Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Nantes : le Collectif maintient sa manifestation. Versailles : manifestation annulée

Nantes :  le Collectif maintient sa manifestation. Versailles : manifestation annulée

Communiqué du Collectif Pour la Messe-Nantes :

Le Collectif Pour la Messe Nantes se félicite de la décision du Conseil d’État de casser la jauge ridicule et inappropriée des 30 fidèles. Dans l’attente de nouvelles mesures que le CE demande au gouvernement de prendre dans les 3 jours, le Collectif reste pleinement mobilisé et indique qu’il maintient sa manifestation de ce jour, 16h, Cours St André.

Le Conseil d’État a donné raison aux Évêques de France pleinement mobilisés pour rendre la Messe aux catholiques. En ce premier jour de l’Avent, les Membres du Collectif remercient leurs pasteurs d’avoir courageusement combattu des mesures vexatoires et humiliantes envers tout le peuple des baptisés.

Le Conseil d’État vient ainsi « d’ordonner toutes mesures utiles afin de faire cesser l’atteinte grave et manifestement illégale portée à la liberté d’exercice du culte » et enjoint le Premier MiniStre « de modifier sa décision et de prendre toute mesure permettant une assistance plus importante aux offices religieux et adaptée aux lieux de cultes concernés ».

Le Collectif reste pleinement mobilisé et attentif aux prochaines mesures. Il appelle les nantais à participer en nombre à la manifestation de ce jour.

A Versailles, suite à la décision du Conseil d’Eta, la manifestation est annulée.

Ce matin, les catholiques de Montpellier ont manifesté :

Dimanche 29 novembre matin les catholiques montpelliérains étaient à nouveau rassemblés sur le parvis de leur cathédrale afin d’exprimer leur désappointement devant les mesures ubuesques du gouvernement En Marche pour assister au droit fondamental de liberté de culte. La jauge à 30 décrétée arbitrairement, quelque soit la taille de l’édifice religieux, ne passe pas. De nombreux jeunes et enfants attestaient que la relève est bien présente.

Des textes d’évêques courageux ont été lus, notamment de l’archevêque Schneider félicitant les catholiques français pour leur courage à avoir revendiqué leur besoin de messe dominicale et de l’évêque des Pyrénées Orientales signalant qu’il ne compterait pas pour exclure le 31ème fidèle et au delà. Puisque les tribunaux administratifs ont confirmé cette semaine qu’il était possible de prier et de chanter dans les rues lorsque les manifestations sont déclarées, un rosaire a été entonné vivement ainsi qu’un « Cristus Vincit ».

Finalement cette épreuve aura eu le double mérite de réveiller les fidèles assoupis et de leur faire prendre conscience de tout ce qu’ils pouvaient faire légalement.

Rendez vous est pris pour renouveler l’opération jusqu’à obtenir satisfaction. Dieu premier servi !

Partager cet article