Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Neuvaine à Marie qui garde les prêtres : 9e jour

Neuvaine à Marie qui garde les prêtres : 9e jour
  • Faire un signe de croix, lentement, suivi d’une minute de silence.
  • Imploration de la Divine Miséricorde en s’incli- nant profondément :

    Mon Dieu, je me présente à vous avec toutes mes limites, mes péchés, mes blessures. Je vous remercie pour les qualités que vous m’avez don- nées. Comme je ne puis rien faire sans vous, sans votre miséricorde infinie, je vous demande pardon et désire de toutes mes forces, avec l’aide de votre grâce, suivre la voie de l’Evangile. Ayez pitié de moi, mon Dieu.

  • Récitation d’une dizaine de chapelet.
  • Méditation :

O Marie, je veux être un pèlerin sur les routes de cette terre. Apprenez-moi à ne pas craindre de dormir sur la terre nue, comme Jésus.

Je désire revêtir l’humble froc de la simplicité, comme le Christ et que mes vêtements soient l’icône de ma consécration à Dieu. Ainsi les hommes sauront que Dieu les aime et que sa miséricorde est accessible à tout instant.

Et pourtant, comme sainte Marie-Madeleine, et à l’image du Curé d’Ars, je choisis ce qui est beau et d’un grand prix pour la célébration des Saints Mystères.

Apprenez-moi Très Sainte Vierge à imiter Jésus sur le chemin d’Emmaüs. Que l’accompagnement des âmes rencontrées en route soit audacieux et respectueux ; audacieux, pour indiquer le chemin du Ciel, respectueux, pour permettre un assentiment authentique.

Mettez une garde à mes lèvres pour que le Paraclet soit derrière chaque mot que je prononce et chaque geste que je pose. Oui, ma bouche, mes mains et mes pensées sont au Christ.

O Marie, Notre-Dame qui marche avec nous sur les routes de cette vie, priez pour nous, pèlerinez avec nous.

Prière « Marie qui garde les prêtres »

O Marie, je me consacre à vous tout entier. Je vous remets mon sacerdoce.

Gardez-moi, protégez-moi.

Vous savez combien j’ai besoin de votre pré- sence maternelle, spécialement à l’heure de l’épreuve.

Que rien ni personne ne puisse me faire douter de la force du Saint Esprit que je reçois à chaque instant pour répondre à l’appel du Seigneur.

De tout mon cœur, je veux rendre grâce à Dieu d’avoir fait de moi son prêtre pour l’éternité.

Avec vous, je veux chanter Magnificat, ici-bas et pour l’éternité.

Amen.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services