Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Ni mondialisme, ni communisme, ni empire ou dictature européenne, juste une Europe des nations fondée sur ses racines chrétiennes

Ni mondialisme, ni communisme, ni empire ou dictature européenne, juste une Europe des nations fondée sur ses racines chrétiennes

Excellent discours de Viktor Orban qui sait de quoi il parle. Extrait :

Mesdames et messieurs,

Ceux qui dominent Bruxelles aujourd’hui sont ceux qui en lieu et place de l’alliance des Nations souhaitent un empire européen. Un empire européen dont les dirigeants ne seraient pas choisis par les peuples, mais qui serait dirigé par les bureaucrates bruxellois. Nous en sommes aujourd’hui au point que dans de nombreux pays, les partisans de l’empire européen sont au pouvoir. C’est pourquoi nous savons à quoi ressemblera ce Meilleur des Mondes si cela ne tient qu’à eux. Apparaissent en nombre croissant des hommes en âge de se battre, venus des quatre coins du monde, et qui façonnant à leur image les villes européennes de notre vivant, transformant les Européens autochtones, lentement mais sûrement, en minorité. La terreur devient partie intégrante de la vie des grandes villes. La manipulation politique se basant sur l’État de droit devient quotidienne. La liberté de parole et de presse se limitent à leur opinion.

Mesdames et messieurs,

Ceux qui veulent faire de l’Union européenne un empire européen sont tous sans exception partisans de l’immigration. Ils ont fait de l’acceptation de l’immigration l’étalon de l’européanité, et attendent que chaque pays et chaque peuple deviennent sans délai multiculturels. Aujourd’hui nous le voyons, malgré leurs forces policières et militaires considérables, ils n’ont volontairement pas défendu l’Europe des masses migratoires. Si nous en avons été capables, ils auraient pu l’être également. Ce ne sont pas les capacités qui ont manqué, mais la volonté. L’élite bruxelloise et autres dirigeants antinationaux considèrent l’immigration comme une chance et une option, encore aujourd’hui. Une chance pour transformer l’Union européenne des Nations en empire monolithique, multiculturel et aux peuples mélangés. Une Europe sans États-nations, une élite coupée de ses racines nationales, un consortium de multinationales, et une coalition des spéculateurs financiers. Voilà qui serait le paradis de George Soros.

Mesdames et messieurs,

Nous sommes en octobre, mais tout le monde en Europe pense à mai prochain. Les élections du Parlement européen au mois de mai décideront du sort de l’Europe. Les peuples européens vont devoir décider de leur avenir. Nous autres Hongrois ne pouvons rester silencieux. Si le message n’est pas clair, il est alors impossible de se rassembler, même derrière la cause la plus importante et la plus juste. Il faut donc nous élancer en premier, et faire appel à ceux qui croient en l’Europe des Nations. Il faut faire voler haut le drapeau de l’Europe libre et forte. Choisissons l’indépendance et la coopération des Nations face au gouvernement mondial et à son contrôle. Rejetons l’idéologie mondialiste et soutenons à sa place la culture du patriotisme. Si l’univers bariolé des différentes nations peuple le monde, celui-ci en sera plus riche, et l’humanité, peut-être meilleure. Nous croyons que chaque nation est particulière, unique à sa façon, et peut illuminer le coin du monde qui lui a été confié. C’est ce en quoi nous croyons, et c’est d’ailleurs pour cela que nous nous sommes révoltés en 1956. Nous adorons notre culture, qui maintient et protège notre liberté. Nous croyons dans les familles fortes, nous considérons comme exceptionnelles nos traditions et notre Histoire, nous célébrons nos héros, et plus que tout, nous aimons notre patrie. Nous ne voulons et nous n’allons pas y renoncer pour faire plaisir à un quelconque empire ou gouvernement mondial. Nous ne voulons pas effacer nos sentiments patriotiques, mais au contraire, les renforcer, et même, les libérer, afin qu’ils permettent aux Hongrois d’exprimer les capacités et les talents qui sont en eux. L’Histoire nous enseigne que dans les pays souverains, la liberté est préservée, la démocratie dure, et la paix règne.

Mesdames et messieurs,

Pensons aux combattants de la liberté de 56, remémorons-nous les Gars de Pest, choisissons le futur du patriotisme et de la fierté nationale !

En avant la Hongrie, en avant les Hongrois !

 

Partager cet article

15 commentaires

  1. Dimanche allocution de macron : il demande sa démission …il ne sait pas vieillir comme le vin…

  2. Dommage que leur langue soit difficile à apprendre !
    Mais que voilà un discours clair !

  3. Clair, lucide et courageux.
    Nous, nous avons un freluquet imbu de sa personne, cuistre et totalement inculte qui nous ressort le vieux refrain des années 30 complètement à côté de la plaque …. ridicule et pitoyable petit monsieur.

