Bannière Salon Beige

Partager cet article

Environnement / France : Société

Nicolas Hulot, l’écolo-bobo lâché par tous

Son dernier film "le syndrome du Titanic" fait couler beaucoup d'encre et l'écologie devenue idéologie culpabilisante lui vaut un ras-le-bol général. Un de ses amis en dit :

"Après son film, tu sais qu'il faut se suicider, la seule question, c'est quand".

Parmi tous les articles qui le clouent au pilori (Nicolas Hulot, le funambule de l'écologie ; Hulot, un écolo-gauchiste héliporté ; Radicalisme chic ; etc.), j'ai une préférence pour celui-ci, Hulot c'est trop.

Extraits :

"Son visage sympathique est trompeur : on sent que l’apocalypse à venir, dont il nous rebat les oreilles depuis la dernière élection présidentielle, l’emplit de joie car elle le place sur le devant de la scène politique et médiatique et offre le grand mérite de nous faire peur. Chez Nicolas Hulot, il y a quelque chose qui relève de l’écologiste fouettard (…)

Je quitte Paris, Nicolas Hulot ne me quitte pas. Je reviens, j’allume la radio, sa voix sur France Inter m’annonce des catastrophes. Je lui suggère une cure d’effacement et de silence. Il me semble qu’on a compris son message, qu’il fasse trembler ou non (…)

 Il ne se contente pas de l’état intellectuel et moral de la France, il prend en charge la planète et sur un ton chaleureusement comminatoire nous enjoint de respirer avec mauvaise conscience. Il ne supporte plus de nous deviner bêtement heureux, malgré tout (…)

Le pire adviendra un jour, c’est sûr, mais la décence ne serait-elle pas de nous en épargner à chaque seconde de notre existence le récit fantasmé ? Le clergé laïque ne m’a jamais enthousiasmé (…)

Cette manière qui n’est pas loin d’un processus totalitaire, comme le souligne Daniel Cohn-Bendit dans Marianne, au lieu de nous entraîner doucement vers les pays désirés, nous en écarte. L’injonction, pour être républicaine, n’est tout de même pas le meilleur moyen pour mobiliser. On fuit, alors, plus qu’on n’adhère.  (…)

L’obsession environnementale est devenue un culte pour les uns et une formidable opportunité pour les autres, notamment les politiques (…)

Enfin, puis-je, sans légitimité particulière, suggérer à Nicolas Hulot de changer de ton pour nous donner envie d’accomplir de petits pas vers un mode de vie plus sain, plus économe ? Je n’irais jamais faire de mon quotidien une sorte de pensum domestique où le moindre élan devrait être aboli parce qu’à tout instant le poids du destin mondial pèserait sur mes épaules (…)  Il est clair qu’on n’a pas envie d’un avenir encore plus sombre avec le remède qu’avec le mal. Un peu d’humanité ne nuirait pas.
Je déteste ces bonnes idées qui se dégradent en idéologie".

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

7 commentaires

  1. Les bonnes idées se dégradent en idéologie quand elles ne sont pas à leur place et viciées à la base. La bonne écologie rend grâce de la nature à son Créateur. Elle est dans l’Amour de la création, nature et êtres. Mais écoutez ce qu’en dit le Saint-Père, c’est bien plus parlant.

  2. Nicolas Hulot me pompe l’air.
    Il est donc anti-écolo!
    Qu’il aille prendre des vacances!

  3. Les gauchistes se bouffent le nez?
    Vu leur nombre, il en restera à manger…
    Hé hé… soleil vert.
    Ils ont bien l’intention de suicider… les autres ! (malheureusement)

  4. Alerte – si tout le monde est d’accord pour le pendre, il y a quelque chose d’autre qu’un grand souffle d’intelligence sur nos zélites.

  5. “Hélicologiste ? vous avez dit hélicologiste ?”

  6. Attali dit clairement que la peur (créée artificielle ou simplement en en tirant parti) sert le projet mondialiste

  7. Comme tous ses pairs je pense …”qu’ils sont trop verts et bons pour les goujats ”
    De l’air …vite ..de l’air !!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services