Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Ni soutanes ni bannières au château de Nantes

Lu ici:

"Samedi, les participants au pèlerinage breton du Tro Breiz n'auront pas le droit d'arborer de signes religieux dans l'enceinte du château des Ducs. « Pour respecter la neutralité du lieu », précise la direction du site.

Partis dimanche de Sainte-Anne-d'Auray (Morbihan), les marcheurs du Tro Breiz (un pèlerinage sur les traces des sept saints fondateurs de la Bretagne) doivent achever leur périple à Nantes, samedi soir. Leur arrivée était réglée dans les moindres détails. En tout cas dans l'esprit des organisateurs. « Cette fin de pèlerinage devait être grandiose », raconte Jean-Jacques Martin, l'un des membres de l'association « Les chemins du Tro Breiz ».

Chargée de l'organisation à Nantes, elle avait prévu l'accueil du millier de pèlerins dans la majestueuse cour du château des Ducs ; la procession jusqu'à la cathédrale avec les bombardes, les bannières des paroisses et les prêtres en soutane ; la messe présidée par Mgr Centène, évêque de Vannes, avec soixante choristes mobilisés pour l'occasion.

Et puis le grain de sable… « Nous avons fait une demande d'autorisation auprès de la direction du château, raconte Jean-Jacques Martin. La discussion se passait bien jusqu'à ce que nous demandions un local pour que les prêtres puissent se changer… Là, nous avons essuyé un refus… Nos interlocuteurs ont prétexté que ce lieu était laïque et qu'il n'était pas possible d'envisager le départ d'un défilé religieux à l'intérieur du site avec des prêtres en habit et des bannières paroissiales… » […]

Interdite dans le château, la procession est en revanche autorisée dans la rue. La municipalité n'a rien fait pour l'interdire. Mais les organisateurs du Tro Breiz ont tranché : seuls les bombardes et les binious accompagneront les pèlerins à la cathédrale. Prêtres et bannières les attendront à l'entrée."

Pour contacter le château, c'est ici. (merci à MF)

Partager cet article

22 commentaires

  1. C’est curieux, on aurait pourtant dit que des femmes avec un voile et des barbus le crâne rasé n’étaient pas non plus “neutres” sur la voie publique.
    J’ai dû me tromper.

  2. et si des ‘voilées’ visitent le château (ce qui est rare mais on ne sait jamais !) on les met dehors?

  3. Si le château des Ducs de Bretagne est un lieu laïque, il devrait d’urgence se renommer “château des ci-devant ducs de bretagne” pour que nul n’en ignore! Sinon, on risque à brève échéance de le confondre avec une usine à foie gras ou petits beurres.

  4. voila suivi votre lien et voici le copié-collé de mon message
    “est-il vrai que dans ce monument qui appartenait aux Ducs de Bretagne et qui plus tard fut le ‘logis’ des TRES CATHOLIQUES rois de France , est-il vrai donc que vous en interdisez l’accès à des pèlerins catholiques ?
    Ce n’est pas en période scolaire donc pas de contact avec l’Education Nationale ; vous voulez vous faire remarquer c’est réussi ,et une fois de plus les ROIS de France se retournent dans leur tombe !minimaus” explication tombe sans ‘s’ car chacun la sienne .

  5. Pourquoi les organisateurs ont il tranché dans le sens ou seuls les bombardes et binious eccompagneront les pelerins? Est ce une reculade?(j’ai peut etre mal compris?)

  6. Et oui, les intégristes laïcs existent bien, mais ils ne se manifestent que pour exprimer leur anti-catholicité.

  7. Nouvelle illustration du degré de tolérance et de culture d’un certain nombre de laïcs. Nouvelle illustration de la lutte que doivent mener les cathos.
    Et pendant ce temps là, l’islam se propage dans notre pays (mosquées de plus en plus nombreuses, promotions hallal dans les grandes surfaces, rue occupée pour la prière etc) sans que les mêmes militants trouvent quelque chose à y redire.

  8. S’il y a les binious mais pas les bannières ni les prêtres, ça devient du folklore et n’a plus grand chose d’un pèlerinage…
    Un peu comme Jeffmoveone, je ne comprends pas bien la décision des organisateurs.
    N’aurait-il pas été plus simple de supprimer l’étape du château et de garder la procession, avec son affirmation religieuse, à travers les rues de Nantes vers la cathédrale ?

  9. … sauf que cette décision, qui a le caractère d’un acte administratif unilatéral, est une mesure de police administrative qui m’a tout l’air d’être illégale.
    Ca ressemble à une atteinte à la liberté de manifester : où est le texte qui interdit des signes religieux dans l’enceinte du château des Ducs ?
    Y a-t-il un avocat pour creuser la question, et la direction du pélé va-t-elle déposer un référé-liberté auprès du Tribunal administratif de Nantes ?