    • j’ajouterai “censeur” pour la pensée unique, je ne compte plus mes messages censurés et voir compte bloqué leur nombre va crescendo depuis qu’il est là.
      Je rêve d’une presse libre et opposante comme je les ai connu avant 1968, époque ou je pouvais lire “l’Aurore” dans le métro sans risquer plaies et bosses.

  4. Avec quelques hommes comme celui-ci en Europe, tout n’est peut-être pas encore perdu. Que cela fait du bien à lire !

  5. Quelques hommes se sont levé malgré l’adversité sans nom, bravo à ces héros et à tout ceux qui luttent dans l’ombre

  6. voilà un dirigeant qui annonce clairement la couleur! et son peuple l’approuve à 75%, qui dit mieux?
    défense de nos traditions, de nos us et coutumes, de notre souveraineté!
    chrétiens votez pour ceux qui veulent vous défendre

  7. Magnifique discours, à rapprocher de son discours d’investiture au printemps dernier. Discours qui commençait en revendiquant l’héritage de Saint Étienne et qui se terminait en demandant la bénédiction de Dieu pour l’aider à gouverner la Hongrie.
    Il n’est pas étonnant que M. Viktor Orban soit agoni d’insultes par JUPITER. Ils sont aux antipodes l’un de l’autre : l’un est essentiellement matérialiste et au service de la ploutocratie mondiale, l’autre est au service de sa Patrie, en s’appuyant sur toute sa civilisation passée.

  8. Quand je vois le comportement du dictateur, j’ai honte de la france… je souhaites de plus en plus quitter ce pays pour fuir à l’est, triste constat, le désir d’il y a encore pas si longtemps à l’inverse…

  9. En effet heureusement que ce président hongrois est la pour soutenir la souveraineté de chaque nation au sein du navire Europe à la dérive…et nous rappeler ce que le peuple européen pense en grande majorité! Malheureusement Emmanuel Macron semble totalement à contre courant de l’histoire ! Il nous parle d’un retour aux années 30 mais lui il donne l’immression De gouverner dans les années 60…quand tout allait bien (il est dans le déni total de la situation de notre Europe : immigration massive (500 000 immigrés en 6 ans ) ? De quoi parler vous? Sécurité ? Jamais un discours ni un mot sur ce sujet et on nomme Castaner copain et ancien joueur de poker voyou islamophile à la tête de l’intérieur? Macron est de plus en plus isolé…politiquement! Comment faire confiance à cet homme qui ne semble s’interesser Sérieusement uniquement à l’économie de notre pays ? Personne d’intellectuellement honnête ne semble souhaiter rejoindre son navire. Il a récupéré les oubliés de la république dans son ministère! Et pourtant sa victoire a brisé politiquement notre pays il n’y a plus que des partis d’extreme Dangereux pour l’avenir de la France…notre président aussi mauvais soit il fera probablement un deuxième mandat…pourvu que les points de vue d’Orban gagne du terrain et que l’Allemagne bascule sur cette voie afin que l’europe Reprenne le chemin de la foi, de la responsabilité et de la sauvergade de la souveraineté de chacune de ses nations ! La est notre seule salut !

    • Mis à part France insoumise de quel parti d extrême parlez vous ? Si c est LR et RN à part mous, je ne vois pas de quel extrême ils sont !!!

  10. Vivement les élections européennes pour que l’on puisse commencer à tirer la chasse d’eau sur ces étrons de la politique. Pays par pays, la reconquête de leur patrie par les peuples a commencé. La route sera encore longue car la bête immonde remue encore et est prête à mordre tout ce qui s’oppose à sa domination. Mais cette synergie entre les peuples aura raison de sa vindicte qui n’est pas invincible comme on vient de le voir au Brésil.

    • Pour ces élections européennes on attend un programme commun,ou une charte commune, ou au minimum une entente électorale entre les partis de: N.Dupont Aignan, JFPoisson, M.LePen, K. Outchik, les Ménard, C.Vanneste, L.Wauquier, et tous autres opposés à l’UE de Bruxelles et partisans d’une Europe de nations souveraines aux racines chrétiennes. Je les invite tous à faire passer les intérêts de la France avant ceux de leur propre parti. Il y a urgence! Une fois n’est pas coutume!

      Les intérêts de la France sont de retrouver ses racines chrétiennes, sa culture, sa souveraineté,son identité, comme l’a fait la Hongrie de Viktor Orban, et pour y parvenir chasser Macron en lui faisant subir une cuisante défaite électorale et chasser les dirigeants actuels non élus de l’UE.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services