Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Nicolas Sarkozy face au Pape : qu’a-t-il fait des points non négociables ?

Alors que Nicolas Sarkozy doit rencontrer Benoît XVI à Rome vendredi 8 octobre, il nous est apparu opportun d'effectuer un premier bilan de son mandat (uniquement depuis mai 2007) en regard des points non négociables. Nous ne nous sommes intéressés qu'à l'action du gouvernement :

1. Respect de la vie

  • B Remboursement à 65% de la nouvelle pilule abortive EllaOne, dite du surlendemain ainsi que la pilule abortive dite "de troisième génération".
  • Le ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a soutenu publiquement l'avortement comme un bien (une priorité !) et l'installation de salles de shoot.
  • Revalorisation du forfait IVG.
  • Le projet de loi bioéthique, qui sera présenté bientôt au Parlement, a non seulement l'inconvénient de ne pas revenir sur la recherche embryonnaire, mais il aggrave la situation en matière d'eugénisme (recherche de l'enfant parfait par le DPI, extermination des trisomiques avant la naissance).
  • signature d'un arrêté concernant le dépistage de la trisomie 21, contraignant les médecins et les sages-femmes à proposer le dépistage à toutes les femmes enceintes
  • Roselyne Bachelot a demandé à la direction des hôpitaux de Paris (AP-HP) d'"améliorer l'organisation de ses centres d'orthogénie et garantir l'accessibilité à l'IVG".
  • Des négociations sont en cours pour rembourser le patch et l’anneau contraceptifs.
  • Militantisme gouvernemental sur la contraception.
  • Projets ayant échoué pour le moment : légalisation de l'euthanasie (mais la loi actuelle permet l'euthanasie en arrêtant l'alimentation du malade) alors que Nadine Morano y est favorable, l’expérimentation de la pratique de l’IVG médicamenteuse par les sages-femmes (annulée par le Conseil constitutionnel), échec du projet de loi devant autoriser la délivrance de pilules contraceptives sans ordonnance."
  • Aspects positifs : le gouvernement a doublé le budget de recherche sur les cellules souches issues du cordon ombilical, création d'une allocation journalière de 49 euros limitée à trois semaines qui permet à un proche d'accompagner à domicile une personne en fin de vie, possibilité d'inscrire sur les registres d'état civil les enfants nés sans vie.

2. Respect de la famille

  • P Commençons par souligner l'absence de ministère dédié à la famille, alors qu'elle est le noyau de la société. Aujourd'hui, la famille n'est soutenue (comme la corde soutient le pendu) que par une secrétaire d'Etat.
  • Division par trois des allocations familiales en valeur absolue depuis 1950.
  • Suppression des majorations CAF à 11 et 16 ans depuis le 1er mai 2008 [perte de 600€ par famille].
  • Eco-taxe ou malus écologique pour les familles depuis le 1er janvier 2008 [1.600€ pour un monospace 7 places].
  • fin du droit au repos dominical.
  • Suppression de l'avantage fiscal pour les nouveaux mariés.
  • Fin programmée de la retraite à taux plein à 65 ans pour les femmes ayant élevé trois enfants.
  • Simplification de la procédure de divorce, fragilisant encore plus la famille.
  • dépsychiatrisation de la transsexualité en 2009.
  • Le gouvernement laisse faire la propagande homosexualiste dans les écoles (accréditation de SOS homophobie), voire les encourage.
  • Multiplication des campagnes contre l'homophobie.
  • Le secrétaire d'Etat à la famille Nadine Morano s'est déclarée favorable à l'adoption par des homosexuels et réclame même un débat sur ce sujet.
  • Multiplication des mesures pour que les mères fassent garder leurs enfants et non pour qu'elle puissent les garder elles-mêmes (même le dimanche !).
  • Nicoas Sarkozy a estimé que les femmes qui gardent leurs enfants plutôt que de travailler, c'est du gâchis.
  • Poursuite de l'alignement du Pacs sur le mariage. Sarkozy a même regretté l'opposition de la droite lors du vote de cette loi.
  • Financement du lobby gay (comme Act up) par les ministères.
  • La France a reconnu les mariages homosexuels contractés à l'étranger.
  • Clause de l'européenne la plus favorisée, alignant le droit français sur le droit des États membres de l'Union européenne les plus progressistes dans chaque domaine du droit de la famille.
  • Obligation de mise sur le marché du travail de 67% des femmes (processus de Lisbonne).
  • La France, par la voix de Rama Yade, a soutenu à l'ONU en décembre 2008 un projet de déclaration pour demander “la dépénalisation de l'homosexualité dans le monde entier". Projet contesté alors par le Saint-Siège.
  • Projets ayant échoué pour le moment : le contrat d'union civile pour les homosexuels, le tiers-parents (pour les mêmes), la légalisation des mères porteuses, la suppression de la carte famille nombreuse.

