Neuvaine de prière entre Noël et le nouvel an pour la famille

En 1947, à L'Ile-Bouchard, à la demande d'une belle dame, 4 petites filles ont prié pour la France et la France fut sauvée. La mobilisation dans la rue est une chose. La mobilisation du Ciel est aussi nécessaire. Proposition est faite de prier en famille : prier avec les enfants pour la famille, chez soi.  

Neuvaine entre le 24 décembre et le 1er janvier (Marie Mère de Dieu), prier chaque jour 3 Ave Maria avec les enfants : un pour les mères, un pour les pères et un pour les enfants.



6 réflexions au sujet de « Neuvaine de prière entre Noël et le nouvel an pour la famille »

  1. david

    PRIÈRE  POUR  LA  FAMILLE  
        Père  saint,     Toi   qui   as   voulu   que   ton   Verbe   éternel   naisse   sur   notre  terre  du  sein  de  la  Vierge  Marie,  et  qu’il  grandisse  en   taille   et   en   sagesse   dans   une   famille   humaine   avec   tout   l’amour  d’un  père  et  d’une  mère  ;  Toi  qui  nous  as  montré   avec  la  Sainte  Famille  combien  nos  familles  sont  un  bien   précieux  et  un  mystère  sacré,  petites  églises  à  l’image  de  
    l’union   féconde   de   l’Époux   et   de   l’Épouse,   signes   et   instruments  de  l’amour  trinitaire  ;     Envoie  ton  Esprit  Saint,  en  ce  temps  de  trouble  et  de   confusion,  de  bouleversement  des  repères  et  de  perte  de   sens,   pour   qu’Il   donne   à   chacun   d’accueillir   avec   reconnaissance   la   lumière   que   tu   as   inscrite   en   toute   créature  et  dans  tout  l’Univers  façonné  avec  Sagesse  et  par   Amour  ;  pour  qu’Il  ouvre  les  cœurs  à  la  lumière  salvifique  
    de  l’Évangile  ;     Envoie  ton  Esprit  Saint  sur  toutes  les  familles,  pour   qu’elles   aient   la   grâce   de   devenir   ce   qu’elles   sont,   foyer   d’amour   nécessaire   au   développement   humain   intégral,   lien   fécond   de   transmission   de   la   vie   et   de   la   culture,   premier  lieu  de  mémoire  et  d’identité,  de  communion  et  de   solidarité,  cellule  de  base  de  toute  la  société  ;  pour  que  tout   enfant   ait   la   joie   de   grandir   dans   l’amour   d’un   père   et  
    d’une   mère,   de   se   construire   dans   la   complémentarité   d’une  vraie  différence  sexuelle,  d’être  reçu  comme  un  don   gratuit   et   non   pas   un   dû   à   revendiquer,   comme   une   personne  intangible  et  non  pas  un  objet  fabriqué  ;  
      Envoie   ton   Esprit   Saint   sur   ton   Église,   pour   qu’elle   éclaire  les  consciences  et  touche  les  cœurs  avec  justesse  et   douceur,   pour   qu’elle   ait   la   force   de   témoigner   publiquement   de   l’Évangile   de   la   Vie   et   de   la   vérité   de   l’amour,  d’affronter  sans  crainte  même  au  prix  du  martyre   les  forces  contraires  de  la  culture  de  mort,  dans  l’abandon   à   ta   Providence   et   une   ferme   confiance   en   ta   victoire   définitive,  acquise  au  prix  du  sang  de  la  Croix  ;  
      Envoie   ton   Esprit   Saint   sur   nos   gouvernants   et   nos   législateurs,  pour  qu’ils  pratiquent  un  vrai  dialogue  dans  la   recherche   active   du   bien   commun   avec   un   esprit   de   concorde   et   de   paix,   pour   qu’ils   se   libèrent   de   l’esprit   partisan  et  des  idéologies  dans  un  service  de  la  cité  et  la   promotion   du   bien   humain   authentique,   pour   qu’ils   expriment  avec  sagesse  par  la  législation  ce  qui  revient  à   chacun  en  toute  justice,  et  s’engagent  à  soutenir  davantage   les  familles  fondées  de  manière  stable  dans  l’institution  du  
    mariage,  sans  ériger  en  norme  équivalente  des  unions  qui   ne   présentent   pas   les   mêmes   garanties   pour   le   bien   de   l’enfant  et  le  développement  durable  de  la  société.     O  Vierge  Marie,  Mère  du  bel  amour,  prenez  sous  votre   manteau   protecteur   tous   vos   enfants   qui   se   confient   à   vous,  même  ceux  qui  ne  vous  connaissent  pas  encore,  et   surtout  ceux  à  qui  il  aura  manqué  l’amour  d’un  père  ou   d’une  mère  ! 
      Saint  Joseph,  gardien  de  la  Sainte  Famille,       priez  pour  nous  ! 

Laisser un commentaire