Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / L'Eglise : L'Eglise en France

Ne volez pas le dimanche à Dieu

C'est le titre d'un éditorial l'évêque coadjuteur d'Aix et d'Arles, paru dans le journal diocésain. Mgr Christophe Dufour en appelle à la résistance contre l'ouverture dominicale des magasins :

Dufour

"Les seuls arguments avancés sont les arguments économiques. C'est la logique de l'argent (…) Le dimanche, ce n'est pas seulement la messe, c'est aussi un temps de bonheur, de solidarité (…) Si nous ne sommes pas d'accord, nous ne devons pas aller faire nos courses le dimanche."

Partager cet article

6 commentaires

  1. je pense que les courses au marchés restent un moment agréable du dimanche: vie, rencontre… Pour les rares fois où j’y suis allé, je pense que ça n’a rien à voir avec les courses utilitaires dans un supermarché.
    De même les services de santé, les services de tourisme peuvent avoir un rôle intéressant à jouer le dimanche: la vie familiale commence par la vie de couple, et si tout était arrêté le dimanche comme tout est arrêté le samedi dans certaines communautés juives orthodoxes, la vie de couple serait appauvrie.
    Je pense qu’il ne faut pas jouer aux docteurs de la loi à qui Jésus disait qu’ils ne laisseraient pas leur âne au fond d’un trou pour respecter le repos du samedi…
    Alors être contre l’ouverture des centres commerciaux et des supermarchés, hypermarchés, oui, et j’espère que tout catholique suivra l’exhortation de cet évêque à ne rien aller y acheter le dimanche, mais ne fermons pas tout pour autant.
    [Personne n’a demandé, il me semble, à fermer les marchés et les boulangeries le dimanche….
    PC]

  2. La vie de couple serait appauvrie si tout était arrêté le dimanche? Faut ptêt pas exagérer quand même 🙂
    Elle se nourrit de quoi la vie de couple, des activités extérieures ? J’en doute.
    Et les couples qui habitent en pleine cambrousse, on en fait quoi. Ils sont voués à l’ennui perpétuel et au divorce parce que tout est fermé le dimanche ET le lundi, qu’ils ont aucune activité culturelle de qualité à moins de 60 km à la ronde?
    Je souhaite à tous les Français de découvrir l’ennui au moins une fois dans la semaine. L’ennui a du bon parce qu’il nous pousse à nous détourner de notre petite personne pour aller s’intéresser aux autres.
    Cet évêque a bien raison de le rappeler, n’attendez pas le dimanche pour faire vos courses, témoignez de votre foi avec une manière de vivre le dimanche autrement.

  3. C’est super de voir que certains évêques s’engagent contre la suppression du repos dominical mais n’ont-ils pas eux aussi contribué à voler le dimanche à Dieu en créant la MESSE ANTICIPEE du samedi soir???

  4. Eiche :
    Dans la tradition juive, les fêtes commencent la veille, à la tombée de la nuit. C’est ainsi que le Messie a d’ailleurs mangé la Pâque avec ses disciples “la nuit où il fut livré”, veille du jour de Pesha (selon le calendrier solaire traditionnel, dont les synoptiques suggèrent l’usage).
    [Dans la tradition juive peut-être mais pas dans l’église catholique. La messe du samedi soir ne peut pas remplacer la messe dominicale sauf en cas de réel empêchement le dimanche (permanence professionnelle ou autre) ce qui est rarement le cas pour ceux qui s’y rendent (moins longue, grasse matinée du dimanche matin etc…).
    PC]

  5. PC :
    … et pan sur mes doigts… Au vrai, je ne cherchais qu’à éteindre une querelle amorcée par un commentaire plutôt malveillant et mal venu contre les propos de l’évêque cité. On ne s’y prendrait pas autrement pour décourager chez les pasteurs catholiques de telles déclarations.
    Quant à la question soulevée, depuis plusieurs décennies qu’on célèbre des messes anticipées, on ne voit pas que leur assistance ait contribué à vider les offices dominicaux, ni qu’elle soit moins pieuse ou fervente. On pourrait ajouter que la visibilité de l’Eglise s’en trouve augmentée (les mendiants abonnés aux parvis, eux, ne s’y trompent pas). Enfin, je ne sonde ni les reins ni les coeurs des fidèles qui s’y rendent, ni l’attrait qu’exerceraient sur eux les missae breves (au fait, les offices vespéraux sont-ils plus courts ?), ou les paresses matinales.

  6. Bonjour,
    Le dimanche il n’y a pas que la messe,une journée en famille,consacrée aux enfants quand il y en a,une journée pour rester tranquillement chez soi pour d’autres,et pense-t-on à ceux qui ne veulent pas travailler et qui y seront obligés pour le “confort”de ceux qui s’ennuient!!!
    Merci Mgr Dufour pour votre intervention.
    Une cht’i de Limoges.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services