Non, ce n'est pas normal

Le Sénat a adopté le 4 décembre une proposition de loi du parti radical de gauche autorisant la recherche sur l’embryon humain. Si le texte est voté dans les mêmes termes par l’Assemblée Nationale, la France basculera d’un principe d’interdiction à un principe d’autorisation : le changement est majeur.
Il y a urgence : l’examen de ce texte est prévu à l’Assemblée Nationale le 20 mars (en commission) et le 28 mars (en séance).

Vous le savez, la recherche sur l’embryon est inutilement immorale. Immorale car elle détruit l’embryon. Inutile car les cellules souches non-embryonnaires (parmi lesquelles les IPS du Professeur Yamanaka, Prix Nobel de médecine 2012) dépassent aujourd’hui les cellules souches embryonnaires.

Dans ce contexte, la Fondation Jérôme Lejeune a lancé une campagne de mobilisation contre l’autorisation de la recherche sur l’embryon humain : www.vous-trouvez-ca-normal.com. Cette mobilisation doit prendre de l’ampleur pour faire émerger le débat dans la sphère publique.
Demain, il sera trop tard.