’ont pas à être louangés. Hugo Chavez n’était pas un Saint (son embaument est le contraire de l’humilité). Et toute cette “idolâtrie” est malsaine…

Laisser un commentaire