Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme / L'Eglise : L'Eglise en France

Neuvaine au “petit roi de grâce” français, qui donna la grâce d’un petit roi à la France, Louis XIV

La dévotion au Petit Roi de Grâce s'est toujours manifestée spécialement pour les accouchements difficiles, la guérison des enfants, les vocations, etc.

PrdgL’Enfant Jésus de Beaune, "le Petit Roi de Grâce", est l’un des quatre principaux  « Enfant Jésus » miraculeux. Il en existe trois autres : le "Santo Bambino" de Rome, "l’Enfant Jésus" de Prague et le "Bon Jésus" de Braga au Portugal. Monseigneur Minnenrath, archevêque de Dijon, a beaucoup œuvré pour relancer ce culte dans sa ville de Beaune. Une neuvaine est lancée du 25 janvier au 2 février. Cette dévotion mérite un intérêt tout particulier tant dans sa dimension historique (le premier lieu où Louis XIII et son épouse sont venus remercier la Providence pour la naissance de Louis Dieudonné futur Louis XIV) que dans son message de foi : 

"Entrée au couvent à 11 ans, Marguerite du Saint-Sacrement [biographie. NDL] reçoit de nombreuses grâces mystiques. Elle se fait appeler par Jésus Lui-même sa « petite épouse de la crèche » et s’attache, à la demande du Christ, à « faire connaître au monde les trésors de Son enfance ». En 1636, alors que la France est attaquée de toute part, Jésus assure à Sœur Marguerite que Beaune sera épargnée, ce qui ne tarde pas à se réaliser. L’année suivante, un nouvel événement contribue à propager largement la dévotion à l’Enfant Jésus. Le Seigneur demande à la religieuse de prier pour que le roi de France obtienne un héritier. Avant même que la reine ne l’apprenne, la jeune carmélite annonce la naissance prochaine du futur roi Louis XIV. La dévotion se répand alors jusqu’à la cour tandis que Marguerite du Saint-Sacrement inaugure une petite chapelle en l’honneur du Petit Roi de Grâce, et fonde la Famille de l’Enfant-Jésus, pour les fidèles désireux de vivre selon l’esprit d’enfance. En écrivant les règlements de l’association, elle pose les jalons de ce qu’une autre carmélite, sainte Thérèse de Lisieux, appellera plus tard la « petite voie ». Mais c’est le baron Gaston de Renty, un grand seigneur normand gagné à la dévotion au Saint Enfant après s’être rendu à Beaune, qui en donna le premier une belle définition : « L’esprit d’enfance est un état où il faut vivre au jour le jour, dans une parfaite mort à soi-même, en total abandon à la volonté du Père. » C’est aussi lui qui, à Noël 1643, offre à Sœur Marguerite la statue.

Dans la chapelle des Sœurs comme dans la basilique, où une copie de la statue est exposée, les nombreux ex-voto témoignent des innombrables grâces obtenues par les fidèles venus se confier à l’Enfant. Le 3 janvier dernier, en la solennité de l’Épiphanie, ils étaient encore nombreux, venus de tout le diocèse, à suivre la statue en procession dans les rues de la ville bourguignonne.  Trois ans après le départ des dernières religieuses, le carmel de Beaune célébrait en effet l’arrivée d’une nouvelle communauté à la fois contemplative et apostolique : les carmélites de l’Enfant-Jésus. Cette congrégation polonaise fondée en 1921, à la fois apostolique et contemplative, s’attache, elle aussi, à vivre des vertus de l’enfance : simplicité, humilité, obéissance, abandon. « Ces vertus ne sont pas à la mode, mais elles ouvrent les passerelles vers la vraie vie », témoignent-elles. « Vivre de l’enfance spirituelle, c’est vivre des vertus dont le Christ a fait preuve durant ses douze premières années… mais qui sont aussi celles dont Il a vécu à la croix », explique Sœur Nulla. « En effet, déjà à la crèche, Jésus est emmailloté, c’est-à-dire totalement livré aux hommes, comme sur la croix. » « Enfant Jésus, fort dans la faiblesse, Enfant Jésus, grand dans la petitesse, ayez pitié de nous », récitent-elles chaque jour dans les litanies de la sainte enfance de Jésus. « Vous comprenez pourquoi c’est une grande grâce pour notre communauté, de venir fonder dans ce lieu ! », ajoute Sœur Nulla enthousiaste.

« Quelle coïncidence magnifique, quelle convergence ! Vous avez aussi pris la route pour […] proclamer aux hommes d’aujourd’hui que Dieu est parmi nous, qu’Il s’est fait l’un de nous », s’est réjoui Mgr Roland Minnerath au cours de l’homélie de la messe d’installation des Sœurs. Quelques jours plus tôt, l’archevêque de la Côte-d’Or érigeait officiellement le lieu en sanctuaire diocésain, et y ouvrait une Porte sainte pour l’Année de la Miséricorde".

Un sanctuaire de notre belle France chrétienne à découvrir et à faire connaître. 

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

5 commentaires

  1. Pas de commentaires ?
    Sans doute partis prier… pour l’avènement du FN.
    Prions pour la France.
    Prions pour le Roi.
    Prions pour que Dieu redonne un roi très chrétien à la France… Sinon, nous sommes perdus.
    Français vous avez un roi !
    Votre Roi, veut vous rencontrer. C’est par ici :
    http://www.democratie-royale.org/2015/12/louis-xx-desire-vous-rencontrer.html
    Faites suivre au plus grand nombre.
    Merci.

  2. @Tite
    Écoutez donc ce que Jean-Marie Le PEN souhaite vous dire…
    https://www.youtube.com/watch?v=F70EZBIGRzE
    Si si c’est bien lui que vous entendez !

  3. Relire la prophétie de Saint PIE X ( mort en 1914) concernant la France.

  4. @ DUPORT
    Merci mais, aimer chanter et entretenir sa mémoire en ayant une connaissance quasi encyclopédique des vieilles chansons françaises et du répertoire militaire ne fait pas un royaliste.
    Si Monsieur Le Pen l’était, cela se saurait… car tout finit toujours par se savoir.
    Aimer l’Histoire, bien la connaître et déplorer ses égarements ne fait pas non plus un militant de la cause.
    De toute façon, n’êtes-vous pas au courant que JMLP n’est plus dans la course ? Pour autant, je n’ai pas eu d’info en ce qui concerne une éventuelle visite ou un hypothétique soutien au Duc d’Anjou….
    Bien cordialement.

  5. @ lève toi
    Pensez aux gens qui n’ont pas le temps d’aller voir ailleurs :
    http://www.laneuvaine.fr/prophetie-de-saint-pie-x-sur-la-france/
    Merci pour ce rappel salutaire.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services