Bannière Salon Beige

Partager cet article

Tribune libre

Nagasaki fut « choisie » et rasée par le franc-maçon Truman, parce qu’elle était la capitale du catholicisme au Japon.

Nagasaki fut « choisie » et rasée par le franc-maçon Truman, parce qu’elle était la capitale du catholicisme au Japon.

« Cet article est une tribune libre, non rédigée par la rédaction du Salon beige. Si vous souhaitez, vous aussi, publier une tribune libre, vous pouvez le faire en cliquant sur « Proposer un article » en haut de la page. »

Quand le 9 août 1945 le président américain Truman (ancien petit commerçant droguiste newyorkais qui ayant fait faillite, finit par « entrer » en politique), franc-maçon et grand maître de la loge du Missouri, a choisi la ville de Nagasaki pour le largage de la deuxième bombe atomique “fat man”, cela- contrairement aux idées reçues- ne fut pas motivé par des raisons militaires et techniques mais parce que c’était la capitale du catholicisme au Japon.

En rasant Nagasaki, Truman fit d’une pierre trois coups:

1) Il mit certes fin à la guerre (encore que la guerre était au fond déjà gagnée par les USA)
2) il affirma sa supériorité technologique vis-à-vis de Staline et de l’URSS, et ce, pour être en position de force lors des négociations à venir.
3) Il se débarrassa de l’Église Catholique au Japon qui était justement très florissante dans la ville de Nagasaki.

Notons, en outre, que même Hiroshima était une des villes japonaises qui comptait une importante communauté catholique…Eh oui, les deux villes martyres japonaises, étaient aussi les deux villes catholiques. Étrange hasard, non ?

Étant donné, à ma connaissance, que j’ai été le seul à faire le lien entre la haine maçonnique contre l’Église (dont Truman était le représentant du moment) et le choix de Nagasaki comme deuxième ville japonaise à être rayée de la carte, j’ai décidé de réaliser cette vidéo. Je précise en outre que la fameuse phrase de l’ancien ministre français Vincent Peillon «tant qu’il y aura des catholiques en France, ce pays ne pourra pas être libre» (qui, en creux, était une sorte d’invitation au meurtre à peine voilée), m’a probablement aidé à avoir ce déclic.

Bien évidemment le peuple américain, pas plus que le peuple français, n’est responsable de la trahison de ses élites. Mes critiques ne s’adressent donc pas au “peuple” mais à ses dirigeants.

Jean-Pierre Aussant

Partager cet article

15 commentaires

  1. On lit bien, et de longue date, des âneries sur Salon beige, c’est d’ailleurs ce qui fait une de ses caractéristiques bien connues. Mais cette fois on atteint un sommet dans l’ineptie, qui justifie pleinement une devise que je lui suggère d’adopter : ce n’est pas parce qu’on n’y connait rien qu’on n’a pas le droit d’avoir un avis et de le faire connaître.
    Michel Sanzey.

    • ah bon des âneries, vous devez lire la grrrosse prresse mensongère française pour dire qu’il y a des âneries sur le Salon beige mais à la différence des crapules qui gouvernent les journaux et les télés, quand ils disent une ânerie ils font amende honorable et disent qu’ils se sont trompés, les autres non. Avez-vous entendu parler des manifs d’agriculteurs en Hollande non ! on voit bien comment ils traitent la guerre en Ukraine, ils font d’un voyou à la tête de ce pays l’Ukraine, un saint! un mafieu qu’il est entouré de mafieux mais non c’est Poutine le pourri j’en passe et des meilleures, le Salon Beige n’est pas à la solde du guignol de l’Elysée au contraire des autres que je viens de citer. Et si quelqu’un écrit dans le Salon Beige c’est son droit et ceux qui ne sont pas d’accord de prouver le contraire.

    • je répète la leçon pour être sûr d’avoir bien compris.
      1) le salon beige raconte des âneries.
      2) ceux qui disent sur tous les médias que l’Ukraine est une grande démocratie et que Saint Zelensky est le plus grand démocrate de tous les temps, doublé d’un super brave type disent la vérité 100% pur jus.

      J’ai tout bon?

      J’ajoute en prime, pour gagner un point bonus, que les franc-maçons sont sur terre pour répandre l’amour et la vérité.

      • Pensez-vous répondre à M. Sanzey?
        Il ne dit pas que le SB ne raconte QUE des âneries
        Il ne dit pas qu’il faut croire les médias de grand chemin.
        Vous n’avez pas tout bon.

  2. Peut-être …
    Mais Nagazaki n’était pas la cible prioritaire.
    C’est parce que la première cible choisie était, ce jour-là, recouverte de nuages que l’aviation s’est rabattue sur Nagazaki. ( Voir ” les cloches de Nagazaki” de Paul Nagaï.).

    le fait est que la bombe a explosé à l’endroit exact où les premiers martyrs catholiques
    furent suppliciés. Et ça, je doute que Truman l’ait su et pu le calculer.

