Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Notation des candidats : 3 questions à François Billot de Lochner

Le Salon Beige a interrogé François Billot de Lochner, Président de la Fondation de Service politique :

La Fondation de Service politique a entrepris de noter les candidats à la primaire du 2 novembre. Où en êtes-vous ?

FNous avons réalisé, en octobre dernier, une première notation des candidats à la primaire des Républicains et du Centre, qui a été rendue publique à la fin du mois dernier. A cet égard, j’ai donné le résultat de nos travaux lors d’un grand meeting du PCD qui s’est tenu à Lyon, fin octobre, et que le Salon beige a bien voulu relayer.

Les sept prétendants ont, depuis ce moment, approfondi leurs programmes, pris des positions nouvelles, donné des indications complémentaires par rapport aux vingt mesures que nous leur avons proposées dans notre Manifeste de la dernière chance. C’est la raison pour laquelle je développe tous les soirs, depuis lundi dernier, au cours du journal de TV Liberté, les positions des candidats, thème par thème.

Nous retravaillons actuellement sur la note définitive qui sera attribuée à chacun d’entre eux, la semaine prochaine.

La nouvelle notation sera-t-elle différente de la précédente ?

D’ores et déjà, nous pouvons vous indiquer que les notes finales seront assez proches de nos premières notations. Jean-Frédéric Poisson devrait rester, et de loin, le mieux noté, même si sa note baisse légèrement. Celle de François Fillon, second de la classe, sera probablement revalorisée, sans que ce candidat obtienne cependant la moyenne. Il en serait de même pour Messieurs Sarkozy, Copé et Lemaire. Seuls les deux derniers de la classe, Alain Juppé et Nathalie Kosciusko-Morizet, conserveraient leurs notes d’origine, désespérément basses…

Quand communiquerez-vous, précisément, sur la notation finale ?

A partir du début de la semaine prochaine, et le jeudi 17 novembre dans des grands médias nationaux : les électeurs sont en droit d’être informés clairement et simplement, je crois !

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services