Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Notre-Dame de Paris : vers un massacre de la cathédrale ?

Notre-Dame de Paris : vers un massacre de la cathédrale ?

Le Telegraph fustige les projets de rénovation qui entourent la cathédrale. Le spécialiste déclare :

« Ce qu’ils proposent de faire […] ne se serait jamais produit à l’abbaye de Westminster ou à Saint-Pierre de Rome. C’est une sorte de parc à thème, très enfantin et trivial, étant donné la grandeur du lieu. »

Plusieurs architectes qui ont accès aux plans décrivent auprès du Telegraph des rénovations aberrantes, comme « un sentier de la découverte » qui conduira les visiteurs à travers diverses chapelles, en mettant l’accent sur l’Afrique et l’Asie. Aussi, les écritures seront diffusées sur les murs dans diverses langues, y compris le mandarin. Des expositions, comme « le christianisme pour les nuls », ont aussi été annoncées. Par ailleurs, l’un des sanctuaires sera dédié à l’environnement.

Ces révélations dans la presse ont visiblement déstabilisé le diocèse, selon ce message sur Facebook.

Des confessionnaux, des autels, ainsi que des sculptures classiques, seront mis au rebut. Il est prévu que ces derniers soient remplacés par des peintures murales « à la mode », qui contiendront des effets sonores et lumineux, dans le but de créer des « espaces émotionnels ». Les personnes à l’initiative de ces différents projets assurent que de cette façon, ce symbole français sera aisément compris par tous les touristes, « qu’ils viennent de Chine ou de Suède ». Toutefois, leurs détracteurs estiment que cela avilit l’Eglise, vieille de 850 ans, et la transforme en un « Disneyland politiquement correct ».

Une source proche de la rénovation va plus loin, en confiant au Telegraph que de tels plans risquent de métamorphoser Notre-Dame en une « salle d’exposition expérimentale » qui « mutilerait » la cathédrale. « Pouvez-vous imaginer que l’administration du Saint-Siège autorise quelque chose de semblable dans la chapelle Sixtine ? », s’est agacée cette même source, qui a eu accès aux derniers plans. Et de conclure en ces termes, pour étayer son point de vue :

« C’est le politiquement correct devenu fou. Ils veulent faire de Notre-Dame une salle d’exposition liturgique expérimentale qui n’existe nulle part ailleurs, alors qu’elle devrait être un repère où le moindre changement doit être traité avec la plus grande prudence. »

Directeur de l’Institut Supérieur de Liturgie, le père Gille Drouin est également délégué de l’Archevêque de Paris pour l’aménagement de la cathédrale Notre Dame. Il partage son expérience et sa réflexion autour de l’aménagement de l’espace liturgique :

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services