Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Neuvaine à Marie qui garde les prêtres : 2e jour

Neuvaine à Marie qui garde les prêtres : 2e jour
  • Faire un signe de croix, lentement, suivi d’une minute de silence.
  • Imploration de la Divine Miséricorde en s’incli- nant profondément :

    Mon Dieu, je me présente à vous avec toutes mes limites, mes péchés, mes blessures. Je vous remercie pour les qualités que vous m’avez don- nées. Comme je ne puis rien faire sans vous, sans votre miséricorde infinie, je vous demande pardon et désire de toutes mes forces, avec l’aide de votre grâce, suivre la voie de l’Evangile. Ayez pitié de moi, mon Dieu.

  • Récitation d’une dizaine de chapelet.
  • Méditation :

O Marie, j’ai besoin de vous pour que vous m’ai- diez à trouver la joie. Venez à mon secours quand j’affronte le démon de midi, l’ennui, la tristesse, la tentation.

Quand je m’interroge sur le bien-fondé de ma vocation, je m’appuie sur vous qui n’avez jamais douté. Très sainte Vierge, je veux demeurer au pied de la Croix avec vous pour espérer contre tout désespoir et goûter à la joie pascale. Ne me quittez pas ô Marie.

C’est de cette joie qui me manque bien souvent dont je veux m’entretenir avec vous, ô ma mère du Ciel. Que j’en sois irradié dans les heures sombres. C’est ainsi que je ne perdrai jamais pied lorsque les eaux troubles voudront me submerger. Quoi qu’il m’arrive, je suis votre enfant et ne vous lâcherai plus la main. C’est pour cela que je veux garder toujours mon chapelet dans la poche. Un simple contact, un «Je vous salue Marie», et nous voici réunis…

Je renouvelle mon souhait d’être un saint, c’est-à-dire de faire toujours confiance en la Mi- séricorde de Dieu. Mettez sur ma route un bon directeur spirituel pour que je puisse avancer se- reinement entre ombre et lumière.

O Marie, Notre-Dame de toute joie, priez pour nous, intercédez pour moi.

Prière « Marie qui garde les prêtres »

O Marie, je me consacre à vous tout entier. Je vous remets mon sacerdoce.

Gardez-moi, protégez-moi.

Vous savez combien j’ai besoin de votre pré- sence maternelle, spécialement à l’heure de l’épreuve.

Que rien ni personne ne puisse me faire douter de la force du Saint Esprit que je reçois à chaque instant pour répondre à l’appel du Seigneur.

De tout mon cœur, je veux rendre grâce à Dieu d’avoir fait de moi son prêtre pour l’éternité.

Avec vous, je veux chanter Magnificat, ici-bas et pour l’éternité.

Amen.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique