Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Nazareth : l’Eglise pardonne aux auteurs de la profanation

Aujourd’hui, le représentant de l’église catholique en Israël a rencontré les auteurs de la profanation de la basilique de l’Annonciation à Nazareth. Le père Batista a déclaré :

"Nous n’avons pas de ressentiment, ce qu’ils ont fait est très dur, mais
en tant qu’hommes d’église nous nous devons d’apporter un message de
paix, et il n’y a pas de paix sans justice et pas de justice sans pardon".

Bel exemple donné à la face du monde qui ne doit pas être interprété : le fait que l’Eglise pardonne ne signifie pas qu’elle souhaite ou qu’il faille que la justice ne sanctionne pas. Le pardon est d’un niveau, la justice d’un autre.

Lahire

Partager cet article

2 commentaires

  1. Bel exemple.
    Il est clair que la miséricorde infinie de Dieu n’empèchera pas le jugement dernier qui sera très dur pour chacun de nous

  2. dans la chapelle du mémorial du mont des alouettes en vendée on peut lire : le pardon n’est pas l’oubli…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.