Naufrage à l’assemblée

Vice-présidente de l'Assemblée nationale, la macroniste Carole Bureau-Bonnard était chargée mardi après-midi d'animer la séance d'examen du projet de loi «confiance dans l'action publique». On peut dire que la confiance n'était pas dans l'assemblée. Malgré l'aide d'un fonctionnaire de l'Assemblée nationale qui lui soufflait ce qu'elle devait faire, Carole Bureau-Bonnard a dû quitter le perchoir, le président François de Rugy ayant été rappelé en urgence

Le député Gosselin lui a donné un petit cours :

Mais l'amateurisme c'est le FN, bien évidemment…

Laisser un commentaire