3. Respect de la liberté d'éducation des parents à l'égard de leurs enfants

  • S L'enseignement catholique (sous-contrat) est contraint par l'Etat à fermer des classes et ne peut pas répondre aux nombreuses demandes de parents souhaitant inscrire leurs enfants.
  • L'école à la maison est toujours dans le viseur de la Milivudes. En 2009, Xavier Darcos a décidé de recenser tous les enfants qui bénéficient d'une instruction à domicile.
  • Mise en place de conditions drastiques pour limiter le financement par les municipalités des écoles privées d'autres communes si leurs résidents ont choisi d'y scolariser leurs enfants.
  • La carte scolaire n'a pas été abrogée, contrairement aux promesses.
  • L'enseignement supérieur privé est contraint de passer des conventions.
  • Restriction des programmes (Lettres, Histoire…) sans possibilité de liberté pour les établissements.
  • Propagande sur la contraception en classe de 4e.
  • Généralisation des distributeurs de préservatifs dans les lycées.
  • Aspects positifs : le ministre de l'Education a reconnu la Fondation pour l'école en la reconnaissant d'utilité publique. Un décret du 16 avril 2009 a entériné un accord du 18 décembre 2008 portant sur "la reconnaissance des grades et diplômes dans l'enseignement supérieur" signé entre Paris et le Vatican, reconnaissance de la non-mixité, la réforme des programmes du primaire va dans le bon sens.

Nous nous sommes volontairement limités à ces 3 points, non-négociables. Le respect de la vie est un fondement de la vie en société, quels que soient l'époque, le lieu ou les circonstances. Nous aurions pu établir d'autres bilans, qui ne plaident pas non plus en faveur de Nicolas Sarkozy, comme la cathophobie ambiante (les attaques de membres du gouvernement contre le Pape lors de son voyage en Afrique, l'absence de réaction du gouvernement face aux profanations chrétiennes, etc).

Partager cet article

17 commentaires

  1. et bien la liste est longue… à diffuser très largement pour ceux qui croient encore en ce gouvernement…

  2. Merci d’avoir fait ce salutaire travail!
    Voilà enfin de quoi prouver par des exemples précis aux sempiternels “cocus” du système que ce dernier est profondément mortifère…
    Merci encore et longue vie au SB !

  3. Un grand grand merci au Salon Beige d’avoir fait le point !
    à imprimer et à distribuer.
    y compris aux diacres, et autres laïques de nos églises qui distribuent des tracts UMP le dimanche en sortant de la Messe, lors des campagnes…

  4. Merci pour ce travail.
    Puis-je cependant apporter une précision ? Je reçois aujourd’hui la revue GENET(H)IQUE (Lettre d’information et d’analyse sur l’actualité bioéthique), de la Fondation Lejeune et je lis ceci, concernant le D.P.I. :
    “Il ne sera pas étendu au dépistage de la trisomie 21 comme l’avait préconisé le CCNE et le rapport Léonetti. Il demeure indiqué à titre exceptionnel pour les familles touchées par “une maladie génétique d’une particulière gravité”.”
    [La loi n’est pas encore votée, donc on peut s’attendre encore à des évolutions. Néanmoins, concernant le DPN (diagnostic prénatal) : la loi prévoit le rapprochement de l’encadrement de l‘échographie, lorsqu’elle entre dans une démarche de diagnostic prénatal, de celui prévu pour les examens biologiques (information préalable de la femme enceinte).
    On semble donc aller dans le sens d’une surveillance accrue de la conformité de l’enfant à naître. MJ]

  5. Merci au SB !
    Ca c’est du bon post comme on les aime! Synthèse clarté et source à l’appui!

  6. Bravo à Janva pour cet admirable travail ! Merci au SB.

  7. bravo pour cette synthèse impressionnante!mais il n’y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre et on peut s’attendre à ce que le vote dit “catholique” reste majoritairement UMP au nom du moindre mal, avec une bonne conscience confondante…

  8. Merci Michel pour votre travail de veille et d’éveil !

  9. Merci d’éclairer les consciences endormies malheureusement pour la défense de la famille, du plus faible, tant l’enfant que les personnes de grand âge ou qui souffrent.

  10. Excellente synthèse de l’entreprise de démolition UMP… on juge l’arbre à ses fruits!

  11. Merci pour ce travail remarquable

  12. A diffuser!
    Aux prochaines élections, le principe du moindre mal ne sera pas applicable, du moins avec l’UMP. A quand une véritable unité de la droite catholique française?

  13. MJ en ce moment sur Radio Notre-Dame !

  14. Merci pour ce bilan….A diffuser à tous les cathos qui ont voté Sarko.On leur avait bien dit!Tout était dans son programme et dans sa manière d’encenser Simone Veil.La prochaine fois,votez en tenant compte des points non négociables ou allez à la pêche..

  15. malgré tous ses défauts, le Front National, dans son ensemble, reste le SEULà défendre la famille et pas seulement pour des besoins électoralistes mais depuis TOUJOURS ,Bruno Gollnisch en étant l’exemple parfait. Ne pas oublier cependant que Marine et Bruno sont complémentaires et non rivaux….

  16. Merci pour ce travail précis. Maintenant la question est de savoir si un gouvernement socialiste ne ferait pas pire

  17. Travail intéressant mais posons nous la vraie question : Est-ce que cela ne serait pas bien pire avec un gouvernement socialiste ?
    Entre deux maux il faut parfois choisir le moindre et la politique du pire est souvent la pire des politiques.
    Je préfère avoir un président qui est loin d’être parfait (mais qui l’est) et qui est encore capable de se signer dans une église que d’avoir un militant(e) socialiste laïc qui ranimera la guerre scolaire et attisera l’anti-cléricalisme laïcard.
    [Donc entre Laguiller et Buffet, vous choisiriez le moins pire ? C’est cela ?…
    Les PNN, c’est la limite entre le négociable et le non-négociable, entre la société et l’absence de société, entre le pire et le moindre pire.
    Le moindre mal n’est pas le moins pire. Le moindre mal est un bien en ce qu’il constitue un progrès par rapport à une situation antérieure. MJ]
    MJ]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services