  10. En plus de ça les laÏcards n’aiment pas qu’on vienne leur dire que Nantes est une ville Bretonne.

  11. J’espère que les les bombardes et binious seront muets et que les pèlerins traverseront Nantes dans le plus complet des silences en signe de l’enterrement de la liberté religieuse pour les catholiques en France.
    Au fait pourquoi a t-on le droit de prier et de bloquer les rues à Paris? A oui, il s’agit de randonneurs statiques!!!!
    Et je suppose que lors d’une gayparade les “soeurs” avec leur déguisement impie auraient eu le droit de s’exhiber.
    Pauvres idéologues qui se prennent pour des géants et qui ne sont que des pantins. Pitoyable…

  12. Peut-être préfèrent-ils voir des muzz venir prier dans la cour du château ?. Et ces derniers se passeront de toute autorisation. Je serai curieux de connaître la réponse de la direction du Château face à un tel évènement.

  13. c est le même château qui nie l’existence des noyades de Nantes pendant les guerres de Vendée et la chouannerie alors pourquoi s’étonner?

  14. Les pèlerins du Tro Breiz n’avaient déjà pas le “droit” d’afficher des drapeaux français, sous peine d’être harcelés par plusieurs activistes bretons, qui considèrent le bleu-blanc-rouge comme un “étendard colonialiste”…
    PS: le drapeau breton actuel, le Gwenn Da Zu, a été inventé dans les années 20 par un franc-maçon de Rennes, totalement étranger à la Bretagne profonde, en remplacement du Kreuz Da Zu (croix noire sur fond blanc), qui avait l’air trop chrétien. Il fut utilisé par les fascistes indépendantistes bretons, qui étaient du côté des nazis pendant la guerre, interdit, puis il réapparu dans les années 60-70.
    Les intrépides pèlerins “pro-Bretagne libre” du Tro Breiz savent-ils que la bannière qu’ils vénèrent est celle de l’autonomisme breton antichrétien ?
    PS2: ce commentaire peut paraître hors de propos, mais j’anticipe les réactions d’identitaires de tous poils, persuadés que le culte du sol breton et de “l’identité bretonne” va de pair avec la religion chrétienne. Rien de plus faux bien sûr.

  15. “Nouvelle illustration du degré de tolérance et de culture d’un certain nombre de laïcs. Nouvelle illustration de la lutte que doivent mener les cathos.”
    Pardon, mais comme pour l’avortement cette lutte pour la liberté religieuse n’est pas l’exclusivité des catholiques. Cette liberté est une conclusion de la raison universelle de l’homme, à ce titre tous les hommes de bonne volonté, quelles que soient leurs croyances par ailleurs, doivent la défendre. Tous les hommes, absolument tous les êtres humains de bonne volonté, doivent la défendre.

  16. La franracaille à l’oeuvre, comme d’hab. Il serait intéressant qu’un régional de l’étape “surveille” les activités culturelles qui sont organisées dans ce chateau, pour voir si/à quel point l’exercice de la neutralité est monocible.

  17. Ca fait 3 fois que j’envois des infos au salon beige sans même un mail de remerciement en retour… C’est la dernière fois!
    [désolé cher thechouan mais je croule sous les mails et je n’ai malheureusement pas beaucoup de temps pour les traiter. Merci beaucoup pour vos infos toujours appréciées. FC]

  18. je viens d’envoyer un mail au Château, mail qui se termine par “il n’est pas interdit de me répondre”
    Je vous tiendrai au courant si….On ne sait jamais!

  19. moi aussi ,(3août 20:43) je vous tiendrai au courant si on me répond .J’ai reçu dans la foulée un message disant que mon mail était arrivé et qu’on me répondrait plus tard .
    D’autres lecteurs pourraient aussi écrire pour appuyer notre démarche . Merci !

  20. @ du Guesclin
    Kroaz du, non ?

  21. @ Tonio
    Kroaz du, oui, mille excuses pour la faute d’ortographe.

  22. Réponse du Château : “Je vous précise que nous accueillons bien volontiers les marcheurs du Tro Breiz. L’interdiction ne vise que l’organisation d’une procession, manifestation religieuse, dans un équipement culturel municipal qui doit rester neutre comme le prévoit l’article 10 de son règlement. Les prêtres en soutane n’ont jamais été interdits dans l’enceinte. Aucune autre disposition que celle de l’ordre public ne s’applique dans le site s’agissant des tenues vestimentaires”
    Voici donc le Château des Ducs de Bretagne ravalé au rang d'”équipement culturel municipal”….
    La dernière phrase semble insinuer qu’une procession catholique serait un trouble à l’ordre public ; admettons…Dans ce cas, Delanoë devrait prendre quelques leçons à Nantes, afin de mieux gérer les prières dans les rues de Paris!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services