  3. Des amis japonais – nous avons des liens depuis des années – vont en pèlerinage à Nagasaki chaque année, là où des membres de leur famille ont été assassinés sous l’atroce bombe nucléaire.
    Ils m’ont envoyé une photographie de l ‘église catholique de Nagasaki, eux devant, alors qu’ils sont shintoïstes. Nous avons en commun le grand respect des morts.
    Arte diffuse un reportage sur les bombes et les suites. Un centre d’observation a été installé et les victimes suivies croyaient que c’était pour des soins. Pas du tout. On les convoquait, pour observer comment elles évoluaient. Une jeune fille a beaucoup souffert d’être ainsi exposée. Tellement de souffrances. Et tant de cynisme.
    J’apprécie tellement la délicatesse et la vraie bonne éducation des Japonais.

    • Je cite, de mémoire, une phrase de Amélie Nothomb (ce ne sont peut-être pas les mots exacts, mais l’esprit y est:
      “le peuple Japonais est un peuple foncièrement aristocratique, mais qui n’éprouve pas tous les jours le besoin de le montrer’.
      Quand j’étais jeune physicien théoricien, en doctorat, un jeune physicien japonais me dit: “la France, c’est le pays de Lagrange”.
      On ne pouvait pas faire un compliment plus beau et plus délicat.

      Pour être honnête, il faut préciser que nos cousins Italiens disent que Joseph-Louis Lagrange était en réalité Italien et qu’il s’appelait Giuseppe-Luigi Lagrangia avant de venir en France.
      Lagrange, c’est la lumière de la physique théorique.

  4. Oui l’historiographie officielle explique que ce n’était pas la cible initiale, certes. C’était néanmoins une des premières cibles désignée, et dans ce cas la thèse de l’auteur semble tenir. Si Michel Sanzey connaît le motif de désignation de Nagasaki comme cible secondaire, je suis preneur. Car nulle part je n’ai lu aucune explication quand au choix de cette ville, si ce n’est des explications pour les bisounours du type à cause des nuages il a fallu choisir une autre ville au hasard. Qui peux croire une seconde une pareille explication ? Une liste de cibles avait été établie, et alors quel était le motif de choix ? Et Truman y a-t-il contribué ?
    Merci au salon beige pour la publication de cet article et merci par avance à ceux qui connaissent les réponses aux questions ci-dessus de nous les transmettre.
    FrancoisEvelyn

  5. les USA sont les juges de la terre;
    ils se sont arrogés le droit de dire le Bien et le Mal;
    de pendre ceux qui font mal la guerre ;
    de donner le modèle de la guerre chevaleresque, comme de brûler
    les civils avec des bombes atomiques.

  6. Pour le choix des villes martyres les objectifs étaient Hiroshima , Nagasaki , Kokura , Nigata en raison de leur potentiel industriel ,c’est bien la météo qui a orienté les pilotes de l’enfer . Truman partage la responsabilité avec les dirigeants japonais qui refusèrent l’arrêt des combats . Le catholicisme japonais a connu des épreuves terribles mais il a eu l’apostolat de Saint Maximilien KOLBE et surtout les manifestations reconnues , prophétiques du sanctuaire d’AKITA EN 1973 . On peut trouver des âneries dans tout article de journal , le journal “sud ouest” de ce jour parle de “fausse septique” en signalant la découverte d’ossements près de la chapelle de LAAS qui deviendrait une salle de music hall , mais le salon beige a bien précisé que c’est une tribune libre , et ce monsieur a le mérite de nous rappeler que le 9 aout 1945 l’enfer est venu sur la terre .

  7. C’est très bien d’avoir des contributions des lecteurs. Certaines sont même de qualité. Cependant il faudrait éviter que ce soient toujours les mêmes contributeurs qui soient publiés: il y a un effet de saturation, et en l’occurrence sur cette histoire de Nagazaki c’est un peu n’importe-quoi…

  8. La nomination d’un ambassadeur aux droit LGBT est en effet une aberration devant tous les autres problèmes de la France à résoudre commençant p.ex à réapprendre aux enfants français et étrangers d’écrire correctement le français, de réapprendre le calcul (aussi mental) et l’histoire “vraie!” de la France.

  9. Serait-ce aussi à cause du pervers de Hollande que nous “peillon” les calamités qui touchent actuellement la France ?

  10. Faire des liens cohérents entre des informations disparates peut être un signe de perspicacité ou une source de syllogismes. Il semblerait que ces deux villes abritaient aussi chacune un laboratoire de recherche sur les armes biologiques avec des cobayes chinois dans des horreurs pires qu’en Allemagne nazi si c’est possible. Les Américains, terrifiés à l’idée de voir des maladies infectieuses inconnues se propager dans l’armée puis dans sa population, auraient simplement aseptisé la place avant de débarquer. Un peu radical, mais terriblement efficace. J’imagine mal Truman convaincre son état-major d’aller tuer spécifiquement des catholiques au Japon alors qu’il y en «avait» partout dans le monde, notamment en Europe.

Publier une réponse